Argonien (culte)

De La Grande Bibliotheque de Tamriel
Aller à : navigation, rechercher

Les argoniens sont connus pour avoir un mythe de la création divergeant sensiblement des autres races[1], ce qui s'explique par le fait que les argoniens descendent des Hists et non des Ehlnofeys comme les autres races[2]. Ils ne dispose pas de de prières, de prêtres ou de temples[1].

Panthéon

Les divinités connues pour avoir été notoirement vénérées par les argoniens sont :

Toutefois on peut difficilement nommer cela un panthéon, s'il en existe bien un.
Sithis possède une place particulière dans les cultes argoniens ; il est nommé Ixtaxh-thtithil-meht ou " Celui Qui brise l’œuf " en Jel. Il est ainsi reconnu comme étant un principe ayant créé le monde.
En plus de cela, durant toute une époque, tout argonien naissant sous le signe de l'Ombre devient un membre des Sombres-écailles et intègre la Confrérie noire, secte d'assassins révérant notamment Sithis…[1]

Il est aussi notable que pour les argoniens, la naissance et la mort constituent le même moment ; ils ne reconnaissent pas le concept du Temps. Ainsi au contraire des autres religions, Akatosh (ou un de ses dérivés) ne fait pas partie du panthéon argonien.
On pourrait retrouver cette particularité dans ce que dit Vivec à travers les 36 Leçons de Vivec, à propos de l'Évangile de la Roue :[3]
"Les rayons sont les huit composantes du chaos solidifié par la loi du temps : le changement statique, que les dieux des lézards appellent morsure imminente. Telle est la roue des reptiles, potentiel lové, préambule éternel à la non-action."

Les Hists

Les Hists sont révérés et/ou adorés par les argoniens et sont le centre de divers rituels, tels que le rite de nommage ou d'autres cérémonies où les argoniens chantent pour les Hists[4].
Les argoniens croient que leur esprit vient des Hists, et qu'à leur mort, leur esprit retournera aux Hists, ainsi ils ne craindraient pas leur propre mort, mais défendraient plus que tout au monde les Hists, car détruire les Hists reviendrait à annihiler les argoniens[5].

Il se trouve non-loin de Lilmoth une caverne où l'on peut voir des gravures représentant des êtres mi-Hist, mi-argonien, peut-être une façon de représenter la migration des esprits entre Hists et argoniens.

Notes et références