Maison Sadri

De La Grande Bibliotheque de Tamriel
Aller à : navigation, rechercher
Maison Sadri
Présentation
Type de faction Maison dunmeri
Siège Narsis
Politique
Faction mère Grande Maison Hlaalu

La Maison Sadri est une maison dunmeri noble mineure, dont une partie est membre de la Grande Maison Hlaalu tandis que d'autres font parti du Temple des Tribuns.

Son manoir est situé à Narsis.

Histoire

La Maison Sadri est une famille nombreuse et bien implantée en Deshaan, puisqu'elle se retrouve dans ses deux plus grandes cités, Narsis et Almalexia. Influente dans la politique de Narsis, elle probablement membre de son conseil.

En 2E 582, alors que le Fléau de Llodos frappe Deshaan, la famille Sadri assemble une équipe d'érudits afin de protéger au mieux la ville. La cité est close afin d'empêcher la propagation du mal, même si cette option n'est pas forcément la plus judicieuse[1].

A une date inconnue, plusieurs membres rejoignent Vvardenfell et notamment l'organisation du Temple.

Membres connus

à la Deuxième ère

  • Aroth Sadri, un prêtre de Longsanglot rencontré à la Guilde des Mages, en 2E 582. Il est à la recherche d'un portail de téléportation afin que sa femme puisse aller faire des emplètes à Vendeaume. Ils ont l'habitude de ce genre d'excentricité, puisqu'ils s'y adonnent de temps en temps ;
  • Bérada Sadri, magicienne et épouse de Giron. Elle a une foi totale en les capacités de son mari à protéger la ville ;
  • Brélaca Sadri, une noble de Longsanglot, responsable d'une vente aux enchères ;
  • Donta Sadri, fils de Bérada et travailleur au sein de leur manoir de Narsis ;
  • Giron Sadri, habitant de Narsis et membre de la Grande Maison Hlaalu. Il lutte contre la secte des Malmenaît afin qu'elle ne frappe pas la ville ;
  • Llayne Sadri, membre de la Grande Maison Telvanni et héraut de Maîtresse Dratha, en 2E 583 ;
  • Orani Sadri, une érudit cousine de Giron, vivant chez lui dans leur manoir de Narsis ;
  • Tervur Sadri, dunmer de Deshaan s'associant avec le maître de la Maison Sélos afin d'exploiter une mine. Il fait assassiner son associé par des brigands qu'il engage, mais finit tué à son tour par la fille de son associé[2][1] ;

à la Troisième ère

  • Alvos Sadri, chevalier hors-la-loi ayant investi avec sa bande la caverne de Kumarahaz, au nord-est de Tel Branora ;
  • Béraren Sadri, un prêtre dissident réfugié au Monastère d'Holamayan ;
  • Dals Sadri, mage et serviteur de la Maison Hlaalu, pourtant à la tour telvanni de leur quartier de Vivec, en 3E 427 ;
  • Feldrelo Sadri, une moine ainsi que la dirigeante du Temple pour la cité de Balmora, en 3E 427[3] ;
  • Goléna Sadri, une voleuse de Longsanglot qui semble perdre lentement la raison à cause d'un artefact dwemeri ;
  • Idronéa Sadri, une assassin dunmer esclavagiste surveillant un lot d'esclaves à Assarnud, à l'est de Gnisis, dans la région des Grandes Pâtures ;
  • Nélyn Sadri, un sorcier dunmer adorateur de Molag Bal et occupant son sanctuaire de Yansirramus en 3E 427 ;
  • Sarvur Sadri, mage de bataille associé à la précédente ;
  • Tivam Sadri, est comme Béraren, un prêtre dissident réfugié au Monastère d'Holamayan ;

à la Quatrième ère

  • Révyn Sadri, habitant du Quartiers gris de Vendeaume en 4E 201 et propriétaire des Occasions de Sadri, une boutique de prêt sur gages ;

Notes et références