Potéma Septim : Différence entre versions

De La Grande Bibliotheque de Tamriel
Aller à : navigation, rechercher
m (Ghost a déplacé la page Potéma vers Potéma Septim)
m
Ligne 7 : Ligne 7 :
 
| race                    = [[Nordique]]
 
| race                    = [[Nordique]]
 
| sexe                    = Femme
 
| sexe                    = Femme
| titre                  = - Reine de [[Solitude]]
+
| titre                  = Reine de [[Solitude]]<br>La Reine Louve
 
}}
 
}}
  

Version du 18 janvier 2014 à 11:26

Potéma Septim
Description de cette image, également commentée ci-après

Image manquante

Biographie
Naissance 3E 67
Décès 3E 137
Race Nordique
Sexe Femme
Père Pélagius II
Mère Quintilla
Fonctions
Titre(s) et désignation(s) Reine de Solitude
La Reine Louve

Fille de l'empereur Pélagius II, Potéma (parfois orthographié Poténa) était la reine de Solitude et la mère d'Uriel III.

L'esprit de Potéma en 4E 201

A l'âge de quatorze ans, elle fut mariée au vieux roi Mantiarco de Solitude, cité-État de Bordeciel. Éloignée de la Cité Impériale, elle n'aura de cesse de comploter pour écarter ses rivaux et prendre le contrôle de l'Empire : d'abord contre son débauché de frère, Antiochus, puis contre la fille de ce dernier, Kintyra II.

Grâce à son habileté politique, elle parvint à tirer profit de la Guerre de L'Ile en 3E 110.

Avec son aide, Uriel III coordonna trois attaques simultanées contre l'Empire des Septim. Celles-ci menèrent à la capture et à la mort de Kintyra II. Uriel III s'empara du trône de Kintyra en 3E 121 conduisant à la Guerre du Diamant Rouge. Mais au bout de six ans de guerre Uriel fut défait puis tué, et Potéma dut se retrancher dans Solitude où elle mourut assiégée en 3E 137, ses derniers compagnons, selon la légende, n'étant plus que des morts-vivants et des daedras qu'elle avait invoqués ou réanimés.

En 4E 201, un groupe de nécromanciens tenta de la ressusciter et de la contrôler mais un aventurier brisa le rituel en tuant tous les mages. Potéma, ramenée sous forme éthérée, réussit cependant à s'enfuir pour retrouver son corps enterré au fond de la crypte de Solitude. Mais l'aventurier parvint à la vaincre et à bannir son esprit avec l'aide d'un prêtre d'Arkay.

À lire :