Voleur (constellation)

De La Grande Bibliotheque de Tamriel
Aller à : navigation, rechercher
Voleur
Description de l'image  The thief.png.
Résumé
Mois Soirétoile
Aspect lunaire Secunda
Polarité Féminin
Constellations vassales Amant

Ombre

Tour

Le Voleur est la dernière constellation gardienne et sa saison est Soirétoile.

Cosmologie

L'Amant, l'Ombre et la Tour dépendent d'elle, et elle les protège entre Sombreciel et Soirétoile contre le Serpent[1].

Ceux qui sont nés sous le signe du Voleur ne sont pas forcément des bandits, mais prennent plus souvent des risques et sont rarement blessés. Ils finissent par ne plus avoir de chance et ne vivent pas aussi longtemps que ceux qui sont nés sous d'autres signes[2].

La constellation du Voleur comprend la planète Arkay, parfois appelée l'œil du Voleur[3].

Les pierres du Voleur

La Constellation du Voleur a une pierre dressée en Bordeciel, au Sud-ouest de Rivebois. Elle renforce les capacités de ceux qui viennent s'y recueillir à se mouvoir sans être remarqués[4]. Il y en a également deux en Cyrodiil, une sur la route de Bruma[5] et une autre entre Chorrol et la Cité Impériale. On en trouve également une au nord de Gastefoule en Malabal Tor, une au sud-est de Kozanset et une au nord-est du Guet de Sombreflot en Estemarche[6].

Le Céleste Voleur

Le Céleste Voleur est le nom donné à la constellation lorsqu'elle s'incarne sur Nirn. Il semble s'être incarné à plusieurs reprises, notamment à l'époque des Nèdes, mais son incarnation la plus remarquable a lieu en 2E 583. À cette époque, le Serpent lance une attaque contre la région de Raidelorn et parvient à corrompre le Guerrier et une partie du Mage. Le Voleur s'incarne alors et intègre les rangs de la Guilde des Astromanciens‏‎ qu'il téléguide contre les actions du Serpent. Lorsque le Serpent est finalement repoussé, le Voleur retourne à sa place dans les cieux[6].

Notes et références