Compagnons

De La Grande Bibliotheque de Tamriel
Aller à : navigation, rechercher
Compagnons
Description de l'image  CompanionsBanner.png.
Présentation
Type de faction Guilde
Création Ère Méréthique
Fondateur Ysgramor
Siège Bordeciel
Politique
Opposition Main d'Argent

Les Compagnons sont un groupe de guerriers, soldats et mercenaires tenant un code d'honneur très strict, descendant des mythiques cinq cents compagnons d'Ysgramor.

Histoire

Les Compagnons étaient initialement les cinq cents Atmorans qui accompagnèrent Ysgramor lors de son retour en Bordeciel[1] pour combattre les elfes[2] suite au massacre de Saarthal[3][4]. Après avoir chassés les Mers de la province[5], les capitaines regagnèrent leurs navires et se séparèrent, exhortés par Ysgramor à vivre leurs propres aventures.

Devenir des équipages

Chrion

L'équipage du Chrion, dirigé par Rhorlak, partit loin à l'Est, traversant Morrowind avant de combattre des Chimers au pied du Mont Écarlate[6].

Flammebrune

L'équipage du Flammebrune, dirigé par Gurilda Dent-de-squale, décida de bruler son navire et traça sa route vers le Sud-Est de la province, assénant la colère d'Ysgramor sur toutes les villes elfiques croisant son chemin. Ils finirent par arriver dans La Brèche où ils combattirent une armée d'elfes. Ils gagnèrent le combat mais au prix de nombreuses pertes dont celle de leur capitaine. Pour honorer leur sacrifice, les survivants les enterrèrent dans la falaise et construisirent le hall de Rochebrune[7].

À la mort d'Ysgramor, sa hache Wuuthrad fut conservée dans le hall.

Pendant la Guerre des Alliances, alors que la compagnie se disait être la "plus honorée de l'histoire de Bordeciel"[8] et patrouillait dans la région[9][10], le hall fut capturé par un groupe de Crevassais avant que les envahisseurs ne soit tués par un membre du Pacte de Coeurébène[11].

On ignore ce qu'il advint de cette compagnie mais il n'en restait plus aucune trace durant la Quatrième ère[12].

Jorrvaskr

L'équipage du Jorrvaskr, mené par Jeek de la Rivière, se dirigea vers le Sud où il découvrit la Forgeciel, une forge magique qui était là depuis bien longtemps, avant même la venue des elfes sur ces terres. Là, Jeek fit construire à partir de son propre navire les premiers abris ainsi que la grande salle des compagnons qui prit le nom de Jorrvaskr et autour de laquelle la future cité de Blancherive se développa[13].

Au fil du temps, les descendants de ces compagnons ainsi que les diverses recrues les rejoignant changèrent plusieurs fois de forme, passant de mercenaires en vauriens pour finir au cours de la Quatrième Ère par devenir l'équivalent de la Guilde des Guerriers dans les autres provinces : une compagnie de guerriers aguerris aidant les citoyens en échange d'argent et de gloire[12].

La compagnie n'était pas dirigée par un chef mais possédait un héraut remplissant le rôle de conseiller auprès des membres qui cherchaient conseils ou sagesse[14].

Le héraut est une sorte de conseiller pour le groupe tout entier. Mais chaque homme est son propre conseiller. Il en va de même pour les femmes.— Un compagnon, 4E 201

À une date inconnue, un des hérauts nommé Terrfyg devint un lycanthrope[15] et partagea son pouvoir auprès d'une poignée de conseillers de confiance formant le Cercle (du même nom que l'assemblée des capitaines de vaisseaux sous Ysgramor). Des rumeurs se propagèrent attirants l'attention de chasseurs de loups-garous sans que rien ne put être prouvé[16]. Cependant, en 4E 201, la Main d'Argent, qui attaquait régulièrement les Compagons lors de leurs missions mena une expédition au sein même de Jorrvaskr, tuant le héraut Kodlak Blancrin[12].

La même année, les compagnons réussirent à reforger Wuuthrad, la mythique hache d'Ysgramor qui avait été détruite à une date inconnue, ouvrant ainsi l'accès à sa tombe.

Krilot Lok

Les hommes du Krilot Lok, commandés par Roeth, n'eurent pas le coeur de quitter leur navire, aussi continuèrent-ils à naviguer vers l'Ouest où ils rencontrèrent les Rougegardes. Ils continuèrent ensuite leur grand tour de Tamriel rencontrant au passage les Altmers de l'Archipel de l'Automne puis les déserts d'Elsweyr ainsi que les Khajiits avant de finalement arriver au Marais Noir. Considérant ces marais sauvages comme une source potentielle de gloire, ils ravagèrent une partie de la région avant de finir par succomber sous les attaques des Argoniens[17].

Ylgermet

L'équipage de l'Ylgermet, dirigé par Ysgramor, alla vers l'Est, remonta la Rivière Blanche et décida de bâtir une immense cité qui servirait à rendre hommage aux œuvres de l'humanité. Des esclaves elfes furent forcés de construire un grand pont enjambant la rivière et un palais censé contempler la colline où était enterré Yngol, l'ainé d'Ysgramor. La cité ainsi construite fut nommée Vendeaume, la cité des rois[18].

Galerie

Notes et références