Allena Bénoch

De La Grande Bibliotheque de Tamriel
Aller à : navigation, rechercher
Allena Bénoch
Description de l'image  TESL-Allena-Benoch.png.
Biographie
Naissance Date inconnue
Décès Date inconnue
Race Bosmer
Sexe Femme
Conjoint(es) Urken
Fonctions
Affiliation Guilde des Guerriers
Ordre des Lames
Empire Septim
Titre(s) et désignation(s) Jaqspur
Maîtresse de la Guilde des Guerriers de Val-Boisé
Responsable de la garde personnelle de l'Empereur

Dame Allena Bénoch est une bosmer responsable de la garde personnelle de l'Empereur Uriel Septim VII.

Histoire

Durant son enfance, elle est très agile à l'arc, c'est d'ailleurs la seule arme qu'elle sait manier. Elle participe à sa première bataille en 3E 396, pour la défense des terres ancestrales de sa tribu[1].

Elle commence à utiliser une épée alors qu'elle est en train de monter la garde, un éclaireur parikh la surprend, elle lui vole son arme pour le tuer avec. Suite à cette mauvaise expérience, elle décide d'apprendre à manier les lames à une main. Elle suit donc les enseignements du grand maître d'escrime Warday A'kor. Elle devient ensuite une aventurière du sud de Martelfell et du nord de Val-Boisé, protégeant caravanes et dignitaires venant en visite. Son arme personnelle est un Daï-katana, une arme akaviri enchantée et forgée dans du métal Daedrique, bien qu'elle ne l'a que pendant une courte période[1].

Elle serait devenue Maîtresse de la Guilde des Guerriers de Val-Boisé après avoir vaincu en duel son prédécesseur, un acolyte de Jagar Tharn. C'est d'ailleurs elle qui serait à l'origine de la désagrégation de la guilde en Val-Boisé deux ans plus tard, bien qu'elle le réfute, disant que cette réorganisation de la guilde s'est décidée au niveau de Tamriel.

Elle est peu de temps après remarquée par l'empereur lorsqu'elle défend la Reine Akorithi de Sentinelle d'un assassin bréton, et intégre la Garde Impériale[1].

Allena épouse Urken, son serviteur, après onze années de bons et loyaux services. Elle dit avec humour que sachant aiguiser son arsenal comme personne, il lui fallait ou lui donner une augmentation ou l'épouser[1].

La rumeur court que Dame Bénoch aurait, avec d'autres membres de la garde impériale, assassiné l'archevêque de l'Unique Calaxès dans son église en 3E 398. Calaxès est un bâtard de l'Empereur Uriel Septim VII dont on redoute au vu de ses idées et sa position puissante qu'il ne tente une rébellion de grande envergure dans le but de transformer l'empire en théocratie[1].

Notes et références

Apparitions

Références