Ryain Direnni

De La Grande Bibliotheque de Tamriel
Aller à : navigation, rechercher
Ryain Direnni
Description de cette image, également commentée ci-après

Image manquante

Biographie
Naissance Cinquième siècle de l'Ère Première
Décès Date inconnue
Race Altmer
Sexe Homme
Fonctions
Affiliation Clan Direnni

Ryain Direnni est l'un des membres les plus brillants du clan Direnni. Sous son commandement, les elfes de Hauteroche connaissent leur apogée.

Ryain Direnni nait au milieu du Ve siècle de l'ère première. Encore fort jeune, il assiste en 1E 461 au sacre de l'empereur Gorieus, étant alors au service de la cour impériale de Hauteroche. À partir de là débute sa fulgurante ascension : il achète le domaine de l'île de Balfiera, dans la Baie d'Iliaque, et en fait le fief du clan Direnni. Il se lance ensuite dans une conquête progressive mais continue de tous les territoires au nord-ouest de Tamriel : d'abord la quasi-totalité des royaumes de Hauteroche, puis de larges parts de Martelfell et de Bordeciel[1]. Après 1E 478, profitant des insurrections contre l'empire alessien de Gorieus menées par les Nordiques de Hoag Tueur-de-Mer et les royaumes coloviens de Kvatch et Skingrad, Ryain Direnni, exaspéré par l'intransigeance religieuse des doctrines alessiennes, déclare le culte inspiré par Marukh illégal sur tout le territoire contrôlé par les Direnni[1]. Il étend ensuite ses conquêtes jusqu'à l'intérieur des terres de Cyrodiil ; en 1E 480, Aiden Direnni remporte plusieurs victoires contre les Alessiens dans les terres coloviennes[2].

La grande confrontation avec l'empire alessien survient lors de la Bataille des Landes de Glénumbrie[3], en 1E 482. Ryain, Aiden et Raven Direnni, épaulés par des alliés tels que le nordique Hoag Tueur-de-Mer et le dernier roi des ayléides, triomphent de la puissante armée des Alessiens[4][5]. Mais cette guerre met sur le flanc les deux empires, et les Direnni comme les Alessiens perdent rapidement leur puissance et leur influence. Les royaumes brétons récupèrent leur souveraineté ; seulement deux décennies après la Bataille des Landes de Glénumbrie, il ne reste plus rien des acquisitions de Ryain Direnni[6], sinon la possession de l'île de Balfiera, qui reste aux mains des Castellans jusqu'à l'ère Quatrième.

Notes et références