Sancre Tor

De La Grande Bibliotheque de Tamriel
Révision datée du 29 janvier 2019 à 15:20 par Goultard (discussion | contributions)
(diff) ← Version précédente | Voir la version actuelle (diff) | Version suivante → (diff)
Aller à : navigation, rechercher
SancreTor.jpg

Sancre Tor (la colline dorée) est une ancienne cité Cyrodiiléenne riche en histoire construite à l'époque d'Alessia située sur l'un des rares cols des montagnes de Jerall.

Ancienne cité ayléide[1], c'est là, en 1E 242, qu'Alessia reçoit l'inspiration divine[2] qui la pousse à engager la révolte des esclaves humains contre leurs maîtres Elfes. La ville devient la capitale de Cyrodiil jusqu'en 1E 2321 ; la guerre de la Vertu sonne le déclin de l'ordre alessien et la capitale est alors déplacée à la Cité Impériale. Cependant Sancre Tor reste une forteresse et un centre religieux important jusqu'à l'avènement de la dynastie des Septims[3]. En particulier, la légende raconte que Reman Cyrodiil naît sur la colline de Sancre Tor, fruit de l'union du roi Hrol et de l'esprit d'Alessia[4].

Il est écrit qu'Alessia a reçu l'inspiration divine de sa révolte s'esclaves à Sancre Tor, et c'est pourquoi elle aurait bâti sa ville sainte à cet endroit. Mais c'était il y a longtemps. Tout n'est que ruine, à présentSai Sahan, 2E 582
Catacombes de Sancre Tor

En 2E 580, alors que la Guerre des Alliances fait rage, la cité est désertée depuis un certain temps[5]. Sai Sahan, compagnon de Varen Aquilarios, récupère l'Amulette des rois après la trahison de Mannimarco et la cache au sein des catacombes de la forteresse[6]. Deux ans plus tard, les anciens Cinq Compagnons sans Mannimarco remplacé par le Vestige retournent à Sancre Tor pour récupérer l'amulette. Ils y affrontent le Roi des Vers qu'ils parviennent à tuer et récupèrent l'amulette[7].

En 2E 852 a lieu la célèbre bataille de Sancre Tor où Talos repousse les envahisseurs de Bordeciel et Hauteroche[8]. La ville est alors complètement détruite mais Talos découvre l'Amulette des rois dans les catacombes[9]. S'apercevant de la faiblesse stratégique du site, le général Talos, qui devient plus tard l'empereur Tiber Septim, se résout à abandonner la ville[10]. Ni la citadelle ni la cité ne seront reconstruites.

Après la bataille de Sancre Tor, Tiber Septim donne son armure aux Lames en l'honneur du rôle qu'elles tinrent dans sa victoire. Les Lames construisent un sanctuaire dans les catacombes de Sancre Tor, à l'endroit même où Tiber Septim avait reçu la bénédiction d'Akatosh. L'armure n'a jamais quitté ce lieu jusqu'à ce qu'elle soit récupérée en 3E 433[11].

Pendant le règne de Tiber Septim, ce lieu est profané et l'Empereur envoie des Lames afin de découvrir l'origine de la profanation des saintes catacombes de Sancre Tor. Le Roi des Tréfonds, Zurin Arctus, s'est réveillé pour se venger de son ancien seigneur ; il vainc les Lames qui sont piégées et emprisonnées à Sancre Tor à tout jamais afin de garder le sanctuaire profané de Tiber Septim. La malédiction du Roi des tréfonds est dissoute en 3E 433 par le héros qui récupére l'armure, et les anciennes Lames peuvent reposer en paix.

Plusieurs empereurs sont enterrés à Sancre Tor dont Reman[12], Reman II et Reman III[13]. Certaines sources affirment qu'Alessia repose également à Sancre Tor, mais ce fait est contesté[3].

Notes et références