Maison Indoril

De La Grande Bibliotheque de Tamriel
Révision datée du 3 avril 2019 à 08:25 par Shadow she-wolf (discussion | contributions) (Remplacement de texte — « [[Première Ère » par « [[première ère »)
(diff) ← Version précédente | Voir la version actuelle (diff) | Version suivante → (diff)
Aller à : navigation, rechercher
Maison Indoril
Description de cette image, également commentée ci-après

Bannière de la Maison Indoril

Présentation
Type de faction Maisons dunmeri
Siège Almalexia
Politique
Idéologie Culte des Tribuns
Mépris de l'Empire Septim
Autorité des religieux
Faction mère Conseil des Grandes Maisons
Filiale Maison Sathil (jusqu'en 4E 16)
Opposition Autres Maisons dunmeri (surtout la Maison Hlaalu)

La Maison Indoril est l'une des Maisons dunmeri majeures de Morrowind. Fortement traditionaliste, elle est l'une des plus puissantes Maisons avant de perdre considérablement de l'influence suite à l'entrée de la province au sein du Troisième Empire, qu'elle ne récupère pas par la suite.

Territoire

Le domaine Indoril dont la capitale est la cité d'Almalexia[1] occupe le cœur de Morrowind ce qui inclut les terres au sud de la Mer Intérieure[2] et de la côte orientale.

Elle possède des cryptes dans la ville du Guet de Davon[3].

Cette Maison n'a aucune possession et aucun intérêt à Vvardenfell[4][5].

Évolution historique

La Maison, fondée assez tôt lors de la première ère[6], est l'une des pierre angulaire de la formation de Resdayn. Avec Indoril Nérévar à sa tête, elle assure néanmoins la cohésion avec les Dwemers[7].

Elle fait néanmoins partie de la Guerre du Premier Conseil avec les autres maisons contre les Dwemers[8]. Après la guerre, elle accueille en son sein certains des enfants de la Maison Dagoth[9].

Lors de l'invasion d'Ada'Soom Dir-Kamal, la Maison menée par le général Tanval Indoril effectue une retraite stratégique dans les Éboulis avant de coordonner la riposte avec les Nordiques renforcés par des Argoniens[10].

Lors de la tentative d'invasion de Morrowind par les armées impériales de Tiber Septim, la Maison demande à défendre farouchement les frontières. Néanmoins, elle refuse d'envoyer des troupes défendre la frontière occidentale appartenant à la Maison Rédoran. Vivec parvient à négocier l'entrée de Morrowind au sein de l'Empire mais la Maison jure de résister jusqu'à la mort. De fait, le haut conseiller du Grand conseil, un Indoril, est assassiné pour être remplacé par un Hlaalu plus tolérant. D'autres conseillés sont également assassinés tandis que certains autres préfèrent se suicider, diminuant ainsi fortement l'influence de la Maison[11].

Malgré son tempérament élitiste et méprisant des étrangers, la Maison Indoril accepte sans réserve de soutenir le Pacte de Cœurébène[12].

Le réveil de Dagoth-Ur force les Tribuns à créer un Rempart intangible tout autour du Mont Écarlate. Pour le faire fonctionner, de nombreuses dépouilles de la Maison sont intégrés au rempart[13].

Avec la disparition des Tribuns en 3E 427 et l'affaiblissement du Temple, la Maison Indoril perd son pouvoir et son influence[14] au profit de la Maison Hlaalu. En 3E 433, les citoyens de Cyrodiil entretiennent une rumeur selon laquelle la Maison Indoril serait en "ruines"[15].

Au début de l'ère Quatrième, suite à la disparition des Tribuns, la Maison Indoril voit son influence ainsi que sa puissance politique s'effondrer. De fait, elle fusionne totalement avec le clergé du Temple[16] et érige notamment des bâtiments pour accueillir les pèlerins à Longsanglot[17].

Valeurs et culture

La justice ne dort jamais : Indoril ordonne, le Temple juge.— Vilyn Girith, Devises des grandes maisons dunmers

Le saint patron de la Maison est Olms le juste[18] et son blason représente deux ailes[2].

