Cyrodiil : Différence entre versions

De La Grande Bibliotheque de Tamriel
Aller à : navigation, rechercher
(Histoire)
m
 
(46 révisions intermédiaires par 12 utilisateurs non affichées)
Ligne 1 : Ligne 1 :
Si l'histoire des [[Humains]] a commencé avec les [[Nordiques]], en fait c'est de Cyrodiil (parfois orthographié "Cyrodil") qu'émane leur destin.
+
{{article incomplet}}
 +
{{Infobox Province
 +
| nom = Cyrodiil
 +
| autre_nom = Cyrod
 +
| autre_nom1 = Cyrodil
 +
| image_blason = NGI_P03_IMG01.png
 +
| image_carte = Cyrodiil01.jpg
 +
| descr_carte = Carte de Cyrodiil en 3E 433
 +
| type_gouvernement = Monarchie impériale
 +
| titre_dirigeant = [[Empereur]]
 +
| continent = Tamriel
 +
| capitale = [[Cité Impériale]]
 +
| race = Impérial
 +
| monnaie = Septim
 +
| prov_indépendance = [[Révolte Alessienne]]
 +
| type_indépendance = Date
 +
| date_indépendance = 1E 243
 +
}}
 +
'''Cyrodiil''', parfois orthographié "Cyrodil", est la province centrale de [[Tamriel]].
 +
 
 +
Si l'histoire des [[Humain]]s a commencé avec les [[Nordique]]s, en fait c'est de Cyrodiil qu'émane leur destin.
  
 
== Géographie ==
 
== Géographie ==
 +
[[image:Cyrodiil.jpg|center|500px]]
 +
Autrefois constituée d'une jungle impénétrable, la contrée fut métamorphosée par l'apothéose de [[Tiber Septim]].
  
[[image:cyrodiil01.jpg|thumb|300px|right|Cyrodiil]]
+
Rendue plus accueillante, la région se présente désormais sous une forme plus tempérée déclinant des terres agricoles baignées par la [[Niben]], des forêts plus praticables ou des plateaux neigeux.
  
Géographiquement, la contrée est peu accueillante : la forêt omniprésente est traversée de quelques rivières et d'une poignée de routes qui constituent les uniques voies de circulation. Le paysage s'éclaircit néanmoins un peu du côté de la côte occidentale. Au centre du pays s'étend la vallée sacrée du Nibenay, une vaste clairière autour d'un lac grossièrement circulaire.
+
Les principales villes de Cyrodiil sont, outre la [[Cité Impériale]], [[Chorrol]], [[Cheydinhal]], [[Kvatch]], [[Skingrad]], [[Leyawiin]], [[Bruma]], [[Bravil]], [[Anvil]], [[Sancre Tor]] et [[Sutch]].
  
Les principales villes de Cyrodiil sont, outre la [[Cité Impériale]], [[Chorrol]], [[Cheydinhal]], [[Kvatch]], [[Skingrad]], [[Leyawiin]], [[Bruma]], [[Bravil]], et [[Anvil]].
+
La province est, depuis l'arrivée des hommes, divisée en deux régions traditionnellement en concurrence : la [[Vallée de Nibenay]] à l'Est du fleuve du même nom et la [[Colovie]] à l'Ouest.
  
La montée en puissance de la région fut lente et irrégulière, à chaque fois notamment que la présence elfe se faisait particulièrement sentir. De ces périodes troublées subsiste un déséquilibre entre Est et Ouest, qui a connu un peu plus souvent des phases de plus ou moins grande autonomie.
+
Les régions importantes de Cyrodiil sont la vallée de Nibenay, le [[weald occidental]], les [[hautes terres coloviennes]], les [[montagnes de Jerall]], la [[grande forêt]], la [[côte d'or]], les [[terres intérieures]], les [[montagnes de Valus]] et [[Boinoir]] ouvrant sur la [[baie de Topal]].
  
