Méhrunes Dagon

De La Grande Bibliotheque de Tamriel
(Redirigé depuis Mehrunes Dagon)
Aller à : navigation, rechercher
Méhrunes Dagon
Description de cette image, également commentée ci-après

Méhrunes Dagon pendant la Crise d'Oblivion.

Caractéristiques
Autre(s) nom(s) Mérunès
Groupe divin Daedra
Fonction principale Prince daedrique dont la sphère est la destruction, le changement, la révolution, l'énergie, l'ambition et catastrophes naturelles
Représentation sexuée Masculin
Résidence Terres Mortes
Symboles
Jour d'invocation 20 Sombreciel
Description de l'image  SYMdagon.jpg.

Méhrunes Dagon, aussi parfois orthographié Mérunès Dagon, est le Prince daedrique dont la sphère est la destruction, le changement, la révolution, l'énergie, l'ambition[1] ainsi que les catastrophes naturelles[2].

Sur le plan divin

Méhrunes Dagon (dieu de la Destruction) : ce prince daedrique compte parmi les plus connus de tous. On l'associe aux dangers naturels que sont les incendies, tremblements de terre et autres crues. Dans certaines cultures, il possède seulement un statut de dieu du Carnage et de la Trahison. Il est particulièrement important en Morrowind, puisqu'il représente parfaitement cette province inhospitalière.— Auteur inconnu, Religions de l'Empire
Terres Mortes

Son royaume est les Terres Mortes[3] ; comme son nom l'indique le plan n'est que terres dévastées à perte de vue, un ciel constamment orageux et des océans de lave.
Le plan en question n'est peuplé que de ses légions et de ses esclaves.

Les légions de Dagon sont principalement constituées de Drémoras[4][5], de Galopins[6] et de Faucheclans.

On rencontre également sous ses ordres une plus large variété de daedra, et il prend des Viles Séductrices comme maîtresses[7].

Les légions sont divisées en clans, chacun de ces clans étant dirigé par un général[8]. La concurrence est rude entre les clans, durant les actions militaires ils ont tendance à se battre entre eux en plus de combattre l'ennemi commun, ceci afin de se distinguer auprès du seigneur Dagon. Cela compose la principale faiblesse de l'armée de Dagon, faiblesse qui mène notamment cette dernière à la défaite lors de la bataille de Mortecime.

En plus des Terres Mortes, Dagon a créé au moins deux autres plans, Chimera of Desolation et Source des ravages, il a aussi permis l'élaboration de Gaiar Alata.

Méhrunes Dagon se trouve être en conflit avec Ebonarm[9] et Nocturne[10].

Légende

Selon la légende, durant l’Ère de l'Aube, il est le "Roi Démon Sauteur", un roi bienfaisant. Mais au fil des Kalpa, aidé de l'Homme Cupide il veut protéger Nirn et tuer Alduin par une indigestion. Ainsi, ils conservent des petits morceaux de Nirn pour les réintroduire dans le Kalpa suivant. Alduin finit par découvrir le complot ourdi à son encontre et maudit le Roi Sauteur à devenir Dagon, l'obligeant à détruire tous les morceaux de Nirn en trop dans l'actuel Kalpa[11].

Dagon devint ainsi le prince de la destruction, contraint d'envahir Nirn pour détruire ce qui est de trop, afin de pouvoir restituer à Alduin une Nirn comestible.

Présence sur Nirn

Mehrunes Dagon se repaît de la destruction à grande échelle, des morts provoquées par des inondations ou des tremblements de terre. Il se réjouit de voir les conséquences funestes de son influence sur Nirn.— Flaminius Auctor, Contrecarrer les Daedra : Mehrunes Dagon

Dagon est probablement le prince daedrique le plus influent sur Nirn, de par ses tentatives d'invasions répétées.

Son jour d'invocation est le 20 Sombreciel, durant le Festival des Guerriers[9].

