La Crevasse

De La Grande Bibliotheque de Tamriel
(Redirigé depuis Crevasse)
Aller à : navigation, rechercher

La Crevasse

Châtellerie de la Crevasse

vieil Hrol'dan

Description de cette image, également commentée ci-après

Bannière de Markarth

Administration
Forme de l'État Monarchie
Titre du dirigeant Jarl
Continent Tamriel
Capitale Markarth
Race principale Nordique
Peuples Crevassais
Monnaie Septim
Reach.jpg

Le siège de la Châtellerie de la Crevasse en Bordeciel, autrefois nommé vieil Hrol'dan, est situé dans la ville de Markarth au château de Coeur-de-Roche. Le village de Folpertuis est l'unique autre foyer de population majeur du domaine.

La présence hostile de Crevassais, ou Parjures, fait que la région est souvent considérée comme la plus dangereuse de Bordeciel, et l'un des lieux les plus sauvages de Tamriel, que seul un aventurier aguerri peut explorer.

Géographie

Le paysage dominant la châtellerie est celui d'une gigantesque crevasse relativement sèche[1] creusée par la Rivière Karth, bordant les Montagnes de Druadach. Le minerai d'argent y est très présent.

Les lieux d'intérêt de la région sont le Sommet du Barde et le Temple d'Havreciel.

La Crevasse couvre une grande partie de la frontière occidentale de Bordeciel, avec Hauteroche et Martelfell à l'ouest.

Histoire

Première Ère

La première ère voit l'émergence de la race brétonne descendante de l'hégémonie Direnni. La majorité d'entre eux se rend en Hauteroche, mais un petit groupe, qui proclamait posséder plus de sang elfique que leurs frères, s'aventure jusqu'aux frontières orientales de Bordeciel, à Hrol'dan[2].

Au fil des siècles, ces Brétons auraient établi une culture distincte et indépendante de celle de leurs ancêtres et, par croisements avec le peuple nordique local, seraient devenus ce que l'on appelle encore les Crevassais. Ce nouveau peuple se sépare en plusieurs clans[3] et essaime dans la région.

En 1E 1030, Hrol'dan, qui devient la Crevasse, est gouvernée par dix rois en guerre. Le légendaire Crevassais Faolan, ou Aigle Carmin[4], parvient à réunir les rois belliqueux dans sa lutte contre les forces d'invasion de l'impératrice Hestra[5][6].

Deuxième Ère

Après l'effondrement de l'Empire Alessien, la Crevasse maintient son indépendance jusqu'à ce que Reman Cyrodiil ne conquiert l'ensemble du continent, excepté Morrowind. La Crevasse est intégrée au Second Empire et divisée en deux : l'une dans la province de Hauteroche, l'autre dans celle de Bordeciel[7].

Vers le milieu de la Deuxième Ère, pendant l'Interrègne, un seigneur de guerre de la Crevasse, Durcorach, arrive à fédérer l'ensemble des clans de la région. Il parvient même à conquérir le trône impérial de Cyrodiil avant de mourir en tentant de conquérir Hauteroche[8][9].

Par la suite, la Crevasse voit plusieurs clans se lancer dans des exactions sur les régions voisines comme la Châtellerie d'Épervine[10] ou le Pacte de Coeurébène[11].

Elle est finalement reconquise à la fin de l'Ère Seconde par une alliance de Coloviens et de Nordiques, menés par le Général Talos, qui devient Tiber Septim[12].

Bien que les Crevassais perdent le contrôle politique de leur territoire, ils préservent leur culture et le droit de pratiquer leur propre religion. Ce statut relativement stable est accepté par la plupart des Crevassais, mais les rancœurs envers l'Empire persistent, et certains n'acceptent jamais ce qu'ils considèrent comme une occupation[13].

Quatrième Ère

L'indépendance du Royaume

Lorsque l'Empire de Titus Mede entre en guerre avec le domaine Aldmeri, les troupes de la Crevasse sont appelées à se joindre à l'effort de guerre. Mais en 4E 174, les Crevassais profitent de cet état de faiblesse et saisissent l'occasion pour se rebeller contre l'Empire. Ils massacrent une grande partie de la population nordique de la ville de Markarth. Le soulèvement pousse les Nordiques jusqu'aux frontières de la région qui retrouve son indépendance au prix de nombreuses vies. Mais le Royaume de la Crevasse ne dure que deux ans.

L'incident de Markarth

Prêt à tout pour récupérer la Châtellerie, le Nordique Igmund demande de l'aide auprès d'Ulfric Sombrage, qui promet de l'assister dans sa capture de Markarth, en échange de quoi il autoriserait le culte de Talos. La ville et la région sont reprises en 4E 176[14].

Cependant, après la fin de la guerre et la signature du Traité de l'or blanc, le Thalmor force Igmund à trahir Ulfric afin de préserver la paix nouvellement signée. Il accepte et, malgré sa parole donnée, rejoint l'Empire. Cet incident est probablement l'une des causes majeures de la guerre civile en Bordeciel.

Les Crevassais, à présent nommés Parjures par l'Empire, pour s'être soulevés contre son occupation, sont tués ou emprisonnés. Ceux qui n'ont pas été emprisonnés s'enfuient vers les montagnes et fomentent dans l'ombre une insurrection[15] pour reprendre le contrôle de la Crevasse[16].

Notes et références