L'Est est traditionnellement considéré comme le coeur historique de la région, autour de la vallée de Nibenay. S'y développa progressivement une économie d'auto-subsistance qui l'émancipa en partie de [[Bordeciel]], tout du moins jusqu'à l'émergence de la religion alessienne. Cette dernière transforma la culture de la région, en prohibant notamment toute activité d'agriculture liée à l'élevage. Les élites de la région durent s'y adapter et le firent de belle manière en développant fortement le commerce.
+
== Intérêt Géostratégique ==
  
L'Ouest est le résultat d'une colonisation de la part de populations issues de la vallée de Nibenay. De comportement pionnier, très portées sur l'action immédiate au détriment de la magie et du commerce, ces peuplades conquirent leur territoire à la force des armes. Plus tard, elles ne se convertirent pas à la religion alessienne, préférant rester fidèles au vieux panthéon ancestral. Cela introduisit un motif de méfiance entre Est et Ouest en Cyrodiil.
+
Cyrodiil est probablement la province offrant le plus de possibilité de commerces en [[Tamriel]]. Situé au carrefour de toutes les autres provinces, elle voit passer les marchandises de tout Tamriel, et toutes les grandes routes commerciales convergent vers cette province et sa capitale, où l'on peut acheter et vendre toutes les marchandises possibles et imaginables.
 +
Parlons en premier lieu de la capitale impériales. Situé à la source du Haut-Niben, elle possède un accès directe sur la mer grâce à l'embouchure de la [[baie de Topal]], et donc la possibilité d'échange commerciaux avec les cités portuaires de Bravil et Leyawiin.
 +
La Cité Impériale n'exporte quasiment rien, elle est le lieu où toutes les routes commerciales intra-provinciales et beaucoup d'autres extra-provinciales convergent. Arrivent dans le port les marchandises de Bravil et Leyawiin, mais aussi celles d'[[Elsweyr]] et de Val-Boisé (venant principalement de [[Senchal]] et du [[Havre]]). Par la terre arrivent tout ce qui vient de la côte d'Or, et qui remonte la route d'Or à partir d'Anvil, le deuxième port de Cyrodiil après celui de la cité impériale. Arrivent bien sûr toute sortes de mets de l'ouest, via Chorrol, et de l'est, via Cheydinhal. Du nord, par Bruma, arrivent les produits nordiques.<br>
 +
Mais la Cité ne garde bien sûr pas toutes ces marchandise, elle les dispatche ensuite vers d'autres contrées, assurant la prospérité de la province.
  
Les régions importantes de Cyrodiil sont la [[vallée de Nibenay]], le [[Weald occidental]], les [[hautes terres coloviennes]], les [[montagnes de Jerall]], la [[grande forêt]], la [[côte d'or]], les [[terres intérieures]], les [[montagnes de Valus]], la [[baie de Topal]] et [[Boinoir]].
+
[[Image:Carte_économie_cyrodiil.jpg|thumb|250px|Carte économique de Cyrodiil (Trait noir=route terrestre et trait bleu= route maritime)]]
  
[[image:forestcyro.jpg|center|450px]]
+
Parlons maintenant des autres grandes routes maritimes de Cyrodiil, c'est à dire celle de la côte d'Or et celle de la Baie de Topal.<br>
 +
La première dessert l'ouest, de Val-Boisé à [[Hauteroche]], et même parfois jusqu'à [[Bordeciel]]. Du côté des exportations, l'on trouve principalement le vin coloviens, les teintures et draperies de Skingrad et les fruits et légumes en tout genres venant des alentours de Kvatch et de Chorrol. Et bien sûr les bijoux, parfum et autres produis de luxe de la capitale. Arrivent à Anvil et remonte la route d'Or les arcs d'if de Val-Boisé, les joyaux d'Elweyr à destination des joaillier de la capitale, les mets Brétons et les armes venant de [[Martelfell]].<br>
 +
La baie de Topal exporte les plantes et décoctions de Leyawiin ainsi que les produits de luxe susdits de la Cité Impériale. La navire remontant le Niben ne s’arrêtent que rarement à Bravil, préférant soit faire une halte à Leyawiin et troquer les produits Bosmers et Khajiits contre des mets impériaux, ou remonter jusqu'au Niben et décharger leur cargaison dans le port de la capitale. C'est aussi par là qu'arrivent en contrebande une grande partie du [[sucre de lune]] et du [[Skouma]] de Cyrodiil.
 +
 
 +
Militairement, la province est protégé des nordiques et des dunmers par des montagnes. Et près des autres frontières (Elsweyr, [[Val-Boisé]], le [[Marais Noir]] et Martelfell) sont posté des garnisons impériales.<br>
 +
Le plus grand danger pour Cyrodiil reste une invasion navale des aldmers depuis leur île et qui arriverait à Anvil. C'est pourquoi depuis la grande guerre, la route d'Or est extrêmement protégé, autant à cause des nombreux marchands qui y passe que la peur d'une guerre.
 +
Il faut aussi avoir à l'esprit qu'une guerre contre les Hauts Elfes aurait un effet terrible sur l'économie impériale, puisque la route d'Or serait fermée.
  
