Dreugh : Différence entre versions

De La Grande Bibliotheque de Tamriel
Aller à : navigation, rechercher
m
m
 
Ligne 66 : Ligne 66 :
 
===Dreughs civilisés de l'Ouest===
 
===Dreughs civilisés de l'Ouest===
  
Les Dreughs de l'ouest, dans la Mer Abécéenne, sont moins cités. On trouverait toutefois des Dreughs civilisés dans la région de Dellesia, péninsule Dellesienne, un pays immergé dans l'océan. La République de Hahd (qui a été remarquée au début de l'[[Ère Troisième]] au cours d'un incident entre l'[[Empire]] et l'Archipel de l'Automne) et les Émirats de Nahd seraient selon certains des territoires dreughs de l'Ouest<ref name=Hahd/>.
+
Les Dreughs de l'ouest, dans la Mer Abécéenne, sont moins cités. On trouverait toutefois des Dreughs civilisés dans la région de Dellesia, péninsule Dellesienne, un pays immergé dans l'océan. La République de Hahd (qui a été remarquée au début de l'[[Ère Troisième]] au cours d'un incident entre l'[[Empire Septim|Empire]] et l'Archipel de l'Automne) et les Émirats de Nahd seraient selon certains des territoires dreughs de l'Ouest<ref name=Hahd/>.
  
 
===Déchéance de la civilisation dreugh===
 
===Déchéance de la civilisation dreugh===

Version actuelle datée du 13 février 2019 à 20:57

Le Dreugh est une créature aquatique thérianthrope mêlant les apparences d’un être humain et d’une pieuvre.

Les Dreughs sont aussi nommés "Altmers de l'Océan"[1], ou "Cépholomers"[2]. Les noms possédant le suffixe "-mer" désignent habituellement les peuples de race elfique.

Pendant une année de leur vie, durant leur cycle de vie appelé "karvinasim", les Dreughs se transforment en créatures terrestres, avant de redevenir des monstres aquatiques.

Caractéristiques biologiques

Morphologie et mode de vie

Oeufs de Dreugh

Ce sont d'antiques créatures mi-hommes, mi-pieuvres, couvertes d'une carapace comparable à celle d'un crabe, et redoutables au combat. Selon leur race, les Dreughs peuvent avoir de quatre à huit membres supérieurs et leur couleur varie du vert pâle au rouge foncé. Ils nagent grâce à leurs tentacules très musclés, leurs membres inférieurs, qui varient eux aussi en nombre et en taille. A l'instar des céphalopodes, les Dreughs se servent de trois canaux semi-circulaires pour respirer sous l'eau[3][4][5].

Ils sont naturellement amphibies : il n'est pas rare de trouver un Dreugh dans un point d'eau loin dans les terres mais il existe aussi des Dreughs terrestres, souvent surnommés "Billies". Les Dreughs aquatiques sont rusés, voire intelligents, alors que les Dreughs terrestres sont juste violents et agressifs[6].

En fait, les Dreughs passent par deux stades morphologiques distincts : aquatique et terrestre. Ils se métamorphosent dans leur forme terrestre pendant une période de leur cycle de vie appelée "karvinasim", durant laquelle il leur pousse des pattes. Le "karvinasim" dure environ un an, que le Dreugh passe sur la terre ferme[7]. Les Dreugh terrestres peuvent se trouver loin à l’intérieur des terres, comme en Cyrodiil[8]. Cela explique aussi pourquoi on en trouve à l'intérieur des terres de la Faille de l'Ouest, en Vvardenfell, dans la province de Morrowind, dans des endroits comme la Caverne de Koal[4]. Les Dreughs voyagent depuis la mer ou les rivières sous leur forme aquatique, se transforment en créatures terrestres durant leur karvinasim, traversent des terres et se métamorphosent à nouveau en créatures aquatiques dans un point d'eau après leur accouplement[9].

Durant leur période terrestre, les Dreughs capturent des proies vivantes qu'ils enterrent dans des monticules de boue pour s'en servir comme réserve de nourriture pour leur progéniture[10].

À la fin de leur karvinasim, les Dreughs dévorent la chair et les organes qui leur ont permis de vivre à l'air libre, puis ils les recrachent sous la forme de "grom", une boule fibreuse[11] d'une trentaine de centimètres de diamètre[7]. Cette nouvelle étape de leur vie est appelée "meffe"[12].

