Faolan

De La Grande Bibliotheque de Tamriel
Aller à : navigation, rechercher
Faolan
Description de cette image, également commentée ci-après

Faolan sous la forme de mort-vivant, 4E 201

Biographie
Naissance première ère
Décès Vers 1E 1030
Race Crevassais
Sexe Homme
Fonctions
Affiliation Crevasse
Titre(s) et désignation(s) L'Aigle Carmin

Faolan, littéralement l'Aigle Carmin en langue de la Crevasse, est un roi crevassais, né lors de la première ère et mort aux environs de 1E 1030. Il fédère la plupart des tribus crevassaises et leurs chefs dans le but de repousser les forces de l'impératrice de Cyrodiil Hestra.

Suite à sa mort, son statut de héros s'amplifie chez les Crevassais, pour qui il incarne une figure mythique de la résistance contre les forces d'occupations de la Crevasse quelles qu'elles soient.

Biographie

Les chroniques impériales de l'impératrice Hestra mentionnent un chef rebelle crevassais qui a mené la résistance locale contre les forces d'occupation impériales. Ce grand leader a fini par se faire encercler et battre au prix d'une légion entière de soldats. Ces chroniques correspondent avec les mythes crevassais à propos de Faolan, l'Aigle Carmin[1].

Légende de l'Aigle Carmin

Selon la légende[2] Faolan est né dans les Collines Fendues. Son nom aurait été choisi en hommage au cri d'oiseau ayant accompagné sa naissance et aux teintes rougeoyantes des collines en automne. Les augures prédirent la destinée de l'enfant : il deviendrait un guerrier hors pair, premier et principal seigneur de la Crevasse, choisi pour unifier la région sous sa bannière. La légende relate qu'à cette époque la Crevasse était gouvernée par dix rois différents.

Alors que Faolan grandit et devient de plus en plus fort, des forces d'invasions en provenance de Cyrodiil arrivent dans la Crevasse et soumettent un à un ses rois. Aux Collines Fendues, les forces impériales demandent la reddition finale des Crevassais. Faolan refuse mais les anciens de la tribu ne partagent pas le même avis, et l'excluent avant d'accepter le joug impérial.

Faolan et ses partisans s'enfuient et fondent alors une nouvelle nation crevassaise indépendante. Ils mènent la résistance contre l'Empire, attaquant sans relâche des patrouilles et garnisons impériales. Mais toujours plus de renforts arrivent de Cyrodiil.

La légende raconte que par la suite une harfreuse entre en contact avec Faolan pour qu'ils passent un pacte : Faolan échange son cœur, sa volonté et son humanité contre l'acquisition d'un plus grand pouvoir. Les caractéristiques de ce pacte ressemblent à celui des roncecœurs. Grâce à ce pacte, Faolan gagne en puissance et arrive à unir les Crevassais sous son règne et à repousser totalement les forces impériales après deux années de lutte. Toutefois l'Empire revient quelques temps plus tard avec une légion plus importante encore.

Les forces impériales assiègent la forteresse de Faolan, mais elles finissent massacrées par l'Aigle Carmin. Les envahisseurs tombés, Faolan meurt à son tour. La légende veut que ses soldats l'emmenèrent dans sa tombe, spécialement préparée à son intention. De ses dernières forces, l'Aigle Carmin présenta son épée à son peuple à qui il fit la demande et promesse suivantes : que ses soldats poursuivent le combat et, lorsque la Crevasse sera enfin libérée, qu'ils lui rapportent son épée; alors il se relèvera pour les guider à nouveau.

Héritage

L'épée de l'Aigle Carmin posée sur un piédestal à l'intérieur du Cairn du Rebelle.

Le tombeau de Faolan se trouve dans le Cairn du Rebelle, situé entre Karthwasten et Rorikbourg. L'Aigle Carmin y repose à côté de son épée posée sur un piédestal[3].

Au cours de l'ère seconde, Dettethor Pantenne, un noble bréton, persuadé d'être l'héritier de Faolan[4], décide de réanimer l'Aigle Carmin. Il pénètre dans le cairn, récupère l'épée de Faolan et ressuscite son propriétaire en la lui rapportant. Mais pris de panique, Dettethor s'enfuit, le tombeau se refermant derrière lui, emprisonnant Faolan dans sa tombe, désormais mort-vivant[5]. Dans l'affolement, Dettethor laisse tomber l'épée de l'Aigle, qui est récupérée par des Crevassais. Ces derniers décident de la conserver dans la forteresse des Tours Scindées, située non-loin à l'ouest du cairn.

Suite à l'Incident de Markarth en 4E 176, les membres des Parjures, un groupe de résistance crevassais, effectuent régulièrement un pèlerinage au Cairn du Rebelle afin d'exécuter « Le rite de l'Aigle Carmin ». Ce rite est censé bénir les guerriers parjures dans leur lutte contre l'occupation nordique[6].

En 4E 201, le Cairn du Rebelle est pillé par un aventurier, où le cadavre de Faolan est finalement vaincu, et son épée dérobée[7].

Notes et références