Lleril Morvayn

De La Grande Bibliotheque de Tamriel
Aller à : navigation, rechercher
Lleril Morvayn
Description de cette image, également commentée ci-après

Lleril sur le trône de Corberoc en 4E 201

Biographie
Naissance Date inconnue, Vvardenfell
Décès Date inconnue
Race Dunmer
Sexe Homme
Père Rémas Morvayn
Mère Brara Morvayn
Fonctions
Affiliation Corberoc
Maison Rédoran
Titre(s) et désignation(s) Dirigeant de Corberoc
Conseiller de la Maison Rédoran
Début de règne 4E 65
Fin de règne Inconnu

Lleril Morvayn, fils de Rémas Morvayn et de Brara Morvayn, est un conseiller de la Maison Rédoran ainsi que le dirigeant de Corberoc. Il obtient le poste de conseiller des Rédorans ainsi que le titre de dirigeant de Corberoc après le décès de sa mère en 4E 65.

Biographie

Jeunesse

Lleril Morvayn est né à la fin de l’Ère Troisième sur l'île de Vvardenfell en Morrowind. Son père, Rémas Morvayn, est le conseiller de la Maison Rédoran, la plus puissante des Maisons Dunmers, permettant à sa famille de vivre assez aisément. Ils vivent alors à Maar Gan, un petit village appartenant à la Maison Rédoran et dirigé par son père. À la mort du père de Lleril, tué par des créatures des cendres, c'est sa mère, Brara Morvayn, qui prend sa place en tant que conseillère de la Maison Rédoran[1].

Arrivée à Corberoc

En 4E 1, après la destruction d'Ald'ruhn, de nombreuses Maisons dunmeri chargent de petites expéditions de chercher où elles pourraient se réimplanter. Les éclaireurs de la Maison Rédoran, menés par Brara Morvayn, la mère de Lleril, se dirigent immédiatement vers Solstheim. Après de brèves négociations avec la Compagnie de l'Empire oriental (et des échanges conséquents d'argent, selon les spéculations de certains historiens), les hommes de Brara obtiennent l'autorisation de s'établir à Corberoc, où ils s'intégrent rapidement à la colonie minière. Cette entente ne dure que quelques années, puisqu'en 4E 5 le Mont Écarlate entre en éruption recouvrant complètement Corberoc de cendres[2].

Début du règne de la famille Morvayn

La Compagnie de l'Empire Orientale finit par abandonner la ville en 4E 16, Brara Morvayn est alors directement promue dirigeante de Corberoc. Elle règne durant l'âge d'or de Corberoc et est adorée par son peuple.

Après un règne de 49 ans, elle meurt de vieillesse en 4E 65[3], c'est son fils Lleril qui hérite de son titre de conseiller de la Maison Rédoran ainsi que dirigeant de Corberoc, il choisit comme second son plus ancien et fidèle ami, Adril Arano, en plus d'être proches ils combattirent auparavant côte à côte, se protégeant l'un l'autre en temps de guerre[4]. Il est décrit par les habitants de Corberoc comme étant un dirigeant juste et empli de compassion[3].

En 4E 95, il est victime d'une tentative d'assassinat orchestrée par des sympathisants de la Maison Hlaalu. Elle est déjouée par la garde des Rédorans ainsi que par le conseiller lui-même[5].

Fin de l'âge d'or de Corberoc

À partir de 4E 181, les filons d'ébonite faisant la renommée de Corberoc s'épuisent, empêchant la ville et ses habitants de s'enrichir, néanmoins, Lleril puise tout l'argent de ses coffres pour nourrir sa population[5]. En plus de cela, la ville ayant perdue toute son importance, toutes les commandes faites par Lleril auprès du conseil des Rédorans pour demander des fonds ou de la nourriture sont refusées[6], laissant la ville quasiment sans ressources. Les quelques personnes ayant décidées de rester vivre à Solstheim doivent se nourrir en grande partie de "nourritures des cendres", tels que des Pommes de cendres ou des Choucards[4].

Cette crise se finit vingt ans plus tard, en 4E 201, lors de la venue d'un aventurier à Corberoc qui trouve un filon non-exploité d'ébonite dans la mine de la ville. Lleril peut alors remettre en service l'ancienne mine et ainsi regagner son prestige d'antan, se voyant accepter toutes les commandes passer au près du conseil des Rédorans[4].

La même année, Lleril échappe une nouvelle fois à une tentative d'assassinat de la Maison Hlaalu[7].

Notes et références