Utilisateur:Svartalfar/Bacàsable/Oblivion

De La Grande Bibliotheque de Tamriel
Aller à : navigation, rechercher
Schéma de la cosmologie, l'univers

L'Oblivion (ou Néant) est une dimension de l'Aurbis parallèle au Mundus, où résident les Daedra, créatures immortelles au service de puissants Princes Daedra.

L'Oblivion commence là où s'arrête Mundus, le Plan Mortel.

Vu depuis Nirn, l'Oblivion apparaît la nuit, comme un immense espace noir percé d'étoiles. Grâce à sa proximité avec Mundus et à divers portails disséminés sur Nirn, plusieurs mortels ont pu se rendre - à leurs risques et périls - en Oblivion, que ce soit en rêve, lors d'hallucinations, voire en chair et en os. Aussi l'Oblivion est un Royaume Extérieur connu et en partie cartographié[1][2].

Il est cependant essentiel à la survie des habitants du Mundus de contrôler et prévenir l'arrivée de Daedra sur Nirn. C'est le rôle d'une barrière magique dont l'étanchéité est éprouvée à plusieurs reprises au cours de l'histoire.

Plans d'Oblivion

L'espace sombre perçu depuis Nirn par des yeux mortels n'est qu'une façade, voire une illusion. Concrètement, l'Oblivion est composé d'une infinité de plans[3]. Seuls quelques-uns sont connus, et sont séparés entre les plans majeurs, ceux des Princes daedra, et les plans secondaires, domaine d'autres entités de puissances moindres :

Les domaines des Princes daedra

  • Ombre de lune, le plan d'Azura qui est dit-on aveuglant de beauté, avec une végétation luxuriante, la princesse trônant dans son palais de rose. Les visiteurs du plan seraient surtout des Khajiits et des Dunmers. Toutefois les visites ont dû s'y raréfier : en effet dans les environs de 3E 430 Azura a, semble-t-il, coupé les différentes routes menant à son plan.
  • Anciennement nommé “Snake Mount” le plan de Boéthia porte aujourd'hui le nom de “Attribution’s Share”. Il est décrit comme un ensemble de jardins labyrinthiques parsemés de tours tortueuses. Sur ce plan se déroulent les Tournois des Dix Sangs où s'affrontent les champions de Boéthia durant une lutte à mort, bien que Boéthia utilise aussi des mini-plans spécialement construits pour ces tournois.
  • Le plan de Clavicus Vile ressemble à une clairière tranquille, avec quelques arbres et cours d'eau, une maisonnette et sans autre habitant apparent que Clavicus Vile et Barbas, bien que le seigneur daedrique soit capable d'invoquer des serviteurs et de matérialiser divers objets.
  • Le plan d'Hermaeus Mora est nommé Apocrypha, une bibliothèque sans fin contenant tous les savoirs, le lieu est hanté par des fantômes avides de ce savoir...
  • Le plan d'Hircine est nommé "Terrains de chasse", ce plan n'est constitué que d'épaisses forêts et de larges plaines. Il est notamment habité par des Lycanthropes, tour à tour proie et chasseur.
  • Le plan de Malacath est nommé Fossendre, on dit qu'il est entièrement composé de fumées et cendres, bien que Shéogorath compare ce royaume à une colonne vertébrale.
  • Le plan de Méphala est "La Toile", il serait dit-on constitué de très nombreux plans reliés entre eux par une toile de magie.
  • Le plan de Molag Bal, Havreglace, ressemble à une mauvaise satire de Nirn, fait pour être désagréable, grotesque et ne répondant à aucune logique. Les salles de torture et les outils de manipulation et d'illusion y sont légion.

Un autre de ses plans est nommé Ombre Périlleuse. Il ressemble à une forteresse plongée dans les ténèbres et est habité par un groupe de Viles Séductrices dirigé par Jaciel Morgen et Deyanira Katrece. Durant le Simulacrum Impérial il fut envahi par les armées de Méhrunes Dagon. Elle possède également Bois du corbeau, sous l'apparence de la mystérieuse Mère Corbeau.

