Darloc Brae

De La Grande Bibliotheque de Tamriel
Aller à : navigation, rechercher
Darloc Brae
Description de cette image, également commentée ci-après

Un aspect de Darloc Brae

Biographie
Naissance Première ère
Race Khajiit
Sexe Homme
Fonctions
Titre(s) et désignation(s) Seigneur de guerre
Début de règne 1E 461

Darloc Brae est un seigneur de guerre Khajiit du IVe siècle de la première ère[1]. En son temps, il était connu comme la Bête dorée d'Anéquina[2] et sa conquête s'étendait à travers les terres désolées du nord, entre la rivière Larsius et la rivière Stride orientale[3]. Son règne a été décrit comme brutal, mais malgré tout, Darloc Brae a été attribué comme une grande inspiration pour la tradition martiale moderne d'Anequina[4] et pour avoir préserver l'histoire ancienne d'Elsweyr[3] malgré son culte. de Méhrunes Dagon[2].

Histoire

Darloc Brae est né au début de la première ère sous le règne d'un empereur lunairee d'Elsweyr[5]. Il succède à l'empereur en 1E 461, la même année où il assiste au couronnement de l'empereur Gorieus du Premier Empire. Il était contemporain avec d'autres personnages à cette époque, tels que les dirigeants de Resdayn, Dumac et Indoril Nérévar, et du Haut roi de Bordeciel, Kjoric le Blanc[1]. Son règne avait été décrit comme glorieux, bien que la plupart des récits le décrivent comme brutal et violent, et de nombreuses personnes ont cherché refuge contre son pouvoir croissant lors de ces conquêtes d'Anequina. En fait, l'Adeptorium des Vents du désert a été construit à cet effet. Pendant une période indéterminée, Darloc Brae était un adorateur de Merrunz, l'aspect Khajiiti de Mehrunes Dagon. Il a conquis tout Anequina et les territoires environnants au nom de Merrunz. Il a creusé plusieurs mines comme la mine de mine de Noirbassin et érigé de nombreux temples et forteresses. Son accomplissement architectural suprême fut le Monastère Do'Krin dans la région de la Marche de la Camarde. La forteresse, Khaj Rawlith a marqué le point le plus à l'ouest de son domaine[2].

L'un des attributs les plus connus de Darloc Brae à Elsweyr de nos jours est la préservation de l'histoire ancienne de la province quand le province était divisée en seize royaumes. Au début de son règne en 1E 463, les cultistes de Merrunz ont incendiés les Grandes Archives de Corinthe, qui contenaient les archives de la province de l'Ère Méréthique. Cependant, Darloc Brae a fait de grands efforts pour préserver les textes restant et les cacher à travers Elsweyr, en les plaçant dans des coffres et des archives[3]. On ne sait pas quand Darloc Brae est mort, mais toute son armée a été enterrée dans la nécropole de Rimmen. En 2E 582, un aspect de Darloc Brae avait réanimé son ancienne armée dans la nécropole et s'était battu en duel avec un Drémora conjuré par un champion de Mehrunnez. Ils ont été vaincus par des voyageurs errants[6][7].

Héritage

Le règne notoire de Darloc Brae sur Elsweyr, à changé la province pour toujours. C'est son style et son esthétique uniques qui ont inspiré la tradition martiale moderne d'Anequina, qui est illustrée par leur armure[4]. Sa préservation des archives méréthiques est ce qui a donné aux historiens actuels un aperçu de la période des seize royaumes, comme la montée et la chute de l'aristocratie[3].

Notes et références

Apparitions

Références