Derik Hallin

De La Grande Bibliotheque de Tamriel
Aller à : navigation, rechercher
Derik Hallin
Description de cette image, également commentée ci-après

Fantôme de Derik Hallin en 2E 582

Biographie
Naissance Date inconnue
Décès Date inconnue
Race Rougegarde
Sexe Homme
Fonctions
Affiliation Chantelames

Derik Hallin est un antique héros Ansei de la première ère.

À l'époque dernier de son ordre, il enseigne la Voie de l'épée spirituelle aux jeunes ayant les facultés dans la région au sud du col de Bangkorai. Persuadés que la région est sûre suite au massacre des gobelins géants par Divad Hunding, très peu de Rougegardes se forment à la Voie et privilégient le commerce[1].

Cependant, tous les gobelins n'avaient pas péris et une armée se lance à nouveau à la conquête de Martelfell. Les Rougegardes fuient devant cette malédiction et seul Hallin est en mesure de leur tenir tête.

Les gobelins géants, des bêtes qu'on croyait matées par Divad, sont de retour. Les combats se passent mal.— Fantôme de Derik Hallin, 2E 582

Deux légendes cohabitent sur sa victoire face aux gobelins.

La première, probablement fausse, raconte qu'il invoque l'esprit des anciens Anseis pour qu'ils défendent la ville d'Ojwambu. Ceux-ci tiennent l'armée gobeline en respect pendant dix-sept jours jusqu'à ce qu'il ne reste plus qu'Hallin se battant en duel contre le roi de l'armée ennemi. Les deux ennemis s'entretuent et l'armée est dispersée[2].

La seconde, probablement vraie puisque que confirmée par le fantôme d'Hallin, raconte qu'il part à la recherche de cinq antiques lames magiques qui, une fois combinées, dévoilent un message énigmatique. Hallin recrute des compagnons et trouve les épées. Chacune est gardée par l'esprit d'un Ansei qu'Hallin affronte et vainc pour s'emparer de la relique. Une fois les cinq épées récupérées, il les utilise pour vaincre l'armée gobelinne[3] et fermer la brèche dans l'espace-temps que les gobelins avaient ouverte et utilisée pour leur invasion. Par la suite, Hallin et ses compagnons, ayant survécu à la bataille, rétablissent et développent l'apprentissage de la Voie de l'épée en Martelfell[4].

Cependant, le choix d'utiliser et de sacrifier les antiques épées magiques pèse lourd sur les épaules d'Hallin qui se sent coupable d'avoir détruit ces trésors[5].

Tout choix exige un prix. Certains sont triviaux, d'autres pèsent sur des générations. J'ai été autrefois forcé de prendre une décision amère qui a coûté cher à tous les Rougegardes. Nous avons choisi d'utiliser de puissantes mais dangereuses épées magiques et détruit les gobelins. Hélas, cela eut pour conséquences de détruire également les Shéhaï, nos épées ancestrales. Des siècles de traditions fantastiques, disparus d'un coup. Je dois vivre avec le fardeau de cette culpabilité.— Fantôme de Derik Hallin, 2E 582

Notes et références

Apparitions

Références