  • Le plan de Peryite se nomme "Puits de Peryite". Le prince s’occuperait des "domaines inférieurs de l'Oblivion". Le plan étant a priori inaccessible aux mortels, tout ce que l'on en connaît provient des récits des autres princes daedriques et des adeptes de Peryite.
  • Le plan de Shéogorath se nomme les Îles Trémensides (également connu sous le nom d'Asylums ou de Shivering Isles, et la capitale du royaume est New Sheoth. C'est une île dans un océan sans fin, divisée en deux régions ; Mania et Démentia. Chacune de ces régions représente les deux extrêmes de la folie : la créativité artistique (Mania) et la psychose (Démentia).
  • Le plan de Vaernima est le Bourbier, ce n'est qu'une succession de cauchemars tous plus horribles les uns que les autres.

Les plans mineurs

Aussi appelé réalités de poche, ces plans d'importance mineure sont la demeure d'entités insolites comme les Demi-Princes ou autres seigneurs daedra, ou de variétés spécifiques de daedra. Il en existe une infinité.

  • Bois du corbeau est une dimension de poche d'Oblivion est une forêt cauchemardesque dominée par la mystérieuse Mère Corbeau. Elle est semblable à Tamriel, mais différente – car les Deadra ne peuvent pas créer, seulement imiter, et leurs simulacres des domaines mortels sont toujours difformes et exagérés[4]. Le bois est peuplé de créatures à l'apparence de corbeaux doués et paroles, qui s'organisent en cour féodale[5]. Cette cour donne son nom au lieu.
  • Le Cairn de l'âme est un plan d'Oblivion fondé par un groupe de cinq Maîtres Idéaux. Peuplé de fantômes, spectres et squelettes, ils déambulent dans les couloirs pour à la fois protéger le lieu et servir leurs Maîtres[6].
  • Chimère de désolation, un plan-prison créé par Méhrunes Dagon afin d'enfermer Chimère Direnni. Il s'agit en réalité de l'Île de Cécilie, arrachée du Mundus par le Prince.
  • Détritus est le domaine du Seigneur daedroth Hha-Lugh-Zhek, parfois appelé Hallowjack, un demi-prince qui porte le titre de "Seigneur des peurs mortelles". Il se nourrit des peurs des mortels, et semble très actif, quoi que méconnu. Son plan est une succession de salles d'exposition sans aucun accès vers l'extérieur, où il collectionne souvenirs et cauchemars [7].
  • Le Domaine du Seigneur Vélian est un des rares plans connus à avoir été créés par un mortel. Celui-ci, le Seigneur Vélian, était membre des Sangrépines, et créa ce plan via un rituel nécrotique qui sacrifia tout un village pour en faire sa copie, peuplée de zombies et envahies de ronces.
  • The Gorge, un plan "frontalier" entre celui de Boéthia et celui de Clavicus Vile. Il est occupé par des daedra constamment affamés, dominés par l'Insatiable, un puissant Dévoreur, et ressemble à une vision cauchemardesque de Nirn.
  • Infourneau est le plan des Atronachs de flammes. Il ne serait composé que de magma et de vapeurs et, contrairement aux plans ordinaires, ne serait pas l'expression de la volonté d'une unique entité, mais la réalisation de la volonté commune de ses habitants[8].
  • Lévinance est un plan méconnu, dont sont originaire les Atronachs de tempêtes prenant la forme de destriers[9]. Il peut être le plan d'existence de ces Atronachs, sans que cela en soit certain.
  • Maelström‏‎ est le plan du demi-prince Fa-Nui-Hen, « une projection de son esprit, de sa nature et de sa volonté ». Il consiste en une arène où s'affrontent les plus grands héros de Tamriel[10]
  • La Prison de Sadal est le plan-bulle retenant prisonnier l'un des Frères de la Discorde, le Légat chimeri Sadal, devenu un Golem d'Ossements.
  • Le Quatrième sinus de Takubar, ou plus simplement Takubar, est le plan d'origine des Atronachs de givreflamme[11], une version inversée de leurs cousins de flammes. Ce Takubar en question n'est mentionné nulle part ailleurs.
  • Ragnthar est une ruine dwemer hors du temps et de l'espace de Nirn. Elle a été arrachée de Nirn par les Dwemers, parce qui a été baptisé à postériori de « Claudication Temporospatiale ». Des portails existent cependant toujours en Tamriel, permettant de la rejoindre, comme dans le Désert d'Alik'r, à Vendeaume[12] en Estemarche et en Malabal Tor[13].
  • Le Royaume de Dyzéra est un plan-bulle d'Oblivion, territoire de la Shrike éponyme, Dyzéra. Elle est une lieutenant de Nocturne et une conspiratrice douée.

