Maven Roncenoir

De La Grande Bibliotheque de Tamriel
Aller à : navigation, rechercher
Maven Roncenoir
Description de cette image, également commentée ci-après

Maven à Faillaise en 4E 201

Biographie
Naissance Date inconnue
Décès Date inconnue
Race Nordique
Sexe Femme
Enfant(s) Hemming
Fonctions
Titre(s) et désignation(s) Propriétaire de la brasserie Roncenoir

Maven Roncenoir est une notable et une femme d'affaires qui vit à Faillaise en Bordeciel au cours du deuxième siècle de la Quatrième ère. Richissime, ambitieuse et peu scrupuleuse, elle exerce une influence décisive sur la ville de Faillaise à cette époque.

Stratégie commerciale

Elle est propriétaire de la brasserie Roncenoir, fabricant de l'hydromel du même nom, et cherche à assurer ses profits et ses parts de marché par tous les moyens[1]. Lorsqu'elle propose à son principal concurrent, Sabjorn, de fusionner leurs deux établissements[2], et que celui-ci refuse[3], Maven fait empoisonner l'hydromel de la brasserie de son rival afin de détruire sa réputation et de l'envoyer en prison. Maven peut alors absorber l'établissement convoité dans son propre réseau[4].

Partenariats et relations

Pour favoriser son commerce, elle noue des relations formelles et informelles auprès des nombreuses factions de Tamriel, jusqu'aux moins fréquentables. En particulier, elle se sert assidûment de la Guilde des Voleurs, en échange pour cette dernière d'une impunité certaine.

Par exemple, elle utilise la Guilde pour saboter ses concurrents, les faire accuser, emprisonner et absorber leur établissements[5][6]. Selon ses intérêts personnels, elle a également des liens avec la Confrérie noire[7], le Domaine Aldmeri[4] ainsi qu'avec l'Empire Mede[8].

Elle n'hésite pas non plus exercer des pressions ou à corrompre l'entourage de ceux qui tentent de lui résister[9].

De fait, elle est plutôt détestée par les habitants de Faillaise, car elle se comporte comme une patronne mafieuse, qui n'hésite pas à endetter les gens auprès d'elle, les rendre redevables, les manipuler et les accuser même à tort[10][11][12]. Elle est en outre notoirement cruelle[13][14].

Ni sa famille, ni ceux qui se croient ses amis ne sont à l'abri de son ambition, même si elle n'hésite pas non plus à exercer du favoritisme à sa guise[15][16][17]. Ainsi, elle arrange un régime de faveur à son petit-fils Sibbi lors de son séjour en prison pour meurtre, et elle embauche son propre fils comme chambellan personnel. Il ne s'agit cependant que de relations de pouvoirs, et non d'affection familiale.

Je tolère votre fils parce qu'il exécute mes ordres sans poser de question. J'attendrais la même chose de mon propre fils.— Maven Roncenoir, en conversation avec son fils Hemming, 4E 201

Influence politique

Elle parvient à force de trafics d'influence à décider de tout ce qui concerne la châtellerie en lieu et place du Jarl officiel, Laila Juste-Loi, voire à devenir Jarl elle-même[4], (mais ce n'est pas confirmé par les registres).

Notes et références