Mannimarco

De La Grande Bibliotheque de Tamriel
(Redirigé depuis Roi des Vers)
Aller à : navigation, rechercher
Mannimarco
Description de l'image  TESL-Mannimarco.jpg.
Biographie
Naissance Date inconnue
Décès immortel, devenu un dieu
Race Altmer
Sexe Homme
Fonctions
Affiliation Ordre Psijique
Guilde des Nécromanciens
Titre(s) et désignation(s) Roi des vers
Dieu des vers

Mannimarco, le Roi des Vers, est un nécromancien extrêmement puissant qui est devenu un dieu et séjourne depuis en Oblivion.

Biographie

Au départ, Mannimarco était un sorcier altmer de l'Ordre Psijique d'Artæum. Il était ami avec Vanus Galérion, qui fonda la Guilde des Mages, mais lorsque Mannimarco sombra dans la Nécromancie, ils devinrent ennemis. Galérion mit en lumière ses sacrilèges envers les Ancêtres, suite à quoi l'Ordre exclut Mannimarco.

Mannimarco fonda par la suite son propre groupe qui se concentrait sur l'exercice d'une branche magique bien particulière : la Guilde des Nécromanciens.
La nécromancie étant très mal jugée (et officiellement interdite) par la plupart des civilisations de Tamriel, Mannimarco a oeuvré à dédiaboliser sa pratique, usant de corruption et de ses talents d'orateur pour convaincre des nobles que la conjuration n'était guère plus dangereuse ou pernicieuse que les autres formes de magie dont on les avait si longtemps privés par élitisme.
Mannimarco se construisit progressivement une influence certaine. Il prit part à plusieurs grandes intrigues de Tamriel, bien que de manière souvent indirecte.

Vers 2E 580, avant et pendant la Guerre des Alliances, son Culte des Vers avait réussi à remplacer la Guilde des Mages sous l'influence du Prince Daedra Molag Bal. C'est lui qui, en retrouvant l'Amulette des rois, corrompit son pouvoir et déclencha l'Éruption des âmes qui permit à Molag Bal d'envahir Nirn, dont la barrière la protégeant d'Oblivion était déjà affaiblie.

Fasciné par les arts noirs et la quête de pouvoir, Mannimarco n'a eu de cesse d’accroitre sa puissance par des expériences et artefacts magiques, et de chercher un moyen de vaincre la mort. Il devint la première liche moderne.

Le Roi des Tréfonds, Zurin Arctus, était son ennemi juré depuis des siècles et il faisait tout pour contrecarrer les plans de ce dernier.

En 3E 405, on pouvait trouver Mannimarco au siège de la Guilde des Nécromanciens, dans la nécropole de Scourg Barrow située dans les monts de la Queue du Dragon de Martelfell.
La même année, il s'est transcendé grâce au Mantella et est ainsi devenu le Dieu des Vers. Il a alors abandonné son enveloppe terrestre avant de rejoindre l'Oblivion aux cotés d'autres dieux.

Depuis, il est vénéré par les prêtres sloads, et poursuit dans la sphère divine le but des nécromanciens, à savoir vaincre la mort à n'importe quel prix, et lutter ainsi contre Arkay[1].

Il réapparut en Cyrodiil en 3E 433 sous la forme d'un nécromancien altmer et sous son nom de Mannimarco. Il se mit alors en tête de détruire la Guilde des Mages qui avait interdit la nécromancie en Cyrodiil depuis la nomination de l'archimage Hannibal Traven. La Guilde des Nécromanciens mit à mal la Guilde des Mages durant un moment, et lui infligea de grandes pertes, comme la destruction de la Guilde de Bruma. L'archimage Traven se sacrifia en aspirant lui-même sa propre âme dans une grande gemme noire afin de permettre à son successeur de résister aux pouvoirs de Mannimarco et de le vaincre.
On ne sait pas si ce Mannimarco était le vrai, un avatar du dieu des vers ou encore si Mannimarco désigne maintenant le chef de la Guilde des Nécromanciens, bien que cette dernière hypothèse soit la moins probable.

Galerie

Notes et références

Apparitions

Références

  1. Arkay, l'ennemi, livre attribué au Roi des Vers