La plupart des autres informations à propos des Dreughs tiennent plus de la légende que de la recherche scientifique. Il est difficile pour les biologistes de classer cette créature : les origines et les parentés de leur race sont incertaines. Selon certains, les Dreughs sont une race maudite, pour d'autres, de simples mais dangereux monstres marins. Toutefois, les érudits s'accordent sur l'existence d'une civilisation dreugh, qu'elle appartienne complètement au passé ou non.

Les mythes, dunmeri surtout, les désignent comme des Cépholomers[2], des Altmers de l'Océan[1]. Toutefois, on peut difficilement imaginer une parenté entre les Altmers de l'Archipel de l'Automne et ces monstres aquatiques.

Localisations

On peut trouver des Dreughs dans toutes les mers et les rivières de Tamriel, mais surtout dans la Mer Abécéenne (notamment dans la Baie d'Iliaque)[3] et dans la Mer Intérieure (notamment les Îles ascadiennes)[4], c'est-à-dire dans les mers situées à l'ouest et au nord-est de Tamriel[7]. On en trouve aussi parfois dans des points d'eau à l'intérieur des terres et des grottes inondées[4][8]. Le Dreugh terrestre est surtout rencontré dans l’est de Tamriel, mais on peut en rencontrer dans toutes les régions côtières[10].

Exploitation

Cire de Dreugh

En Morrowind, les Dreughs sont chassés pour leur peau (dont on fait des armures[13][14]) et surtout pour leur cire[4]. La cire de Dreugh est une substance précieuse et résistante, que l'on obtient en grattant leur carapace et qui possède des propriétés alchimiques[15] permettant entre autres de réaliser des potions de force. On peut également s'en servir pour réaliser de bougies ou divers objets.

Les griffes de Dreughs sont également utilisées comme objet décoratif et on peut tirer de l'encre de leur sanie[16].

Histoire et rôle mythologique

Civilisation dreugh en général

Les Dreughs ont autrefois bâti une civilisation florissante, présente notamment dans la Baie d'Iliaque[3], bien avant l'Ère Première. Toutefois, elle s'est écroulée et les Dreughs sont peu à peu devenus des monstres marins. Quelques Dreughs civilisés ont survécu dans des territoires restreints et enclavés en plein océan. La civilisation dreugh tient une place importante dans la mythologie dunmeri et dans les enseignements de l'Aube mythique, une secte daedrique dédiée au Prince Daedra Méhrunes Dagon.

Selon les commentaires de Mankar Camoran (le chef de l'Aube Mythique) sur le Mysterium Xarxes, des écrits de Dagon lui-même, et les 36 Leçons de Vivec, les Dreughs sont les Cépholomers, les Altmers de l'Océan, et ont régné autrefois sur Lyg, un monde aquatique d'un précédent kalpa (cycle temporel). Leur souverain est alors l'Homme-Rubicond[1], aussi appelé le Père des Dreughs[17]. A un moment donné, l'Homme-Rubicond a pris une nouvelle apparence (une carapace garnie de pointes) et est parti en direction de la mer (sans doute une métaphore des Eaux d'Oblivion). Il est ainsi devenu un dieu, que Mankar Camoran surnomme le Parvenu. Dans le présent kalpa, l'Homme-Rubicond est devenu le Prince Daedra Molag Bal[1][18].

Une fois que l'Homme-Rubicond est parti, Lyg est entièrement divisé par les rois tyrans dreughs, chacun possédant son propre territoire, et faisant la guerre aux autres. Tous les individus de Lyg sont réduits en esclavage par les Dreughs. Ils vouent un culte à l'Homme-Rubicond, devenu un dieu.

La civilisation dreugh est détruite par Méhrunes Dagon et les légions rouges des Magna Ge, qui ont façonné le Rasoir de Méhrunes dans les entrailles de Lyg. Ces légions rouges sont les esclaves des Dreughs entrés en rébellion contre leur maître. La plupart des royaumes dreughs tombent alors, et il ne leur reste que quelques enclaves dans les océans[18].

Dans l'actuel kalpa, les Dreughs sont les survivants de Lyg, ce que confirment les mythes tsaesci[19]. La manière par laquelle ils ont pu survivre est un mystère, certains pensent que ce pourrait être l'oeuvre de Méhrunes Dagon, quand il a été le Roi Démon Sauteur[20]. Il reste des enclaves de Dreughs civilisés dans la Mer des Fantômes, au nord de Morrowind, et dans la Mer Abécéenne, plus précisément dans la Baie d'Iliaque[3][4].

