Guilde des Voleurs

De La Grande Bibliotheque de Tamriel
Aller à : navigation, rechercher
Guilde des Voleurs
Description de l'image  Smguildmember01.png.
Présentation
Type de faction Guilde, mafia
Politique
Idéologie Matérialisme
Filiale Bal Molagmer
Rossignols
Opposition Camonna Tong
Légion impériale
Mulots
Guilde des Guerriers de Vvardenfell

La Guilde des Voleurs est un groupuscule criminel, dont l'existence est parfois soumise à caution par la population[1][2], évoluant dans les villes et les villages de Tamriel. On ignore s'il s'agit d'un groupuscule centralisé au niveau du continent tout entier ou si chaque chapitre provincial est indépendant.

Organisation

Bien qu'étant une organisation criminelle, la Guilde est régie par un système de règles[3]. Le meurtre et le vol entre membres de la Guilde sont ainsi proscrits[4][5].

Les membres de la Guilde contrôlent la ville dans laquelle ils opèrent, ceux qui acceptent de payer une redevance mensuelle profitent ainsi de certains avantages avec les autorités locales. Ceux qui refusent s'aperçoivent que la Guilde peut se révéler être un redoutable adversaire.

De nombreux receleurs, possédant une couverture de marchands honnêtes ou non, rachètent les marchandises volées à la Guilde qui possède également un réseau d'informateurs au sein des institutions de l'Empire[6].

La faculté de se fondre dans le décor, de subtiliser des biens et de crocheter les serrures occupe une place notable dans les contes et légendes de Tamriel (particulièrement en Elsweyr), le vol étant même considéré par certains comme une forme d’art.

Histoire et particularismes provinciaux

En Martelfell

L'origine de la conformation en guilde organisée avec des règles bien établies semble trouver son origine dans le Trépas des Cognées en Martelfell durant la deuxième ère.

À l'origine simple rassemblement de voleurs sans moralité, la guilde change sous l'impulsion d'un nouveau maître qui codifie les règles de conduite. Ce nouveau règlement permet à la guilde de s'enrichir rapidement[7].

La Guilde subit malheureusement un violent revers vers 2E 582 lors de la tentative de vol d'un trésor funéraire rougegarde[8]. Un grand nombre de voleurs meurent pendant le casse mais le trésor disparait néanmoins. La noble Rougegarde à qui appartient le tombeau engage alors la Roue de Fer, une bande de mecenaires, pour retrouver le trésor. La Roue s'impose alors dans le Trépas des Cognées et traque la Guilde. Celle-ci finit par récupérer le trésor et le rendre à sa propriétaire afin de retrouver une relative tranquillité[9].

Dans la Baie d'Iliaque

La Guilde des Voleurs de la Baie d'Iliaque est contrôlée par le Corbeau vers 3E 405.

Elle est proche des Chevaliers du Dragon et des Shadow Spies. À contrario, les voleurs se font un devoir de combattre les Mulots, une bande de malfrats désorganisés et sans code de conduite qui marche sur les plates-bandes de la Guilde[10].

En Morrowind

En Morrowind, la Guilde des Voleurs, contrôlée en 3E 427 par Jim ' le Gentilhomme ' Stacey, a en quelque sorte pris la relève de la Bal Molagmer[11].

Elle œuvre cependant dans une semi-légalité et lutte contre son ennemi et concurrent local, la Camonna Tong[4], qui contrôle la Guilde des Guerriers à l'époque.

Il semblerait cependant que la Guilde des Guerriers ait finalement réussi à l'éliminer de la province[12].

En Cyrodiil

En Cyrodiil, la Guilde est totalement interdite et traquée par la Légion impériale, elle doit chercher à passer inaperçue.

Ses actions sont alors effectuées le plus discrètement possible, et en toute illégalité. Les marchandises volées sont remises sur le marché grâce à des receleurs. La Guilde des voleurs de Cyrodiil refuse la mort de qui que ce soit durant un cambriolage et ne vole jamais les pauvres qu'elle aide même parfois ; les mendiants sont d'ailleurs les principaux informateurs de la Guilde[5].

Le maître de la Guilde en Cyrodiil n'est autre que le célèbre Renard gris, assisté de deux doyens[13].

En Bordeciel

En Bordeciel, la Guilde est principalement installée à Faillaise où elle est hors-la-loi mais n'est pas traquée comme en Cyrodiil. Tout le monde sait qu’elle est installée dans ses tunnels, ce qui entache d’ailleurs la réputation de la ville[14].

En plus du système de receleurs commun à tous les chapitres, la Guilde de Bordeciel a développé un moyen d'identifier un lieu amical ou inamical grâce à un système de "Marques Noires" dessinées sur les bâtiments[15].

Elle est dirigée par un maître (le meilleur voleur de la Guilde), assisté de plusieurs maîtres voleurs. En réalité, il est découvert en 4E 201 que chaque maître de la Guilde fait partie de la confrérie des Rossignols, les adeptes de Nocturne[16].

Durant l'Ère Quatrième, la Guilde est au plus bas[17], car elle subit la malédiction de Nocturne suite au vol de la Clé squelette par Mercer Frey, le maître de la Guilde de l'époque. La Clé est rendue à Nocturne en 4E 201 et la Guilde retrouve sa chance et son influence en Bordeciel[18].

La Guilde a également quelques contacts avec la Confrérie noire[19].

Galerie

Notes et références

Apparitions

Références