Guet blanc

De La Grande Bibliotheque de Tamriel
Aller à : navigation, rechercher
Guet blanc
Description de cette image, également commentée ci-après

Le retranchement du guetteur en 2E 583

Présentation
Type de faction Ordre de chevalerie
Création deuxième ère
Dissolution 2E 582
Siège Retranchement du guetteur
Politique
Idéologie Destruction de toute civilisation orque
les Orques sont un danger pour Hauteroche
Opposition Orsinium

Le Guet blanc est un ordre de chevalerie bréton envoyé en Wrothgar par les rois de Daguefilante afin d'empêcher toute reconstruction d'Orsinium[1].

Histoire

En 2E 434, le roi Maxévian de Daguefilante assigne l'ordre à résidence au Retranchement du guetteur pour cinq ans[2]. La relève ne semble pourtant pas venir[3].

En 2E 442, l'ordre accueille également des soldats et semble rattaché à la cité-état de Morneheaume[4], malgré sa fidélité au roi Maxévian. Privé de soutien, le seigneur du Guet de l'époque décide de prendre des mesures afin de poursuivre leur mission. Il fonde une communauté sur ses terres, et restructure l'ordre en perdition. Lorsqu'il meure en 2E 471, le Guet blanc s'est redressé et poursuit sa mission.

L'ordre tombe par la suite dans l'oubli, du moins jusqu'à la Guerre des Alliances.

En 2E 582, avec la reconstruction d'Orsinium, l'ordre lance une série de raids sur les positions orques et leurs lignes de ravitaillement. Malgré une offre d'amnistie et de démobilisation associé d'une forte récompense[5], il décide de poursuivre sa mission jusqu'au bout. Leur citadelle est cependant prise d'assaut et brûlée cette même année, et ses membres massacrés[6].

Membres connus

  • Seigneur Gisbourne, intendant de l'ordre de 2E 459 à 2E 471 puis maître du Guet à partir de cette date ;
  • Seigneur Emmath, maître du Guet à une date inconnue ;
  • Seigneur Marq Tailas, maître du Guet jusqu'en 2E 582 ;
  • Capitaine Orrent Retène, officier mutin pendu en 2E 459.

Notes et références