Dreughs civilisés du Nord

Selon les 36 Leçons de Vivec, au cours de l'Ère Première les Dreughs de la Mer des Fantômes sont dirigés par des Rois Dreughs[1]. Ils possèdent dans les profondeurs de l'océan des palais de verre et de corail. L'un de ces royaumes dreughs a une Reine à sa tête. Ayem confie aux Dreughs de ce royaume-ci la mère de Vivec, l'épouse du néthi-homme, qui vit sept ou huit mois avec eux. Les Dreughs changent le sexe de l'épouse du néthi-homme afin qu'elle puisse porter l’œuf d'où naît Vivec[21].

Sur ces mots, Ayem jeta l'épouse du néthi-homme dans l'océan, où les Dreughs l'emmenèrent dans leurs palais de verre et de corail. Il lui firent don de branchies et de doigts de lait, altérant également son sexe afin qu'elle puisse donner vie à l'image sous forme d'oeuf. Elle resta à leur côté sept ou huit mois durant.Vehk

Auprès des Dreughs, Vivec apprend, avant même de naître, à faire appel à sa face d'eau, qui l'empêche de mentir[22].

Et l'Hortator vit que Vivec était troublé, bien que cela ne soit pas par la vue imminente de la nouvelle puissance. Le poète-guerrier avait fait appel à son visage d'eau, dont il avait appris l'utilisation des dreughs avant de naître.Vehk

De l'union de Molag Bal et de Vivec naissent des monstres, dont l'Homme-Rubicond, le Père des Dreughs. C'est une image de Molag Bal autrefois, quand il est souverain des Dreughs. L'Homme-Rubicond est traqué par Vivec qui le combat dans la Caverne de Koal en Vvardenfell. Leur combat crée la Faille de l'Ouest[1]. Vivec vainc finalement l'Homme-Rubicond, mais il épargne sa vie, à condition que lui et ses enfants donnent leurs épaisses peaux pour qu'elles servent d'armures aux Dunmers, ou Chimers à l'époque. L'Homme-Rubicond accepte[17].

Vivec affrontant l'Homme-Rubicond pour la seconde fois

Après ce combat, Vivec apporte la carapace de l'Homme-Rubicond aux Dreughs de la Mer des Fantômes qui ont changé le sexe de sa mère. Ils promettent de garder la carapace "à l'abri de la surface du monde". Cependant, c'est un mensonge. Les Dreughs ont confié une "inflexibilité presque mystique" à la carapace et la donne à un chamane de la Maison des Troubles. L'armure fusionne immédiatement avec le chamane qui devient un nouvel Homme-Rubicond. Celui-ci va à Larme et est affronté par Vivec qui le tue et qui confie la carapace à ses fidèles mystiques de la Salle du Nombre. Vivec n'a plus confiance en les Dreughs[1].

En 1E 2703, les Tsaesci d'Akavir envahissent Tamriel. Reman Cyrodiil unit une importante force tamriellienne, dite l'Armée de Reman, pour les repousser. Se joint à lui Vivec qui a formé une alliance avec les "Rois-au-Trident dreughs"[8]. Pendant l'invasion, Vivec et ses alliés attaquent les flancs de l'armée akaviri depuis Morrowind. Ils ouvrent un second front contre les Tsaesci et coupent la route à leurs renforts et à leur ravitaillement. C'est là la dernière preuve de civilisation dreugh dans les mers nord de Tamriel.

Dreughs civilisés de l'Ouest

Les Dreughs de l'ouest, dans la Mer Abécéenne, sont moins cités. On trouverait toutefois des Dreughs civilisés dans la région de Dellesia, péninsule Dellesienne, un pays immergé dans l'océan. La République de Hahd (qui a été remarquée au début de l'Ère Troisième au cours d'un incident entre l'Empire et l'Archipel de l'Automne) et les Émirats de Nahd seraient selon certains des territoires dreughs de l'Ouest[2].

Déchéance de la civilisation dreugh

Un conflit de longue durée avec les Dunmers, qui chassent les Dreughs pour leur peau et leur cire, les a fait régresser culturellement. Depuis on ne trouve plus que des petites colonies de Dreughs terrestres qui élèvent des troupeaux de crabes des vases pour s'en nourrir et construisent des cairns de pierre et autres structures d'habitation[23]. De plus, les Dreughs terrestres semblent toujours vénérer l'Homme-Rubicond[10].

Galerie

Notes et références

Apparitions

Références