Clan Rourken

De La Grande Bibliotheque de Tamriel
Aller à : navigation, rechercher
Clan Rourken
Présentation
Type de faction Clan dwemer
Création Inconnu
Dissolution 1E 700
Siège Volenfell
Politique
Idéologie Isolationnisme, commerce
Faction mère Dwemereth
Opposition Chimers, Resdayn, Shalidor

Le Clan Rourken, ou Maison Rourken est un clan dwemer qui refuse de rejoindre la création de Resdayn, le royaume qui unit dans la paix Chimers et Dwemers) durant l'Ère Première et s'installe par la suite en Martelfell.

Histoire

Autour de 1E 401, pendant la guerre des Chimers et des Dwemers contre les occupants nordiques, il est probable qu'ils se soient battus sous les ordres du Roi de Vvardenfell Dumac.

En 1E 416, les Rourken refusent cependant l'alliance avec les Chimers pour former la nation de Resdayn après la guerre. L'inimitié des Rourken envers les Chimers s'explique probablement par le conflit existant depuis des siècles entre les Chimers, adorateurs des Cathartes, et les Dwemers athées, mais sans doute également à cause d'une haine des Rourken à l'encontre de la Maison Mora, détentrice de la cité chimeri de Kragenmoor et dont est issu l'Hortator Indoril Nérévar.

En signe de protestation contre Resdayn, le chef du Clan Rourken jette son puissant marteau, Volendrung, à travers Tamriel et promet de mener son clan "n'importe où il tomberait"[1]. Les Rourken s'exilent alors loin vers l'ouest[2].

Vers 1E 420, ils s'installent dans la Pays de la Mort, l'actuelle Martelfell, où ils retrouvent le marteau. Ils y fondent Volenfell, la "Ville du Marteau" en langue dwemer, puis d'autres villes et forteresses dans la province, auquel la première cité donne son nom[3].

Le dernier des Nains, Yagrum Bagarn, affirme que lors d'une bataille entre l'Archimage nordique Shalidor et le Clan Rourken, l'artefact Brise-Sorts, un écu dwemer magique qui finira par appartenir au Prince Daedra Peryite, aurait été créé. Il s'agit peut-être d'un moyen pour les Rourken d'imiter le sortilège de réflexion Miroir de Shalidor de l'Archimage[4].

Comme tout les Dwemers, ils disparurent après la Guerre du Premier Conseil, laissant Volenfell et leurs autres localités habitées par des esprits, monstres et des animonculis dwemeri. Selon le Guide de poche de l'Empire, Troisième édition : L'interruption des relations entre la Maison Rourken et les Dwemers de Resdayn ne les protégea pas des conséquences de la Guerre du Premier Conseil. Comme les autres Dwemers, les Rourken semblent avoir soudain disparus de Martelfell, laissant leurs merveilles à ciel ouvert. Les pirates akavirois et nordiques pillèrent les cités abandonnées, des prédateurs venus du désert rôdèrent dans les rues vidées de leurs habitants et les éléments déchaînés firent le reste. Cent ans s'écoulent avant qu'une autre civilisation, celle des Ra Gada, atteigne le sud de Volenfell[3].

Localités

Volenfell

Première cité dwemeri du Pays de la Mort, c'est ici que le marteau du chef des Rourken, Volendrung, tombe après la sécession du clan vis-à-vis des Dwemers de Resdayn. Tous s'accordent pour situer ses ruines dans le désert Alik'r, mais leur localisation précise semble varier selon les témoignages. Durant l'Ère Troisième, on dit Volenfell construite dans le Sud de la province, près de Gilane[3]. Pourtant, au cours de l'Ère Deuxième, elle aurait été située plus au nord, juste au sud de Satakalaam[5].

Autres

En plus des cités précédentes, on trouve plusieurs villes dwemer un peu partout en Martelfell[6] et jusqu'à l'ile de Stros M'Kai[7].

Notes et références