Faillaise

De La Grande Bibliotheque de Tamriel
Aller à : navigation, rechercher
Faillaise

Riften

Rifton

Description de cette image, également commentée ci-après

Emblème de Faillaise

Description de cette image, également commentée ci-après

Faillaise en 4E 201

Administration
Province Bordeciel
Région La Brèche
Description de cette image, également commentée ci-après

Carte de Faillaise en 2E 582

Faillaise (ou Riften) où se trouve le siège de la châtellerie de la Brèche, est une grande ville bordée par le lac Honrich au Sud Est de Bordeciel[1] près de la frontière avec Cyrodiil[2] et Morrowind[3].

Structure

Faillaise, nichée dans les ombres dorées de la forêt d'automne...— Hrothmund Coeur-de-Loup, Nordiques de Bordeciel

En 4E 201, la ville est divisée en deux parties séparées par un canal fermé par deux écluses. La partie terrestre regroupe à l'Est les habitations ainsi que le temple de Mara[4], dont le cimetière abrite une entrée secrète de la Guilde des Voleurs[5], et au Sud le château d'Embruine où siége le jarl. La partie s'avançant sur le lac concentre les activités commerciales[6] ainsi que le port.

La cité abrite également l'orphelinat Honorem, le seul de toute la province[7][8].

Histoire

On trouve trace de l'existence de la cité dès 2E 373 dans un ouvrage relatant les sépultures de dragons[9].

De part sa proximité avec Morrowind, la ville est régulièrement en conflit avec les Dunmers. Ainsi, si le thane Unnvald Main-de-fer parvient à briser une attaque lors de la "bataille des os"[10], un assaut vers 2E 550 détruit plusieurs fermes environnantes.

Mes parents sont morts quand j'étais très jeune. Un raid d'Elfes noirs sur Faillaise. Ils ont rasé notre ferme au passage. Il ne restait plus que des cendres.— Hallfrida, 2E 582

Jorunn le roi scalde fortifie la ville contre les armées d'Ada'Soom Dir-Kamal, le poussant à attaquer Morrowind[11] ce qui permet aux Nordiques de les prendre à revers[12][13].

Par la suite, la ville offre des festivités au souverain et à tous les peuples du Pacte de Coeurébène[14].

En 2E 582, alors que la ville est un carrefour commercial de la région[15], le Culte du Ver réveille un antique géant tué par Ysgramor dans les temps anciens. Celui-ci traverse la Brèche jusqu'à Faillaise où il sème la destruction, coupant la ville en deux et tuant de nombreux habitants[16].

Parallèlement, le Culte envoie des zombies sur les quais[17] afin de récupérer un éclat de Wuuthrad caché en ville[18].

Au début de la Troisième Ère, Barenziah habite la ville durant sa période à la Guilde des Voleurs avant de partir avec le général Symmachus[3][19]. La ville est d'ailleurs connue pour être une grande base d'opérations de la Guilde en Bordeciel[1][2][20][21] même si celle-ci semble perdre de son influence durant la Quatrième Ère[22][23].

Lorsque la coutume des combats de gladiateurs se répand dans tout Tamriel au cours de la Troisième Ère, Faillaise se dote de sa propre équipe, appelée "les Furies"[24].

Autrefois riche et prospère, la cité sombre dans le chaos en 4E 98 après l'assassinat de son jarl et la nomination d'un successeur tyrannique. Pendant 30 ans, il instaure un régime strict de taxes afin de construire un immense palais. En 4E 129, les habitants finissent par se rebeller en mettant le feu au palais. L'incendie se propage à toute la ville qui est totalement ravagée. Elle met cinq ans à être rebâtie sans pour autant retrouver sa superbe d'antan et d'aucuns pensent qu'elle n'y arrivera jamais[25].

En 4E 201, le jarl Laila Juste-Loi dirige la ville qui est réputée pour son hydromel et ses poissons[26], même si la notable Maven Roncenoir, riche commerçante et intrigante politique, influence ses décisions à son profit et favorise à l'insu de Laila des pratiques de corruption qui ternissent la réputation de Faillaise[27]. Entre autres, Maven Roncenoir laisse à cette époque proliférer la Guilde des Voleurs - qui sert ses intérêts, en laissant leurs crimes et larcins impunis[23].

À la même époque, le Dovahkiin secourt Esbern, un vieil archiviste des Lames, qui s'est réfugié dans les galeries situées sous la ville[28] afin d'échapper aux agents du Thalmor[29].

Galerie

Notes et références

Apparitions

Références