La Maison Indoril est probablement la plus pieuse de toutes. Fortement attachée à la tradition, elle voit tout changement comme un ennemi qui affaibli les traditions et donc la culture dunmer[6].

Pour rendre hommage à leur plus grand champion, Indoril Nérévar, le casque de l'armure officielle de maison représente son visage[19].

Ils sont traditionnellement assimilés aux Ordonnateurs[20][21], bien que les membres des autres maisons soient bienvenus, aussi ceux-ci portent l'armure qualifiée d'Indoril[22].

Membres connus

à une date inconnue

  • Génétha Illoc, noble de bas statut de la Maison Indoril présente dans le livre La Leçon de Tir[23] ;
  • Indoril Tay, jeune garçon de la Maison Dagoth, élevé par la Maison Indoril avant de se rebeller contre elle en découvrant son héritage. Protagoniste du livre La Mélodie du Poison ;
  • Indoril Triffith, oncle adoptif de Tray ;
  • Indoril Kalkorith, cousin de Tray, assassiné par ce dernier dans un accès de rage ;
  • Indoril Ulliah, tante adoptive de Tray ;
  • Indoril Baynara, cousine adoptive de Tray et amoureuse de ce dernier ;
  • Indoril Pavflek Mamona, riche noble de Gnisis, mentionné dans Les Quatre Prétendants de Benita ;
  • Indoril Muzariah, peintre dont la plus belle pièce est enfermée. Meurt assassinée par "Trois Hommes en Colère". Mentionnée par Jobasha dans le Sermon Zéro ;
  • Indoril Bestin, grand maitre de la maison[6] ;
  • Indoril Nam, ancêtre dunmer ayant un lien avec l'enfermement des Frères de la Discorde.

à la Première ère

  • Délyn, dirigeant de la Maison et rédacteur de nombreux ouvrages ayant trait aux lois et coutumes du Temple. Élevé au rang de saint après sa mort[24] ;
  • Indoril Nérévar, Hortator de Morrowind, vainqueur des Dwemers, assassiné par ses généraux qui deviennent les Tribuns.

à la Deuxième ère

  • Indoril Tanval, général des armées du Pacte de Cœurébène[25]. Lance les Frères de la Discorde contre les forces de l'Alliance de Daguefilante[26] avant de se battre pour les enfermer à nouveau ;
  • Tédras Relvi, jeune apprenti mage de l'académie de Shad Astula[27] ;
  • Indoril Tarvus, prêtre du Temple devenant Archi-chanoine de Vivec[28] ;
  • Vermethys Indoril, Grand Ordonnateur de l'Ordre de la guerre, rédactrice d'un guide d'équipement des ordonnateurs ;
  • Indoril Dunveril, capitaine de l'Avant-garde Indoril qui occupe Rochelande. Il est exécuté sur ordre de la Maison Drès ;
  • Indoril Farys, capitaine de l'Avant-garde Indoril occupant également Rochelande ;
  • Indoril Saril, capitaine de l'Avant-garde Indoril occupant également Rochelande ;
  • Indoril Venali, capitaine de l'Avant-garde Indoril occupant également Rochelande ;
  • Indoril Dohna, mage soldat en garnison en Estemarche ;
  • Indoril Garyn, fils d'Indoril Tanval, participe à la défense des Éboulis avant de périr de la main d'un général Bréton ;
  • Indoril Gelds, ambassadeur dunmer dépêché à fort Amol ;
  • Indoril Naddu, pêcheur de Longsanglot ;
  • Indoril Talnus, habitant de Longsanglot ;
  • Indoril Talsyne, noble de Longsanglot.

à la Troisième ère

  • Vandril Indoril, scribe de la Vigoureuse Société d'Histoire Argonienne[29] ;
  • Drayven Indoril, voleur membre des Rossignols qui vole le Bâton du Chaos pour Jagar Tharn[30] ;
  • Mehra Drora, prêtresse du Temple de Gnisis.

Galerie

Notes et références

Apparitions

Références