Journal de Na-Kesh

De La Grande Bibliotheque de Tamriel
Aller à : navigation, rechercher
Média d'origine : TES Online

Par Na-Kesh


La sève. Voilà le nom qu'utilisent ces idiots à la carapace fine. comme si une telle substance avait un rapport avec la résine souillée de Nirn. Non, c'est bien plus que la sève.

« Plasme ambré». Voilà ce que l'un des érudits disait avant que je ne le fasse dévorer par le Gros Chudan. Il l'a comparé à la créatia chaotique d'Oblivion qui s’insinue dans Mundus pas notre Hist, tel le sang qui coule d'une blessure. Ces langues sèches et leurs grands airs... comme si quelqu'un connaissait mieux que moi les secrets de l'Hist !

Le plasme s'accumulait déjà aux racines du Tsono-Xuhil avant que les Saxhleel ne sachent soulever une pelle, mais moi seul ai découvert ses secrets. S'il s'y baigne ou en boit, le plasme peut rendre un Saxhleel fou. Mais par l'étude alchimique et grâce à l'aide de l'Hist, j'ai appris à utiliser son pouvoir. Ce ne fut pas mince affaire. La créatia est une substance chaotique. L'appel de Sithis fait partie de sa nature. Mais nous devons faire la sourde oreille à ses ordres. Les Saxhleel qui y voient leur père se languissent dans des huttes de boue et mangent de vieux poissons dans des bols en bois. Les Xit-Xaht entendent l'appel de l'ordre et vivront à jamais dans la ville étincelante !

Si on le manipule correctement, le plasme ambré peut donner à un Saxhleel une grande force et une grande vitesse. Je suis la preuve de son efficacité. Bientôt, ma concoction sera prête et distribuée à tous les fils et filles de Xit-Xaht. Alors Mazzatun sera rivale de la cité impériale ! Le peuple des racines dominera d'abord le Marais noir, puis tout Tamriel !