Élisif la Juste

De La Grande Bibliotheque de Tamriel
Aller à : navigation, rechercher
Élisif la Juste
Description de cette image, également commentée ci-après

Élisif en 4E 201

Biographie
Naissance Date inconnue
Décès Date inconnue
Race Nordique
Sexe Femme
Conjoint(es) Torygg
Fonctions
Affiliation Solitude
Titre(s) et désignation(s) Jarl de Solitude

Élisif la Juste est l'épouse du haut roi de Bordeciel, Torygg, durant l'ère quatrième. Ce dernier est assassiné par Ulfric Sombrage, Jarl de Vendeaume en 4E 201[1].

Devenue veuve, et bien que n'ayant aucune notion de pouvoir et de politique, elle devient Jarl et il est alors temps pour elle de tenir la cour dans le Palais bleu à Solitude, capitale de Bordeciel[2].

La politique

Élisif travaille en collaboration étroite avec l'Empire Mede contre Ulfric Sombrage et la rébellion des Sombrages. Les réelles raisons de son appui à l'Empire sont discutables, mais le fait est que son mari Torygg sert l'Empereur, qu'elle est inexpérimentée en tant que Jarl, que Solitude sert de base militaire impériale en Bordeciel et qu'elle éprouve une haine féroce envers le meurtrier de son mari.

D'aucuns disent que la majorité de ses fonctions sont de courtoisie et de représentation et que ses décisions sont manipulées par son chambellan, Falk Barbebraise et par le Général Tullius, réels décisionnaires de la politique de Solitude.

La religion

En ce qui concerne ses vues religieuses, Élisif déclare qu'elle n'adore pas Talos. Cependant, elle demande néanmoins à un aventurier d'apporter la "Corne de Guerre" de Torygg à l'autel de Talos, le défunt haut roi ayant été un fervent adorateur du culte interdit par le Thalmor. On ne peut que supposer les raisons de cet acte : réelle foi d'Élisif pour le dieu humain ou simple accomplissement des dernières volontés de son défunt mari.

Notes et références

  1. Événements de Skyrim.
  2. Écran de chargement de Skyrim