Versidue-Shaie

De La Grande Bibliotheque de Tamriel
(Redirigé depuis Versidae-Shaie)
Aller à : navigation, rechercher
Versidue-Shaie
Description de cette image, également commentée ci-après

Image manquante

Biographie
Naissance Date inconnue
Décès 2E 324
Race Tsaesci
Sexe Homme
Enfant(s) Savirien-Chovak
Fonctions
Affiliation Empire Réman
Titre(s) et désignation(s) Potentat akavirois

Conseiller de l'Empereur

Le Roi Écailleux[1]
Début de règne 1E 2920
Fin de règne 2E 324

Versidue-Shaie, parfois orthographié "Versidue-Shae", est un Potentat akavirois durant l'Ère Première.

Originaire d'Akavir, le Tsaesci Versidue-Shaie est le plus proche conseiller de l'Empereur Reman III. En 1E 2920, le prince Juilek et l'impératrice déchue Tavia décèdent de mort violente; Versidue-Shaie complote alors afin de prendre le contrôle de l'Empire Réman : il s'assure l'appui de la Morag Tong pour faire assassiner l'Empereur par sa maîtresse Corda, puis convainc le Conseil des Anciens de lui confier les rênes du pouvoir et d'ignorer les droits de potentiels héritiers de Reman III[2].

Tout en refusant de porter le titre d'empereur, il s'attache à tout faire comme s'il est lui-même empereur; il commence par signer le traité de paix entre Morrowind et Cyrodiil négocié par Reman III, Juilek et Vivec : cet accord met fin à la Guerre de Quatre-Vingts Ans. Il proclama ensuite le début de la deuxième ère[2].

Il gouverne l'Empire durant plus de trois cents ans. Si son administration est marquée par les troubles, comme au cours de la longue période de loi martiale universelle qu'il instaure entre 2E 283 et 2E 320, il lègue à Tamriel quelques-unes de ses structures pérennes, comme l'édit des Guildes approuvant officiellement l'existence d'organisations telles que la Guilde des Guerriers[3][4] ou la Guilde des Mages[5]. Il est à son tour assassiné au sein même de son palais, dans la cité de Senchal par la Morag Tong[6] en 2E 324, qui devient de facto une organisation illégale[7].

Son fils Savirien-Chovak lui succède en 2E 324. Il succombe, ainsi que tous ses descendants, aux assassins et meurt de la main de la Confrérie noire en clairciel 2E 430, mettant fin à la domination des Potentats akavirois[7].

Notes et références