Utilisateur:Beron/Bac à sable/11

De La Grande Bibliotheque de Tamriel
Aller à : navigation, rechercher
Hircine
Description de l'image  hircine.jpg.
Caractéristiques
Autre(s) nom(s) le Chasseur
Groupe divin Daedra
Fonction principale Chasseur des Princes
Fonction secondaire Père des Hommes-bêtes
Représentation sexuée Masculin
Résidence Terrains de chasse
Symboles
Description de l'image  SYMhircine.jpg.

Hircine est un Prince daedrique, dit "le Chasseur"[1] et "Père des Hommes-bêtes"[2].

Attributions

Le Chasseur des Princes

Hircine, dont la sphère est la chasse, le sport des Daedra, le plus grand des jeux, la traque et le sacrifice des mortels.— Auteur inconnu, Le livre des Daedra
Hircine, tu seras le Chat affamé, car qui chasse avec plus de détermination qu'un félin dont le ventre est vide ?— Ahnissi, Parole d'Ahnissi, mère de clan

Contrairement à ce que l'on pourrait penser à cause de ses attributions, Hircine n'est pas un prince mineur, au contraire il est l'un des plus puissants, chassant aussi bien les êtres mortels qu'immortels.

Hircine est un Prince daedrique puissant. Sa sphère divine inclut la chasse, la traque et le sacrifice des mortels.
Il est particulièrement craint pour ses Chasses Sauvages, qu'elles se déroulent sur Nirn ou en Oblivion.

En outre, il tient un rôle très important parmi les Daedra : la chasse est le sport des Daedra en général et le sacrifice est une interaction très fréquente entre Daedra et mortels. En tant que "Chasseur des Princes", Hircine aurait une certaine implication auprès de chacun des Princes daedriques.

Père des Hommes-bêtes

On doit la malédiction de la Lycanthropie à Hircine, c'est pourquoi on l'appelle "Père des Hommes-bêtes". Les lycanthropes représentent parfaitement la nature du Daedroth: chasseur la nuit, proie le jour.

Beaucoup de ces lycanthropes sont errants dans la nature, toutefois il arrive qu'Hircine ait besoin de leurs services pour une chasse ou une autre, dans ce cas il donne ses ordres par le biais de rêves.
Tout lycanthrope ayant l'outrecuidance de lui désobéir deviendra la proie d'un des chasseurs d'Hircine.

Hircine le Daedroth

Devant suivre les règles de la Chasse Sauvage, Hircine doit laisser à ses proies une chance de survie, aussi infime soit-elle[3].
A ce titre, il donne parfois la possibilité à ses proies de choisir quel aspect de chasseur doivent-elles affronter.


Domaine

Son royaume est nommé "Terrains de chasse", ce plan n'est constitué que d'épaisses forêts et de larges plaines. Il est notamment habité par des Lycanthropes, tour à tour proies et chasseurs.

On dit que si l'on entend là-bas la Corne d'Hircine sonner, c'est qu'elle annonce une chasse lancée par Hircine, accompagné de lycanthropes comme chiens de chasses.

Toutefois il est dit que le Conseil des Anciens a fermé les routes menant au royaume[4], bien que cela doit être faux puisqu'il semblerait qu'Attrebus Mede s'y soit introduit[5].

Influences sur Nirn

Son jour d'invocation est le 5 Mi-l'an[6].

Pour tout Tamriel

L'influence d'Hircine se fait ressentir en tout Tamriel grâce à la lycanthropie.

Article détaillé : Lycanthropie.


En plus des lycanthropes qui peuvent servir Hircine, le Prince dispose de plusieurs cultes daedriques mineurs. Ceux-ci sont souvent pratiqués par des chasseurs, vivant loin de la civilisation.

Un petit culte daedrique de chasseurs s'est formé en Cyrodiil, autour de l'Autel d'Hircine, situé en pleine nature, dans le comté de Bravil. Les adorateurs font des offrandes au Prince, constituées de trophées de chasse.

Statue d'Hircine et d'un loup-garou en Cyrodiil

Les cultes personnels voués à Hircine sont assez fréquents parmi les chasseurs de Bordeciel, une province où le Prince daedrique possède une forte influence.

Auprès des simples chasseurs, Hircine apparaît souvent sous un aspect moindre de lui-même : l'Esprit de la Chasse.

