Narsis Dren

De La Grande Bibliotheque de Tamriel
Aller à : navigation, rechercher
Narsis Dren
Description de cette image, également commentée ci-après

Narsis Dren, 2E 583

Biographie
Race Dunmer
Sexe Homme

Narsis Dren est un aventurier et explorateur de ruines très célèbre au cours de la deuxième ère. Il est aussi un auteur prolifique de livres, où il raconte ses aventures. Malgré sa célébrité, il se révèle être en fait une fraude en s'appropriant régulièrement le travail et les exploits d'autrui.

Explorations

Vous n'avez donc jamais entendu parler du grand Narsis Dren? Ne lui dites surtout pas! Selon sa biographie, c'est le plus grand chasseur de trésors, explorateur de donjons et aventurier au monde. Et il aime s'écouter parler!— Berrice Notte, 2E 582

Quelques unes de ses explorations sont documentées plus finement que ce que Narsis écrit dans ses ouvrages.

Tertre des exilés

Narsis Dren entreprend de visiter le "tertre des exilés" situé en Orsinium. Il s'agit d'un ancien tertre Nordique dans lequel sommeillent des draugrs. Narsis dérangent les draugrs qui sortent du tertre et s'en prennent à un campement orque non loin[1].

Narsis sort discrètement du tertre et se présente au campement en sauveur, promettant de mettre un terme à la menace draugr. Malheureusement, pris de peur, il s'enferme dans un sarcophage pour se protéger. Un aventurier envoyé par les Orques dans le tertre parvient à le libérer et ils explorent ensemble les ruines. Narsis n'est que de peu d'utilité et c'est l'aventurier qui se charge des draugrs ainsi que d'un Prêtre-Dragon. Néanmoins, comme à son habitude, Narsis se présente comme le seul héros auprès des Orques[2].

Prévenir les villageois? Certainement! Ils voudront sans doute savoir comment Narsis Dren a sauvé tout le monde!— Narsis Dren, 2E 582

Tombeau ancestral dunmer

Par la suite, Narsis Dren et ses apprentis se rendent en Vvardenfell. L'une des apprenties de Narsis a en effet découvert un parchemin parlant d'un tombeau ancestral. Narsis le traduit et il se rend au tombeau ancestral de la Maison Dréloth. Après examen, le tombeau ne contient que des babioles sans intérêt et des ombres qui font peur à Narsis. Une fois encore, un aventurier vient résoudre les problèmes de Narsis. Fortement déçu de ne rien trouver, celui-ci découvre alors qu'il a fait une erreur dans la traduction d'une lettre et que le trésor supposé serait dans le tombeau de la Maison Véloth.

Narsis emmène toute son équipe au nouveau site avant que l'aventurier ne les rejoigne. Impatient d'explorer, Narsis tombe dans un piège du tombeau. L'aventurier arrive par la suite et le libère pour qu'ils explorent ensemble. Narsis tombe cependant dans un nouveau piège dont l'aventurier doit le libérer à nouveau. Après avoir combattu des squelettes, les explorateurs ne trouvent aucun trésor, seulement un vieux puits abandonné[2].

Bibliographie

Son ouvrage Des pas légers est probablement un plagiat de l'ouvrage De la nécessité d'être prudent par Sigilis Justus.

Notes et références

Apparitions

Références