Plans

De La Grande Bibliotheque de Tamriel
Aller à : navigation, rechercher

Un Plan d'existence est une dimension de l'univers relativement hermétique aux autres.

L'univers où se situent Nirn, Oblivion et Aetherius est en fait une succession de plans.

Les différents plans de l'univers

Nirn est le plan mortel[1] où l'on retrouve entre autres le continent de Tamriel. Il est le plan originel des humains, elfes et d'autres races. C'est le seul plan où il existe un cycle de vie et de mort.

Oblivion est le plan où les Princes Daedra ont leurs royaumes. Oblivion peut-être subdivisé soit par les princes Daedra, soit par de puissants magiciens venant de Nirn. Mortecime est un de ces plans. L'Oblivion peut-être vu la nuit : c'est le noir du ciel[1].

Aetherius est un plan baigné de magie pure. Seules quelques personnes sont capables de s'y rendre. Aetherius peut-être vu de nuit, les étoiles seraient des passages vers Aetherius, mais aussi de jour puisque le soleil serait un trou béant vers ce plan[1].

D'autres plans peuvent être créé par d'autres entités. Le Cairn de l'âme est, par exemple, créé par des morts vivants et peuplé de spectres, squelettes et autres fantômes.

Sovngarde

Ce plan créé par Shor est très mystérieux. En effet seules les âmes des morts Nordiques tombés au combat semblent y être acceptées. La seule exception étant le Dovakhiin venu défaire le dragon Alduin.
Un seul portail physique reliant Sovngarde existe en Nirn et il se trouve dans les ruines de Skuldafn en Bordeciel[2].

Voyages entre les plans

Les plans ne sont pas hermétiques les uns des autres, ils peuvent être atteints grâce à des portails ouverts magiquement[3]. Ces derniers peuvent être ouverts indifféremment depuis Nirn ou depuis un autre plan.

Stabilité des plans

Chaque plan a besoin de capter la magie d'Aetherius pour se maintenir ou pour maintenir un portail inter-plan ouvert.

Pour cela, des pierres situées dans des tours captent l'énergie magique pour assurer la stabilité du plan. Si ces tours sont détruites ou leurs pierres retirées, le plan se fragilise ou s’effondre sur lui-même renvoyant les étrangers dans le plan de leur monde respectif[4].

Nirn possède plusieurs tours pour assurer sa stabilité. Ces dernières peuvent être détruites ou mises hors-service, affaiblissant le monde.

Lors de la Crise d'Oblivion en 3E 433, les pierres sigillaires présentent dans les tours des Terres Mortes permettent la stabilité des plans et de leurs portails[3][4].

Liste des tours stabilisatrices de Nirn

Nirn possède plusieurs tours pour assurer sa stabilité[5], leur nombre n'est toutefois pas clairement défini. Deux tours ont été érigées par les dieux durant la création du monde :

Les peuples aldmeri ont par la suite créé leurs propres tours, généralement à l'image de la Tour Direnni. Ci-dessous la liste de ces tours connues :

Pierres connues

Certaines pierres captant l'énergie d'Aetherius sont assez atypiques pour en souligner la présence :

  • Le noyau métallique de la Tour Direnni semble être sa pierre;
  • Le Cœur de Lorkhan a effectivement une forme de cœur et celui-ci bat;
  • L’Amulette des rois est un diamant rouge sous forme de pendentif. C'est sans conteste la pierre la plus transportable malgré sa puissance;
  • Le Mantella est a priori la pierre de la tour d'Airain (ou Numidium);
  • Les pierres sigillaires daedriques.
  • Le Cœur de la Loi transparente de la Tour de Cristal[8].

Notes et références