 
== Histoire ==
 
== Histoire ==
  
Les choses en restèrent là jusqu'à la Grande Peste de 1E2200, qui fit disparaître plus de la moitié de la population de [[Tamriel]]. L'Ouest Cyrodiil en profita pour dépasser en puissance l'Est plus peuplé et plus riche, et y renverser la religion alessienne, installant à la place un régime dominé par une caste de Mages et de Marchands. Ce n'était pas encore là un état satisfaisant pour les goûts de l'Ouest, mais la véritable réunification de Cyrodiil n'advint que bien plus tard, en 1E2703, lorsqu'Est et Ouest se liguèrent contre l'invasion des Akavirois.
+
L'histoire de Cyrodiil est l'une des plus dense et passionnante qui soit. C'est ici que sont nés et qu'ont grandi les empires successifs fondés par les hommes après qu'ils aient chassé les [[ayléide]]s de ces terres.
 
 
A la fin de la guerre, victorieuse, les Cyrodiiliens se trouvèrent de facto dans la position de défenseurs des petits royaumes humains du nord, position qu'à terme ils surent utiliser pour fonder un Empire contrôlant la quasi-totalité de Tamriel, à l'exception de Morrowind. Au bout de deux siècles, le dernier [[Empereur]] de cette première dynastie fut assassiné par la [[Morag Tong]], ce qui sonna le glas de sa gloire.
 
 
 
L'Empire tomba en effet entre les mains du [[Potentats akavirois]], puis disparut dans le désordre et le chaos. Cette sombre période fut plus tard appelée [[Interrègne]]...
 
 
 
Apparut alors en Cyrodiil un obscur roitelet, [[Cuhlecain]]. Doué d'un charisme hors du commun, il releva rapidement de ses cendres l'Empire, grâce notamment à l'aide d'un brillant général, [[Talos]], qui avait longuement étudié avec les [[Nordiques]].  
 
  
Constatant qu'ils ne pouvaient rien contre les armées de ce dernier, les [[Brétons]] qui se battaient encore contre la renaissance de l'Empire décidèrent d'utiliser la ruse. Une Lame Noire s'introduisit une nuit dans le palais impérial, assassina l'Empereur Cuhlecain et trancha la gorge de Talos. Mais ce dernier fut sauvé par sa magie, sa voix de stentor néanmoins désormais réduite à un simple murmure. Ce miracle convainquit ses légions qui le suivirent avec encore plus de coeur. Il se proclama Empereur à son tour, sous le nom de [[Tiber Septim]].
+
{{main|Empire{{!}}L'Empire}}
  
Durant son règne, le Troisième Empire des [[Hommes]] crût en puissance et en majesté : il réunit sous son autorité tous les peuples humains de Tamriel contre la menace elfe.
+
== Références bibliographiques ==
  
''Voir l'article complet: L'[[Empire]].
+
* [[De Talos aux Milles Têtes]]
 +
* [[Guide de poche de l'Empire, Première édition/Cyrodiil|Guide de poche de l'Empire, Première édition]]
 +
* [[Guide de poche de l'Empire, Troisième édition/Cyrodiil|Guide de poche de l'Empire, Troisième édition]]
 +
* [[Provinces de Tamriel]]
  
{{Continents}}
+
{{Palette|Continents|Palette Cyrodiil}}
  
[[Catégorie:Géographie]]
+
[[Catégorie:Provinces]]
 +
[[Catégorie:Cyrodiil|*]]

Version actuelle datée du 10 janvier 2019 à 13:16

Cyrodiil

Cyrod

Cyrodil

Description de l'image  NGI_P03_IMG01.png.
Description de cette image, également commentée ci-après

Carte de Cyrodiil en 3E 433

Administration
Forme de l'État Monarchie impériale
Titre du dirigeant Empereur
Continent Tamriel
Capitale Cité Impériale
Race principale Impérial
Monnaie Septim
Histoire
Indépendance Révolte Alessienne
Date 1E 243

Cyrodiil, parfois orthographié "Cyrodil", est la province centrale de Tamriel.

Si l'histoire des Humains a commencé avec les Nordiques, en fait c'est de Cyrodiil qu'émane leur destin.

Géographie

Cyrodiil.jpg

Autrefois constituée d'une jungle impénétrable, la contrée fut métamorphosée par l'apothéose de Tiber Septim.

Rendue plus accueillante, la région se présente désormais sous une forme plus tempérée déclinant des terres agricoles baignées par la Niben, des forêts plus praticables ou des plateaux neigeux.