Cultes

Disséminées à travers tout Tamriel, parfois jusque dans des ruines daedriques, des effigies de Méhrunes Dagon forment le noyau central de diverses sectes le vénérant. La plus importante d'entre elles est probablement l'Aube mythique.

Sanctuaires connus:

Dans le culte du Tribunal, Méhrunes Dagon est l'un des Quatre Coins de la Maison des Troubles[13], étant ainsi classé comme un "mauvais daedra" par le Temple[14][15].

Artefacts

Méhrunes Dagon est connu pour être le père de plusieurs artefacts:

Invasions de Nirn

Première ère

Selon Tholer Saryoni, à une date non-précisée, Ald Sotha, alors capitale de la Maison Sotha est attaquée et détruite par les armées de Méhrunes Dagon[22]. Sotha Sil, sauvé par Vivec est l'unique survivant[23].

Depuis lors la ville est devenue une ruine abritant un sanctuaire daedrique dédié à Méhrunes Dagon[24].

1E 2920

Mémorial représentant Almalexia anéantissant Dagon sur la Place Brindisi Dorom

Sotha Sil se rend à Havreglace pour conclure un pacte avec huit princes daedriques parmi les plus influents, dont Méhrunes Dagon, stipulant qu'ils ne doivent plus répondre aux invocations venant de personnes autres que les sorcières et les ensorceleurs[25].

Malgré cela, une sorcière l'invoque et Dagon attaque Longsanglot où il affronte Sotha Sil et Almalexia sur la place Brindisi Dorom. Vaincu, il est renvoyé en Oblivion[26][27][28].

3E 389-399 - Simulacrum Impérial

Dagon est lié au complot de Jagar Tharn, visant à renverser Uriel Septim VII. Le mage de guerre livre Mortecime en échange de pouvoirs lui permettant d'usurper le trône.

Mortecime perdue par l'Empire, Dagon peut alors commencer à exploiter les ressources offertes par le plan et surtout les précieuses connaissances rassemblées là par les mortels. Mais Imago Storm, un des généraux de Dagon ayant participé à l'Assaut de Mortecime, trahit son maître en aidant deux aspirants mages de guerre à vaincre le seigneur de la destruction[29][30].

3E 433 - Crise d'Oblivion

Dagon contre l'avatar du dieu-dragon

Suite à l'échec de Mortecime, Dagon utilise Mankar Camoran pour fonder l'Aube mythique[31].

Avec cette dernière, il fait assassiner la famille impériale, délogeant la Pierre de la Tour d'or blanc. Sans sa pierre, la tour ne peut plus assurer un maintient suffisant de la barrière protégeant Nirn de l'Oblivion. Dagon entreprend donc une fusion de Nirn à l'Oblivion en ouvrant diverses portes d'Oblivion sur tout Tamriel, si ce n'est Nirn.

Si la famille impériale est anéantie, ce n'est pas le cas de la lignée impériale, Martin Septim survit et finit par se sacrifier en se transformant en un avatar d'Akatosh/Lorkhan ; ce dernier chasse Dagon et restaure la barrière protégeant Nirn avant de se statufier[32][33].

Cet évènement est appelé la Crise d'Oblivion.

Chimera of Desolation

En 3E 172, Chimère Graegyn, invocateur du clan Direnni tente de duper Méhrunes Dagon.

Il l’invoque sur l'île de Cécilie et, protégé par la Cuirasse en peau du sauveur[34], il conclut un pacte lui garantissant la vie éternelle, au milieu des voix de ses amis et concitoyens. Ensuite, il utilise le protonymique de Dagon pour le bannir.

Seulement le plan de Chimère tourne mal, Dagon avant d'être banni a le temps de conclure effectivement le pacte mais d'une façon assez particulière : il tue tous les habitants de l'île qui est par la suite hantée par leur voix, Chimère étant condamné à vivre éternellement sur l'île. Puis il arrache l'île de Tamriel pour l'envoyer en Oblivion, créant ainsi un nouveau plan[35].

Ce dernier est nommé Chimera of Desolation.

Notes et références