Olaf le Borgne

De La Grande Bibliotheque de Tamriel
Aller à : navigation, rechercher
Olaf le Borgne
Description de cette image, également commentée ci-après

Olaf en Sovngarde en 4E 201

Biographie
Naissance Date inconnue
Décès 1E 452
Race Nordique
Sexe Homme
Fonctions
Affiliation Blancherive
Bordeciel
Titre(s) et désignation(s) Jarl de Blancherive
Haut roi de Bordeciel
Début de règne 1E 420
Fin de règne 1E 452

Olaf le Borgne est Jarl de Blancherive avant de devenir haut roi au cours de l'ère Première.

Le Jarl et le dragon

Il devient célèbre après avoir vaincu puis capturé le grand dragon Numinex à l'aide du Thu'um. Une salle du château de Blancherive, rebaptisé Fort-Dragon, est spécialement construite afin d'accueillir le gigantesque prisonnier. Cette captivité marque les esprits des contemporains d'Olaf le Borgne[1]. La légende de l'exploit perdure en Bordeciel au cours des ères suivantes. Signe de la mémoire trans-séculaire de l’événement, le crâne de Numinex orne toujours la grand-salle de Fort-Dragon en 4E 201.

Fort de sa réputation, Olaf le Borgne devient haut roi de Bordeciel en 1E 420 à l'issue de la Guerre de Succession. Il est reconnu dans l'histoire pour avoir réunifié Bordeciel et soumis la Crevasse, comme l'atteste en 4E 201 une plaque commémorative visible à Vendeaume. À sa mort en 1E 452, il est inhumé dans un tertre de Hjaalmarche, le Répit des Morts. Cependant, son règne de 32 années est controversé.

Des exploits et un règne controversés

La principale source de controverse vient d'un contemporain d'Olaf le Borgne, un barde nordique nommé Svaknir. Ce dernier compose un sonnet en allitération dans lequel il remet en cause la version héroïque de la capture de Numinex, contestant ainsi la légitimité de haut roi d'Olaf, qu'il décrit en outre comme un tyran[2]. Olaf le Borgne fait emprisonner le barde et détruire les exemplaires du sonnet. D'autres sources, elles aussi d'origines bardiques, contestent la version d'un combat épique face au dragon Numinex, qui aurait alors été vieux et épuisé[3].

Une tradition ancienne de l'Académie des Bardes de Solitude[4], censée célébrer chaque année l'acte héroïque du roi Olaf (ou rappeler sa tyrannie selon ses détracteurs), consiste à brûler l'effigie du dirigeant[5].

Après la mort

Après sa mort, son âme rejoint Sovngarde mais son corps devient un draugr. Un membre de l'Académie des Bardes, à la recherche d'une antique copie du Sonnet du roi Olaf, libére l'âme du poète, Svaknir, qui l'aide à défaire le draugr lui permettant d'atteindre Sovngarde où il fait la paix avec l'âme de l'ancien haut roi.

Vous avez libéré Svaknir, un poète maudit mais un ennemi honnête qui a gagné mon respect. J'espère l'accueillir ici comme un ami.— Olaf le Borgne, 4E 201

Notes et références