Les principales villes de Cyrodiil sont, outre la Cité Impériale, Chorrol, Cheydinhal, Kvatch, Skingrad, Leyawiin, Bruma, Bravil, Anvil, Sancre Tor et Sutch.

La province est, depuis l'arrivée des hommes, divisée en deux régions traditionnellement en concurrence : la Vallée de Nibenay à l'Est du fleuve du même nom et la Colovie à l'Ouest.

Les régions importantes de Cyrodiil sont la vallée de Nibenay, le weald occidental, les hautes terres coloviennes, les montagnes de Jerall, la grande forêt, la côte d'or, les terres intérieures, les montagnes de Valus et Boinoir ouvrant sur la baie de Topal.

Intérêt Géostratégique

Cyrodiil est probablement la province offrant le plus de possibilité de commerces en Tamriel. Situé au carrefour de toutes les autres provinces, elle voit passer les marchandises de tout Tamriel, et toutes les grandes routes commerciales convergent vers cette province et sa capitale, où l'on peut acheter et vendre toutes les marchandises possibles et imaginables. Parlons en premier lieu de la capitale impériales. Situé à la source du Haut-Niben, elle possède un accès directe sur la mer grâce à l'embouchure de la baie de Topal, et donc la possibilité d'échange commerciaux avec les cités portuaires de Bravil et Leyawiin. La Cité Impériale n'exporte quasiment rien, elle est le lieu où toutes les routes commerciales intra-provinciales et beaucoup d'autres extra-provinciales convergent. Arrivent dans le port les marchandises de Bravil et Leyawiin, mais aussi celles d'Elsweyr et de Val-Boisé (venant principalement de Senchal et du Havre). Par la terre arrivent tout ce qui vient de la côte d'Or, et qui remonte la route d'Or à partir d'Anvil, le deuxième port de Cyrodiil après celui de la cité impériale. Arrivent bien sûr toute sortes de mets de l'ouest, via Chorrol, et de l'est, via Cheydinhal. Du nord, par Bruma, arrivent les produits nordiques.
Mais la Cité ne garde bien sûr pas toutes ces marchandise, elle les dispatche ensuite vers d'autres contrées, assurant la prospérité de la province.

Carte économique de Cyrodiil (Trait noir=route terrestre et trait bleu= route maritime)

Parlons maintenant des autres grandes routes maritimes de Cyrodiil, c'est à dire celle de la côte d'Or et celle de la Baie de Topal.
La première dessert l'ouest, de Val-Boisé à Hauteroche, et même parfois jusqu'à Bordeciel. Du côté des exportations, l'on trouve principalement le vin coloviens, les teintures et draperies de Skingrad et les fruits et légumes en tout genres venant des alentours de Kvatch et de Chorrol. Et bien sûr les bijoux, parfum et autres produis de luxe de la capitale. Arrivent à Anvil et remonte la route d'Or les arcs d'if de Val-Boisé, les joyaux d'Elweyr à destination des joaillier de la capitale, les mets Brétons et les armes venant de Martelfell.
La baie de Topal exporte les plantes et décoctions de Leyawiin ainsi que les produits de luxe susdits de la Cité Impériale. La navire remontant le Niben ne s’arrêtent que rarement à Bravil, préférant soit faire une halte à Leyawiin et troquer les produits Bosmers et Khajiits contre des mets impériaux, ou remonter jusqu'au Niben et décharger leur cargaison dans le port de la capitale. C'est aussi par là qu'arrivent en contrebande une grande partie du sucre de lune et du Skouma de Cyrodiil.

Militairement, la province est protégé des nordiques et des dunmers par des montagnes. Et près des autres frontières (Elsweyr, Val-Boisé, le Marais Noir et Martelfell) sont posté des garnisons impériales.
Le plus grand danger pour Cyrodiil reste une invasion navale des aldmers depuis leur île et qui arriverait à Anvil. C'est pourquoi depuis la grande guerre, la route d'Or est extrêmement protégé, autant à cause des nombreux marchands qui y passe que la peur d'une guerre. Il faut aussi avoir à l'esprit qu'une guerre contre les Hauts Elfes aurait un effet terrible sur l'économie impériale, puisque la route d'Or serait fermée.

Histoire

L'histoire de Cyrodiil est l'une des plus dense et passionnante qui soit. C'est ici que sont nés et qu'ont grandi les empires successifs fondés par les hommes après qu'ils aient chassé les ayléides de ces terres.

Article détaillé : L'Empire.


Références bibliographiques