Bosquet de Kyne

De La Grande Bibliotheque de Tamriel
Aller à : navigation, rechercher
Bosquet de Kyne

Kyne's Grove

Dragon Wood

Description de cette image, également commentée ci-après

Le Bosquet de Kyne en 2E 582

Administration
Province Bordeciel
Région Estemarche

Le Bosquet de Kyne est un village ainsi qu'une forêt sacrée, située au sud de Vendeaume, dans la châtellerie d'Estemarche, en Bordeciel. Il s'agit d'un important site religieux de la région, sous la protection de la déesse Kyne, où les chasseurs et guerriers viennent se recueillir avant un combat.

Les soldats rendent souvent visite au sanctuaire avant de se rendre au combat. Sinon, comment est-ce qu'ils pourraient recevoir la bénédiction de Kyne? Les gardiennes offrent un abri qui permet aux pèlerins de prier durant un jour et une nuit.— Kralald, 2E 582

Histoire

Au cours de la première ère le dragon Sahloknir est tué par le héros nordique Jorg Helmbolg. Un tertre est alors construit sur le site du bosquet afin d'y enterrer le dragon[1].

Le site devient rapidement un sanctuaire sacré, investi par l'ordre des Gardiennes du Bosquet[2]. De nombreuses pierres dressées sont érigées en l'honneur de Kyne et les arbres du bosquet sont sacrés, ils ne peuvent donc pas être coupés. Les combattants fidèles à Kyne viennent régulièrement y faire un pèlerinage, particulièrement avant un combat[2].

Vous avez vu ce qu'il reste du bosquet ? Eh bien... c'est de notre faute, à moi et à ma soeur. Nous sommes venus ici pour bâtir une scierie. Qui aurait cru que ces malheureux arbres avaient tant d'importance aux yeux des Nordiques ? Et pourtant si. Des arbres sacrés, selon eux. Alors nous travaillons à la mine pour expier notre faute.— Ganna Uriel, 4E 201

En 2E 582, alors que la Guerre des Alliances fait rage, de nombreuses gardiennes perdent leur proches, morts à la guerre. Face à la souffrance provoquée par ces morts, les gardiennes finissent par se détourner de Kyne, puisque malgré leur dévotion en la déesse leurs proches meurent. Elles se tournent alors vers une princesse daedrique et forment un couvent de sorcières[3]. Pour se venger de Kyne, elles ensorcèlent ou tuent les pèlerins. Elles sont finalement arrêtées par un soldat du Pacte et le bosquet est restauré à son état initial[4].

Le site accueille une communauté de plus en plus importante, si bien qu'au cours du Simulacre Impérial, il est devenu un village, tenu par le Seigneur Torbald[5].

Au cours du premier siècle de la quatrième ère, Lenne Barbe-Nouée découvre un filon de malachite sur le site du bosquet. Malgré la nature sacrée de la forêt, il parvient à fonder une mine afin d'exploiter le filon.

Mon clan a été l'un des premiers à s'installer au Bosquet de Kyne. Selon la légende, mon aïeul, Lenne, a découvert la mine après s'être arrêté dans une grotte sombre pour se soulager. Trop d'hydromel.— Roggi Barbe-Nouée, 4E 201

En 4E 201, avec le retour d'Alduin, Sahloknir se réveille mais le Dovahkiin, qui se trouve sur place au même moment, parvient à tuer le dragon avant que ce dernier ne ravage le bosquet[6].

Notes et références

Apparitions

Références