Mont Écarlate

De La Grande Bibliotheque de Tamriel
(Redirigé depuis Mont Ecarlate)
Aller à : navigation, rechercher
Vue du sud Vvardenfell.jpeg

Généralités

Le Mont Écarlate, aussi appelé Mont Cendreux (pendant la deuxième ère[1]), Balúr[2] ou encore le Dagoth Ur (du nom de la divinité qui y réside) est un immense volcan se dressant au beau milieu de l'île de Vvardenfell : il est le point culminant de Morrowind et même de Tamriel[3], avant d'être détrôné par la Gorge du Monde en 4E 5.

Très actif, au moins trois violentes éruptions l'ont secoué au cours des siècles : l'Instant Écarlate en 1E 700 [4], le réveil de Dagoth-Ur en 2E 882[5] et la chute du Ministère de la Vérité en 4E 5[6].

Il est parfois qualifié de Tour Rouge, ce qui laisserait supposer qu'il est une des tours stabilisatrices de Nirn[7]. Après l'avènement du Nérévarine et l'accomplissement des prophéties liées, le Cœur de Lorkhan disparait et le volcan perd sa pierre[8].

Le Cœur serait d'ailleurs à l'origine de sa création à la fin de l'Ère de l'Aube. Auri-El aurait pris le Cœur de Lorkhan et l'aurait jeté du haut de la Tour Adamantine pour qu'il s'écrase en Morrowind, formant le volcan[9].

Événements relatifs

Au cours de la première ère, il abrite la capitale de la civilisation Dwemer de Resdayn[10]. Le seigneur Dumac établit en effet sa principale forteresse au centre de la montagne, lors de son règne au début de l'ère. C'est également là que son conseiller et architecte Kagrénac déterre ledit Cœur de Lorkhan et construit le Numidium. Le volcan est également le théâtre de la bataille du Mont Écarlate, dernière de la Guerre du Premier Conseil qui oppose Dwemers et Chimers[11].

La citadelle dwemer située dans le cratère du volcan

C'est d'ailleurs à ce moment-là qu'il entre en éruption pour la première fois, en 1E 700. Ce cataclysme crée la Mer Intérieure de Morrowind et recouvre le ciel de Tamriel d'un voile de cendres, masquant le soleil[12].

Dagoth-Ur y séjourne de 1E 700 à 3E 427, le volcan prenant même le nom de ce dernier. C'est de là qu'il lance le Fléau et la Peste, et qu'il fait la guerre aux Tribuns dès son réveil en 2E 882, provoquant une autre éruption. Le chef de la Maison Dagoth est néanmoins vaincu par le Nérévarine à la fin de la troisième ère et son influence disparaît alors de la région. Le Rempart intangible érigé autour du volcan dès 2E 882 par les Rois-Dieux de Morrowind devient alors inutile et s'éteint[8].

La citadelle dwemer de Dumac sert d'ailleurs de base d'opérations à Dagoth-Ur durant toutes ces années, sûrement grâce à son bon état de conservation, malgré son évidente proximité avec le cratère du volcan et les éruptions constamment subies. L'Akulakhan que Dagoth y a commencé n'est jamais terminé et est détruit en même temps que lui[8].

Un des morceaux du bâton du Chaos y est caché lors du Simulacre Impérial par Jagar Tharn[13].

Au début de la Quatrième ère, le Mont Écarlate entre de nouveau en éruption suite à la chute du Ministère de la Vérité sur Vivec, ravageant l'île de Vvardenfell et modifiant le climat de Solstheim[14].

Géologie

Industrie minière

La quasi totalité du verre, de l'ébonite et des pierres précieuses en circulation sur Tamriel vient du Mont Écarlate. En effet, le volcan au centre de Vvardenfell regorge de ces matériaux rares et chers, utilisés par les Dunmers pour forger d’excellentes armes et armures. De plus, la dangerosité des mines (à proximité du Fléau et de Dagoth-Ur) augmente encore leur valeur. Le Troisième Empire de Tiber Septim cherche à régulariser le commerce de ces métaux en étant le seul à pouvoir les extraire. Un particulier doit avoir une charte signée de la main de l'empereur lui-même pour ce faire[15]. Le Mont Écarlate est finalement autant une source d'ennuis que de profit pour les Elfes Noirs.

Les foyadas

Les foyadas sont des tranchées qui parcourent Vvardenfell en partant du Mont Écarlate. "Foyada" signifie "rivière de feu" dans la langue des Cendrais. En effet, à chaque éruption du Mont Écarlate, sa lave fluide s'engouffre dans les foyadas et les calcine. Les autochtones les utilisent cependant comme des routes car ces tranchées sont longues et peu accidentées. Le plus grand d'entre eux est le foyada Mamaea, qui part de la Porte des Âmes et qui continue vers le Sud-Ouest pour ne s'arrêter que vers la Mer Intérieure. Un pont dwemeri permet de le traverser aux alentours de Balmora pour entrer aux îles ascadiennes. Il y a sept autres fossés plus petits de ce genre sur Vvardenfell : Ashur-dan, Bani-dad, Ilibaal, Zabirbael, Nadanat, Esannudan et la Vallée du Vent où se trouve la Caverne de l'incarné.

Notes et références