Julianos Cennan

De La Grande Bibliotheque de Tamriel
Aller à : navigation, rechercher
Julianos Cennan
Description de cette image, également commentée ci-après

Image manquante

Biographie
Naissance Inconnu
Décès Inconnu
Race Impérial
Sexe Homme
Fonctions
Affiliation Empire Septim (anciennement)
Roi des Tréfonds
Titre(s) et désignation(s) Chambellan de l'Empereur

Julianos Cennan a été le chambellan de l'empereur Uriel Septim VII à la fin de l'Ère Troisième. Après que les autorités du Régime des Septim ont découvert son allégeance au Roi des Tréfonds, Julianos Cennan a fui Cyrodiil, traqué par les Templiers rouges.

Histoire

On sait très peu de choses sur Julianos Cennan. Il est un Impérial, probablement Nibonais. Son prénom est le même que celui du Divin Julianos.

À la Cité Impériale, Julianos Cennan est le Chambellan d'Uriel Septim VII, et donc un membre de la proche domesticité de l'empereur. Il possède une maison, où il vit avec son épouse. Cennan rend de loyaux services à l'empereur pendant plusieurs années et participe à l'archivage des événements de Mortecime, survenus en 3E 398.

Julianos Cennan a une passion pour le cuivre. Il possède plusieurs objets faits de ce métal chez lui. Il semblait souffrir d'une maladie mentale. Sa femme a demandé à un moine de la Phalène Ancestrale d'examiner son époux. Ce dernier ne se laisse pas faire et aucun diagnostic ne peut être établi. La passion pour le cuivre serait un indice d'allégeance arcturienne. Le métal en question pourrait ne pas être du vrai cuivre mais du métal dwemer.

Cennan s'est par la suite impliqué dans une discussion d'érudits à propos des origines de Tiber Septim. Face à Hasphat Antabolis, il émet des doutes sur les origines atmoranes de Tiber et défend même l'idée d'un Tiber aux origines brétonnes (avancée par l'Hérésie arcturienne[1]), qui délégitimerait le pouvoir des Septim. Il s'affirme à cette occasion comme un adorateur du Dieu de Cuivre, Anumidium, et un suivant du Roi des Tréfonds, Zurin Arctus.

Pour son adhésion à l'Hérésie arcturienne, Julianos Cennan est traqué par le Temple du Dôme rouge sang, un ordre templier dédié à Talos et rattaché à la Légion impériale. Il quitte le Nibenay. Les Templiers rouges pensent qu'il va vers l'ouest mais ils sont renseignés par un prêtre de Balmora comme quoi il est allé vers l'est, en Morrowind. On ignore ce qu'il advient de Julianos Cennan par la suite[2].

Bibliographie

Notes et références

Apparitions

Références