Fortunata ap Dugal

De La Grande Bibliotheque de Tamriel
Aller à : navigation, rechercher
Fortunata ap Dugal
Description de l'image  Teso Fortuna.jpg.
Biographie
Naissance 2E 542
Décès 2E 583 (41 ans)
Race Impériale
Sexe Femme
Fonctions
Titre(s) et désignation(s) Gouverneuse provinciale de Cœur-Enclume
Début de règne 2E 577
Fin de règne 2E 583

Fortunata ap Dugal est une fonctionnaire de la compagnie commerciale de la Côte d'or dont elle gravit les échelons jusqu’à devenir un des seigneurs marchands à la tête de l'organisation[1].

Elle prend par la suite le contrôle de l'équipage pirate des Voiles rouges. Grâce à sa position dans la compagnie commerciale de la Côte d'or, elle rallie de nouveaux pillards à son équipage en leur promettant une partie de la fortune transitant par la région[2]. Sous sa direction, l'équipage de pirates prend une importance de plus en plus grande jusqu’à former une hiérarchie féodale de seigneurs et de vassaux.

Forte de ses succès, elle prend le contrôle de la ville de Cœur-Enclume, affaiblie après ses nombreuses défaites dans sa tentative de récupérer la ville de Kvatch pour l'Empire. Fortunata se proclame alors maîtresse de la Côte d'or[3].

Fortunata ap Dugal, la "gouverneuse de province de Coeur-Enclume". Enfin, tout le monde sait qu'elle reste avant tout la reine des pirates des Voiles rouges. Elle tient sous sa coupe la moitié de la Côte d'or. Où plutôt la Côte d'or perdue, si vous voulez mon avis.— Capitaine Jimila, 2E 583

Elle demande à de nombreuses reprises à Carolus Aquilarios, seigneur de Kvatch, de se joindre à Cœur-Enclume. Celui-ci refuse, restant fidèle à l'Empereur Varen Aquilarios. Les tensions montent jusqu'à ce que leurs armées respectives se rencontrent lors du massacre de Gottshaw qui entraîne la perte de la cohorte de Carolus Aquilarios[4][5].

À ce propos, comte Carolus, quand allez-vous enfin confier Kvatch à un gouverneur compétent? Votre peuple mérite tellement mieux que vous.— Fortunata ap Dugal, 2E 583

Après ces évènements, elle maintient la pression sur le comte et va jusqu'à faire assassiner l'un de ses capitaines, tout en prévenant le comte. Celui-ci se décide alors à réaliser le sacrement noir pour demander à la Confrérie noire d'éliminer Fortunata[6]. Celle-ci meurt en 2E 583, après avoir bu un pichet de vin empoisonné[7].

La vie est éphémère, Fortunata. Une illusion. Au bout du compte, tout appartient à Sithis. Saluez-le de ma part.— Mirabelle Motierre, 2E 583

Notes et références

Apparitions

Références