Finoriell

De La Grande Bibliotheque de Tamriel
Aller à : navigation, rechercher
Finoriell
Description de cette image, également commentée ci-après

Finoriell en 2E 582

Biographie
Naissance Date inconnue, Noirbois
Décès 2E 582, Pyandonée
Race Bosmer
Sexe Femme
Conjoint(es) Edhelorn
Fonctions
Affiliation Val-Boisé
Domaine Aldmeri
Titre(s) et désignation(s) Dame Verte

Finoriell est une Dame Verte du Val-Boisé durant l'interrègne de l'Ère Seconde.

Née à Noirbois, elle est choisie en tant que Dame Verte par Y'ffre assez tard dans sa vie, alors qu'elle habite Port Vélyn[1].

En tant que Dame Verte, elle devient la personnification de la force vitale des Bosmers et hérite de facultés hors norme. Elle épouse également le Silvenar Edhelorn.

En 2E 582, elle fait partie de la mission diplomatique envoyée au Perchoir de Khenarthi pour négocier son entrée dans le Domaine Aldmeri. Malheureusement, les Maormers de l'île, décidés à saboter la négociation, assassinent le Silvenar. Folle de rage, Finoriell enquête avec un membre des Yeux de la Reine et découvre les responsables, sauvant également la ville de Mistral de la destruction et permettant au Perchoir de rejoindre le Domaine.

Avec la mort du Silvenar, Finoriell est condamnée. En effet, étant liés l'un à l'autre, si l'un d'eux meurt l'autre le suit peu après. Ainsi, elle prépare les rites pour les funérailles du Silvenar avant de se lancer dans une quête vengeresse contre Pyandonée, l'île des Maormers[2].

J'ai sillonné les rives de Pyandonée, patrie des Elfes des mers, avec la célérité du Vert. Et je leur ai administré le châtiment qu'ils méritaient. Je les ai taillés en pièces, jusqu'à ce que mes bras me lâchent et que mes jambes se dérobent sous moi.— Âme de Finoriell, 2E 582

Sur place, elle déchaine sa rage et élimine de nombreux Maormers jusqu'à ce qu'elle ne puisse plus tenir son arme. Au sommet d'une haute tour de l'île, elle se bat contre un des meilleurs guerriers Maormer. Il a le dessus mais, alors qu'il la tient par les cheveux et s’apprête à lui trancher la tête, Finoriell l'agrippe et se jette de la tour, les tuant tous les deux.

Leur meilleur guerrier est venu me trouver au sommet de leur plus haute tour. J'étais exténuée, et il en a profité pour m'attraper par les cheveux en espérant me trancher la tête. Je l'ai empoigné et me suis précipitée du haut de la tour, l'emportant dans ma chute. Vous auriez dû voir sa tête...— Âme de Finoriell, 2E 582

À sa mort, son âme, comme toutes celles des Dames Vertes avant elle, rejoint Val Boisé et se dirige vers Sylvanhenge. Cependant, le Culte du Ver, dans sa tentative d'asservissement des spriggans sur place, a corrompu le bosquet et l'âme de Finoriell ne peut pénétrer dans ce lieu sacré.

Le temps où les responsabilités de la Dame Verte m'incombaient est révolu. À ma mort sur les rivages de Pyandonée, j'ai cherché le repos dans le bosquet sacré de Sylvanhenge, à l'instar de tous mes ancêtres depuis que les nôtres habitent Val Boisé. Quelque chose m'empêche d'entrer. Quelque chose d'infâme.— Âme de Finoriell, 2E 582

L'Oeil de la Reine qui l'avait aidé sur le Perchoir de Khenarthi se trouve également dans la région et elle lui demande son assistance. Celui-ci arrive, avec l'aide des âmes des précédentes Dames Vertes, à éliminer le Culte et à purifier l'endroit pour que l'âme de Finoriell puisse enfin trouver le repos.

C'est sa nièce, Gwaering, qui est désignée par Y'ffre pour lui succéder[2].

Notes et références