Garridan Stalrous

De La Grande Bibliotheque de Tamriel
Aller à : navigation, rechercher
Garridan Stalrous
Description de cette image, également commentée ci-après

Garridan Stalrous piégé dans la glace

Biographie
Naissance Date inconnue
Décès ~ 3E 420, Grande forêt
Race Inconnue
Sexe Homme
Fonctions
Affiliation Ordre du Véritable Cor
Titre(s) et désignation(s) Chevalier errant de l'Ordre du Véritable Cor

Garridan Stalrous était un chevalier errant de l'Ordre du Véritable Cor. Lorsque l'ordre fut banni de Lainlyn, après plusieurs événements fortuits, il devint le seigneur de Farmantle Glens, un établissement agricole situé dans les Montagnes de Jerall.

Les dieux n'étaient cependant guère clément avec lui, car vers 3E 420, la sécheresse envahie la région. Garridan ne pouvait rien y faire, mais il dépensa sa fortune jusqu'au moindre drake pour venir en aide à son peuple.
C'est un jour qu'un sage arriva dans son donjon, lui donnant la réponse à ses problèmes. Il existait d'après lui une coupe qui fournirait de l'eau sans fin, l'Aiguière d'abondance, qui se trouvait dans une grotte menant à une clairière.

Le seigneur Garridan et son écuyer partirent à la recherche de cette coupe magique.
Après plusieurs jours de voyage, ils trouvèrent la grotte et tombèrent sur cette fameuse coupe d'abondance, au centre de la clairière de Givrefeu.
La venue des deux intrus réveilla la colère d'un Atronach de Givre, qui frappa d'un coup puissant Garridan. Le seigneur utilisa l'Aiguière comme bouclier, faisant naître un bruit retentissant dans toute la clairière, et la gelant au passage[1].
On raconte que le seigneur Garridan Stalrous laissa s'échapper quelques larmes au même moment, qui se virent gelée avec lui.

L'air devenant glacial, l'écuyer se hâta de quitter la clairière, et retourna à Farmantle Glens, empli de tristesse. Mais à son retour, il vit les paysans pleins de joie, car la sécheresse était terminée, une pluie bleutée était tombée du ciel pour faire pousser les récoltes.
L'écuyer écrivit le livre La Chute du chevalier, en l'honneur du noble seigneur qui s'était sacrifié pour son peuple.

En 3E 433, un aventurier partit à la recherche des larmes de Garridan pour le compte d'un membre de la Guilde des Mages. Il aurait trouvé la clairière de Givrefeu, aurait vaincu l'atronach de glace du lieu, et aurait ramassé les larmes du chevalier[2].

Notes et références