Un portail situé dans la caverne du Sang-froid, dans la partie nord-ouest de Fangeombre, mène à ce plan.

En 2E 582, Dyzéra dupe une bande de brigands afin qu'ils enlèvent les adorateurs d'Azura pour elle, en échange de trésors ensorcelés[14].

On dirait que ce Tommy Bones s'est fait berner par une Daedra appelée Dyzera. Je l'ai déjà vue. Elle rôdait dans l'ombre de mes visions, juste hors d'atteinte. Elle a dû ensorceler ces prétendus présents. Des trésors maudits, le fléau de tous les voleurs.— Rhéa Opacarius, 2E 582

Les adorateurs, appelés les Oracles, sont enfermés dans son domaine, pour avoir découvert les preuves d'un complot daedrique unissant Nocturne à Clavicus Vile et Méphala.

Les habitants du royaumes sont en eux-même une preuve, puisqu'aux côtés de Dyzéra se trouvent un Vargrison (Daedrique), suppôt de Méphala, ainsi qu'un Herne au service du Vile Clavicus.

  • Le Village des Perdus est un plan fontalier d'Havreglace, composé de trois villages arrachés de Nirn lors de la Coalescence.

Barrière entre Mundus et Oblivion

Un portail entre le plan d'Oblivion de Méhrunes Dagon et Tamriel

La frontière entre L'Oblivion et Nirn est protège les mortels de l'intrusion des Daedra dans le Mundus. Grâce à cette barrière, les Daedra ne peuvent pénétrer en Tamriel que s'ils y sont invités, donc invoqués. Elle est mise en place à la fin de la première ère, notamment grâce au concours de Sotha Sil, qui arrache un accord aux Princes Daedra[15].

Les puissants mages du Clan Direnni sont les premiers à créer des portails de conjuration sûrs, c'est-à-dire à sens unique[16].

La frontière est défendue par la Tour d'or blanc associée à l'amulette des rois et aux Feux de Dragon[17].

Malheureusement, cette muraille entre les deux mondes est brisée à plusieurs reprises au cours de l'histoire, soit parce que l'amulette des rois est dérobée, soit parce que le trône de l'Empire est occupé par une personne qui ne possède pas le vrai sang de dragon et ne peut donc pas contrôler les Feux de Dragon. Cela se produit notamment en 2E 576 lors de l'Éruption des âmes[18][19] et en 3E 433 lors de la Crise d'Oblivion[20].

Lors de la crise de 3E 433, Martin Septim, fils caché de Uriel Septim VII, brise l'amulette des rois pour se transformer en dragon, l'avatar du dieu Akatosh. Fort de ce pouvoir divin, il affronte Méhrunes Dagon en combat singulier et le renvoie en Oblivion. Martin perd la vie au cours de ce combat mais se fige à tout jamais en pierre sous sa forme draconique. Ce sacrifice permet de sceller à nouveau efficacement la frontière entre Mundus et Oblivion[20].

Notes et références