Anequina

De La Grande Bibliotheque de Tamriel
Aller à : navigation, rechercher

Anequina

Anaquina

Ne Quin-al

Nord d'Elsweyr

Description de cette image, également commentée ci-après

Carte d'Anequina en 2E 583

Administration
Forme de l'État Monarchie
Titre du dirigeant Roi
Continent Tamriel
Race principale Khajiit
Monnaie Septim
Histoire
Création 1E 2260 - 2E 309
Restauration 4E 115

Anequina (aussi "Anaquina" ou "Ne Quin-al") est un royaume khajiit situé dans la partie nord d'Elsweyr, une région de terres désolées et de plaines arides.

Histoire

Durant toute l'Ère Méréthique et jusqu'au XXIIIe siècle de la Première ère, Ne Quin-al fait partie de l'un des seize antiques royaumes d'Elsweyr[1]. Ne Quin-al est alors principalement connu pour ses grands guerriers et pour son temple de la Danse des Deux-Lunes. Ces spécialités permettent des échanges économiques avec les autres royaumes de la région. La domination de chaque région est déterminée par les lunes. Ainsi, quand les deux lunes sont pleines, c'est Ne Quin-al qui domine[2]. Durant cette ère, comme pour tous les autres royaumes d'Elsweyr, Ne Quin-al est dirigé par un système féodal composé d'une aristocratie de seigneurs-chasseurs. Ce système, engendrant des guerres perpétuelles entre les différents royaumes, finit par venir à bout de la patience des populations paysannes. Vers la fin de l'Ère Méréthique, suite à une terrible famine provoquée par une énième et interminable guerre entre les royaumes de Meirval et Helkarn, les deux armées se retournent contre leur maître. Cette révolte est le signal qu'attendait la paysannerie excédée : celle-ci se soulève un peu partout en Elsweyr, dont à Ne Quin-al. En l'espace d'un siècle, cette aristocratie chasseresse disparaît[3].

En 1E 461 , Ne Quin-al est gouverné par le légendaire Darloc Brae, la Bête Dorée d’Anequina[4]. Le règne de Darloc Brae est considéré comme glorieux par les Khajiits car il conquit et étendit le territoire de son royaume dans toute sa largeur, d'Arenthia à l'ouest jusqu'à Rimmen à l'est.

En 1E 2260, la Peste Thrassienne fait d'énorme ravages en Elsweyr. L'équilibre politique entre les royaumes est complètement perturbé. Ne Quin-al, qui s'en sort le mieux, parvient à absorber les six autres royaumes du nord, tandis qu'au sud, Pa'alatiin (Pellitine) parvient également à demeurer le seul royaume survivant [5][6]. Ainsi, les guerres ancestrales peuvent reprendre avec seulement ces deux royaumes pour d'autres nombreux siècles[7]. Chacun tirait un avantage de ses spécialités : une culture de guerriers expérimentés et disciplinés pour Anequina, tandis que Pellitine utilisait à son avantage sa grande richesse pour engager des mercenaires[8].

En 2E 309, Kiergo d'Anequina s'allie par mariage à Eshita de Pellitine, mettant ainsi fin à des siècles de conflits meurtriers et formant désormais la Confédération d'Elsweyr[9][5][6]. Cette union n'étant pas du goût de tous les Khajiits, une révolte majeure éclate. L'Empire Réman, ignorant les appels à l'aide du roi Kiergo, c'est la Grande Crinière, Rid-T'har-ri'Datta, qui met fin à la guerre civile en instituant un nouveau système de partage du pouvoir basé sur les lunes[10][11].

En 4E 115, Anequina et Pellitine retrouvent leur autonomie après le coup d’État du Thalmor qui met fin à la Confédération d'Elsweyr. Anequina est désormais un État vassal du Domaine Aldmeri[12].

Galerie

Notes et références