Uwafa

De La Grande Bibliotheque de Tamriel
Aller à : navigation, rechercher
Uwafa
Description de cette image, également commentée ci-après

Uwafa en 2E 582

Biographie
Décès 2E 582
Race Rougegarde
Sexe Homme
Père Suturah
Fonctions
Affiliation Main de Gloire

Uwafa est un nécromancien rougegarde qui vivait au milieu de la deuxième ère. Il est né dans la ville de Sentinelle au sein d’une puissante famille d’aïeule. Son père était Suturah et il avait deux frères et soeurs : son frère Alasan et sa sœur cadette Shiri.

Enfant, lui et ses frères et sœurs joués avec le prince héritier Azah. Le sadisme d'Uwafa et sa fascination pour la mort étaient évidents dès le plus jeune âge[1]. Vers 2E 562, son père Suturah fut nommé vizir du roi Fahara'jad qu'il tenta d'assassiner par la suite en transformant ses autres conseillers en morts-vivants. Fahara'jad survécu à l'attaque et Suturah fut forcée de s'enfuir en Alik'r. Avec l'aide de l'Ordre du Ver Noir, il commença à former une armée de morts-vivants, Ra-Netu. Alors que la plupart des rougegardes refusaient de frapper leurs ancêtres ressuscités, Fahara'jad fut obligé de faire appel à la tribu paria des Ash'abah, ce qui ternit sa réputation. La tribu tua Suturah et anéanti avec succès l'armée des morts-vivants[2].

Uwafa et Alasan ont rapidement suivi les traces de leur père. Vers 2E 578, Uwafa avait rejoint l'Ordre du Ver Noir et opérait dans la ville de Daguefilante, où il enleva et sacrifia des innocents au nom de Mannimarco. Il tenta de faire de même avec Flaccus Terentius un diplomate, mais fut chassé par un chien errant. Peu de temps après, il est retourné à Sentinelle et a été confronté sur les quais par Flaccus. Uwafa s'est enfui, conduisant l'impérial profondément dans la ville avant de l'assommer et de l'emmener dans une crypte infestée de morts-vivants bien à l'extérieur de la ville. Uwafa a étiqueté Flaccus avec la Marque du ver, mais le rituel a été interrompu par un Ash'abah, qui l'a forcé à fuir[3].

En 2E 582, Uwafa et Alasan avaient assemblé un culte nécromantique connu sous le nom de la Main de Gloire, et avaient ouvertement attaqué Sentinelle avec des Ra-Netu réveillés du port. Ils ont été chassés, mais ont commencé à réveiller davantage de morts-vivants dans tout Alik'r après avoir volé les Parades des Anseïs. Cette catastrophe menaçait de mettre fin au règne de Fahara'jad, lorsqu'il fut de nouveau contraint de faire appel aux Ash'abah. Uwafa lui-même a été tué par un héros de l'Alliance de Daguefilante au trône de Tu'whacca, un lieu de sépulture sacré. Alasan allait bientôt suivre, obligeant leur sœur Shiri à abandonner sa couverture en tant qu'écolière innocente et à prendre le contrôle de la Main de Gloire. Le but ultime du culte a été atteint avec l'édification de Suturah en tant que liche dans la nécropole de Montalion, bien qu'il ait été rapidement banni[1].

Notes et références

Apparitions

Références