Méphala : Différence entre versions

De La Grande Bibliotheque de Tamriel
Aller à : navigation, rechercher
Ligne 1 : Ligne 1 :
[[image:mephala.jpg|center]]
+
{{Infobox Divinité
[[Fichier:SYMmephala.jpg|cadre|droite|Une bannière du culte de Méphala]]
+
| nom                    = Méphala
 +
| image_photo            = mephala.jpg
 +
| descr_photo            =
 +
| autres noms            =
 +
| groupe divin            = Daedra
 +
| apothéose              =
 +
| fonction1              = Princesse daedrique des mensonges, du sexe, des secrets et des complots
 +
| fonction2              =
 +
| équivalents            =
 +
| sexe                    = Androgyne
 +
| résidence              = [[La Toile]]
 +
| père                    =
 +
| mère                    =
 +
| fratrie                =
 +
| conjoint                =
 +
| enfant                  =
 +
| attributs              =
 +
| animal                  =
 +
| jour invocation        = 13 Soufflegivre
 +
| astre                  =
 +
| image_symbole          = SYMmephala.jpg
 +
}}
 
[[Méphala]], ou ''La Dame des Murmures'', est la [[Prince daedrique|Princesse daedrique]] des mensonges, du sexe, des secrets et des complots. Elle est aussi appelée l'Androgyne<ref>[[Vivec et Méphala]]</ref>.<br>
 
[[Méphala]], ou ''La Dame des Murmures'', est la [[Prince daedrique|Princesse daedrique]] des mensonges, du sexe, des secrets et des complots. Elle est aussi appelée l'Androgyne<ref>[[Vivec et Méphala]]</ref>.<br>
 
À l'instar de la majorité de la littérature, nous donnerons le genre féminin à Méphala dans cet article, par souci de lisibilité.
 
À l'instar de la majorité de la littérature, nous donnerons le genre féminin à Méphala dans cet article, par souci de lisibilité.

Version du 10 juin 2017 à 09:18

Méphala
Caractéristiques
Groupe divin Daedra
Fonction principale Princesse daedrique des mensonges, du sexe, des secrets et des complots
Représentation sexuée Androgyne
Résidence La Toile
Symboles
Jour d'invocation 13 Soufflegivre
Description de l'image  SYMmephala.jpg.

Méphala, ou La Dame des Murmures, est la Princesse daedrique des mensonges, du sexe, des secrets et des complots. Elle est aussi appelée l'Androgyne[1].
À l'instar de la majorité de la littérature, nous donnerons le genre féminin à Méphala dans cet article, par souci de lisibilité.

Sur le plan divin

Méphala est connu pour être le démon du meurtre, du sexe et des secrets. Ses trois sphères d'influence contiennent des aspects subtils et d'autres extrêmement violents (assassinat/génocide, danse de la séduction/orgie, tact/vérité poétique). Paradoxalement, Méphala intègre ces thèmes contradictoires.— Auteur inconnu, Vivec et Méphala
Méphala, dont la sphère est mystérieuse pour les mortels. On la connaît sous le nom de Tisseuse de la Toile, Tisseuse ou Araignée dont le seul thème consistant semble être l'interférence avec les mortels pour son plus grand plaisir.— Auteur inconnu, Le Livre des Daedra

Son domaine est nommé "La Toile", il serait dit-on constitué de très nombreux plans reliés entre eux par une toile de magie[2].
Les araignées daedra sont ses serviteurs.

Alliée de Malacath, elle a pour ennemis Ebonarm, Peryite et Molag Bal.

Influences sur Nirn

Statue de Méphala en Cyrodiil
Je suis Méphala, la Dame des Murmures. J'influence les relations entre les mortels. L'amour, la haine, la loyauté, la trahison...— Méphala, 4E 201

Son jour d'invocation est le 13 Soufflegivre.

Cultes

Méphala est adorée par deux principales sectes, le seul autre sanctuaire connu qui lui est dédié se trouve au nord-est de la Cité Impériale.

Morag Tong et Confrérie Noire

Main Noire, symbole de la Confrérie Noire

Elle est soi-disant à l'origine de la Morag Tong, une secte d'assassins d'origine chimer. On dit qu'elle avait enseigné aux chimers comment assassiner en secret[3], grâce aux Codes de Méphala et à l'usage des Mains Noires, l'une représente l'idéologie, l'autre le terrorisme, toutes deux noires, comme pour souligner la similitude entre ces deux concepts.

La Morag Tong ne cessa de croître, jusqu'à la scission qui donna naissance à la Confrérie Noire. Méphala serait restée influente dans les deux factions, sœurs mais ennemies. La nouvelle Confrérie Noire était dirigée par la Main Noire, qui est aussi le symbole de la faction, alors que la Morag Tong garda ses autels dédiés à Méphala.

Certaines légendes disent que Méphala serait la Mère de la nuit, leader légendaire de la Confrérie Noire, et par le passé de la Morag Tong[4].

Tribunal

Méphala est considérée par le Temple comme l'anticipation de Vivec, tous deux étant androgynes[3]. Elle fait donc partie des "bons daedra" pour le Temple[5].

Toujours selon la tradition du Temple, elle aurait fondé avec l'aide de Boéthia le système de Grandes Maisons[3].

Artefacts

On ne sait pas si elle est à l'origine de ces artefacts, mais elle a déjà donné en récompense l'Anneau du Khajiit et la Lame d'ébène.

Notes et références