Constellations

De La Grande Bibliotheque de Tamriel
(Redirigé depuis Constellation)
Aller à : navigation, rechercher

Les constellations sont un ensemble d'étoiles.

Chaque étoile est une ouverture vers la magie, grâce à laquelle les constellations exercent une influence sur les aptitudes et la destinée de ceux qui sont nés sous leur signe. Il s'agit là de phénomènes extrêmement puissants et révérés en tant que tels.

Il existe a priori treize constellations dans le ciel de Nirn. D'autres ont autrefois existé, lors d'époques d'harmonie ou de tensions.

Trois sont appelées "Constellations Gardiennes" et comporte chacune une Planète Dominante.

Neuf autres sont composées d'étoiles, et dépendent chacun d'une Constellation Gardienne.

La treizième et dernière, dite "constellation du Serpent", est composée d'anti-étoiles. Elle menace les neuf constellations classiques, qui en sont protégées par les trois Constellations Gardiennes.


Carte des étoiles

Rituel Amant Seigneur Mage Ombre Destrier
Rituel0.jpg Amant0.jpg Seigneur0.jpg Mage0.jpg Ombre0.jpg Destrier0.jpg
Apprenti Guerrier Dame Tour Atronach Voleur Serpent
Apprenti0.jpg Guerrier0.jpg Dame0.jpg Tour0.jpg Atronach0.jpg Voleur0.jpg Serpent0.jpg
Starmap.jpg

Calendrier et Constellations

Une pierre gardienne

Pierres gardiennes

Les pierres gardiennes, également appelées "pierres de destinée"[1], ou "pierres dressées", sont des pierres dressées à la verticale, qui semblent tenir debout seules et défier les lois de la pesanteur. Elles agissent comme des "autels" auprès desquels les habitants peuvent se rapprocher de leur constellation personnelle et renforcer l'influence des étoiles sur eux-mêmes. Les populations en ont cependant souvent peur, et inventent parfois des mythes et légendes effrayants à leur sujet.

Leur origine reste obscure, mais il semble que les Nédiques qui soient à l'origine de leur présence un peu partout sur le continent : les pierres seraient composées de nirncrux, matériau dont le lien avec l'Aetherius leur confèrerait les propriétés magiques qu'on leur connaît.

Notes et références