Kalpa

De La Grande Bibliotheque de Tamriel
Aller à : navigation, rechercher

Le mot Kalpa désigne la période de temps entre la création du monde et sa destruction, avant qu'il ne soit reconstruit. Ainsi selon le concept des kalpas, le temps est circulaire : le monde est construit, puis détruit, puis reconstruit, et ainsi de suite jusqu'à l'éternité.

Le concept des kalpas est reconnu par les Nordiques, les Rougegardes et les Ayléides.

Le kalpa dans les différentes cultures

Le kalpa chez les Nordiques

Dans la mythologie nordique Alduin est le dieu du temps et le "dévoreur de monde"[1]. Alduin est le dieu qui a façonné le monde, c'est lui qui le construit, avant de s'endormir. Lorsque les cloches de la Chèvre du Créateur sonnent, Alduin se réveille et commence à dévorer le monde[2]. Le festin terminé, il façonne un nouveau monde, puis se rendort.

Les Nordiques n'ont donc pas à proprement parlé de "Mythe de la Création". Toutefois ils considèrent que les "Mythes de la Création" des autres peuples sont tous vrais, mais qu'ils sont perdus dans le temps et peuvent correspondre à la création de n'importe quel kalpa[3]. La survivance de ces mythes de la création au fil des kalpas s'explique, selon la tradition, par le fait que Mehrunes Dagon et l'Homme Cupide arrivent à cacher des morceaux du monde aux yeux d'Alduin. Ces derniers ne sont donc pas dévorés et passent d'un kalpa à l'autre[2].

Le kalpa chez les Ayléides

Selon la légende de l'Anuade des Ayléides, le précédent monde était constitué de douze planètes[4]. Ce monde a été créé par l'union de Nir et d'Anu et existe pendant plusieurs millénaires, la vie prospère sur chacune des planètes. Mais Padomay, jaloux d'Anu, détruit le monde des douze planètes. Anu utilise les débris des douze planètes pour en former une seule à la place : Nirn. Des peuples de l'ancien monde seuls les Ehlnofeys et les Hists survivent, se sont eux qui ont engendré les différents peuples du kalpa actuel.

Les Ayléides découpent les kalpas en quatre ères distinctes[5] :

  • Larelleis : C'est la période de l'aube, où le monde est nouveau et lumineux.
  • Wenaysille : C'est la période verte, de la croissance. Les journées sont longues, les nuits courtes, la vie est abondante et riche.
  • Morilatta : C'est la période du crépuscule, le monde est "trop plein" et cela annonce la fin du monde.
  • Angalayond : C'est la période grise, du silence. Le monde est recouvert de glace, de neige et des ossements des morts, en attente d'une renaissance.

Le kalpa chez les Rougegardes

Satakal est le "Premier Serpent", il est tellement grand qu'il constitue l'ensemble de l'univers. Satakal incarne ainsi le monde. Or il a faim, et la seule chose qu'il peut manger, c'est lui-même comme il est la seule chose existante dans l'univers[6].

Les esprits à l'intérieur du monde sont ainsi condamnés à être dévorés par Satakal, jusqu'à ce que le serpent dévore son propre cœur. Son cœur dévoré, Satakal meurt, le monde avec lui. Puis Satakal/le monde renaît, et l'histoire recommence : Satakal recommence à se dévorer lui-même, et les esprits à l'intérieur du monde se font encore une fois dévorer. A force d'être dévorés encore et encore, certains esprits finissent pas découvrir une voie pour échapper à la faim dévorante de Satakal. Cette voie mène aux Lointains Rivages, un havre où les esprits ne se font pas dévorer, et même mieux, survivent aux différentes fins du monde.

Tu'whacca est l'esprit qui guide l'âme des morts Rougegardes jusqu'aux Lointains Rivages. Il permet ainsi au peuple des Rougegardes de survivre, de monde en monde.

Étude du kalpa actuel

Il est généralement estimé que le mythe de l'Ère de l'Aube correspond en fait à la fin du précédent kalpa[7].

Idhdean.pngLe contenu qui suit est basé sur On Boethiah's Summoning Day et n'a pas été confirmé comme étant canon.

Chimère Graegyn, un maître-mage des Direnni de la Troisième et de la Quatrième Ère a été emprisonné pendant plusieurs siècles dans le royaume de Mehrunes Dagon. Il a ainsi pu étudier l'esprit et les pensées du Prince Daedra. Selon lui, Dagon est surtout préoccupé par le réveil d'Alduin et donc la fin du monde[8].

De cette constations il a étudié le concept des kalpas et a émit les hypothèses suivantes :

  • À chaque fin de kalpa, les dieux se disputent les rôles, à la façon du jeu des chaises musicales.
  • Le précédent kalpa était bien constitué de 12 planètes comme le pensent les Ayléides. Il suggère qu'il y en aura 16 ou 17 dans le prochain kalpa : ceci correspond au nombre des Princes Daedriques.
  • Peryite compte ainsi guider les Princes Daedriques, pour qu'ils prennent la place des Huit Divins actuels. Peryite s'attend à prendre la place d'Akatosh.
  • Talos empêche le changement de kalpa, il est le gardien du monde actuel. Ainsi si le Thalmor parvient à faire tomber Talos, le monde actuel pourra et prendra finalement fin.
  • Les Tribuns de Morrowind sont des anticipations de ce que deviendront Azura, Boéthia et Méphala dans le prochain kalpa. Ils ont réussi à se manifester à cause du blocage engendré par Talos. Les Dunmers apparaissent donc comme une "civilisation du futur kalpa", qu'ils se sont trompés de kalpa pour considérer les daedra comme leurs ancêtres.

Ces hypothèses ne sont malheureusement pas ou peu vérifiables.

Idhdean.pngFin des informations basées sur On Boethiah's Summoning Day.


Notes et références