Compagnons de Jorrvaskr

Sous le héraut Terrfyg, les Compagnons de Jorrvaskr ont formé un pacte avec les sorcières de Glenmoril d'Épervine. En échange de leurs âmes, les Compagnons recevraient une puissance surhumaine. Les sorcières offrirent la "bénédiction" de la lycanthropie aux Compagnons. Depuis lors, tous les membres du Cercle, les plus aguerris des Compagnons, sont des loups-garou, vu qu'ils se transmettent le sang de la bête quand vient un nouveau membre.

Certains Compagnons regrettent ce pacte, comme Kodlak Blancrin, préférant mettre fin à leur soif de sang et entrer à Sovngarde à leur mort plutôt que sur les Terrains de chasse d'Hircine. D'autres au contraire considèrent la lycanthropie comme une bénédiction. Ils poussent cette opinion jusqu'à rendre un culte à Hircine. En 4E 201, Aela la Chasseresse réunit trois importants totems d'Hircine dans la Basse-Forge de la Forgeciel, à Blancherive, pour renforcer ses pouvoirs de loup-garou.

Sorcières de Glenmoril

Le Wyrd de Glenmoril est l'un des plus importants Wyrd de sorcières en Tamriel. Il est constituée de plusieurs couvents autonomes, vivant dans le Nord de Tamriel. Leurs cultes sont liés à la nature et la plupart de ces groupes vénèrent Hircine, sous des aspects différents selon le couvent. Ces sorcières sont les seuls à savoir comment invoquer Hircine. Elles savent également soigner la lycanthropie, grâce au Rituel de Donneloup ou à un parchemin de Findeloup pour les plus puissantes.

Ce sont les sorcières du couvent d'Épervine qui ont passé un pacte avec les Compagnons de Jorrvaskr leur accordant la lycanthropie.

Skaals

3 aspects

Crevassais

Les Crevassais vénèrent Hiricine comme l'une de leurs plus importantes Anciennes Divinités.

5 aspects :

Alrabeg le chasseur, il porte la Lance de la cruelle miséricorde ils vient des terrains de chasse pour chercher une nouvelle proie ou apporte une proie pour la chassez dans une foret de Nirn.

Storihbeg l'homme-bête, il porte le totem du crane de loup il chasse avec des change-peaux qu'il obtient en capturant des enfants et en retournant leurs peaux.

Uricanbeg le grand cerf, il prend l'apparence d'une femme attirante. Il est composé d'une harde dont il élimine les plus faibles.

Gulibeg le renard, il porte la baguette d'os, prend plaisir à tourmenter les chasseurs mortels en les forçant à le pourchasser, mais en s'enfuyant à chaque fois ou il peut leur enseigner ces tours s'il les jugent assez intelligents.

Hrokkibeg l'ours puissant, il personnifie le totem de la griffe et du croc, il vient se reposer renouveler sont esprit brûlant.[7]

Bosmer

Khajiits

le Chat affamé de la 2ème litiaire

Prince daedrique quand tamrielisés/impérialisés --> un adversaire à combattre, voir TESN Infernal City



Peu de sanctuaires d'Hircine sont connus ; le premier se trouve dans le comté de Bravil en Cyrodiil.
Le second est dans le Glacier de Mortrag, en Solstheim.

Il semblerait qu'il y ait eu également un sanctuaire aux alentours de Marbruk en Val-Boisé[8].

Hircine est vénéré par les Crevassais, qui lui reconnaissent cinq aspects.[9]

Sorcières de Glenmoril

Le couvent du Wyrd de Glenmoril a la particularité d'être le seul qui semble capable d'invoquer Hircine durant son jour d'invocation[10].

Ces sorcières se rendent là où l'on a besoin d'elles, plus spécifiquement là où il y a une sur-concentration de lycanthropes, donc probablement une chasse lancée par Hircine. Car elles savent comment lever la malédiction.

On ne sait pas comment, ou par quel pacte, elles peuvent entretenir une telle relation avec le Chasseur.

Artefacts

Hircine est lié à plusieurs artefacts dont les quatre suivants :

Des légendes lycanthropique parlent également de trois autres artefacts légendaires même si on ignore s'ils ont réellement existé[14] :

  • un crâne de loup sculpté, censé conférer une aura terrifiante à ceux qui se prosternent devant lui
  • un fémur également sculpté, utilisé comme baguette de guérison et permettant d’affûter la vue et l'odorat
  • un tambour, utilisé pour rassembler les lycanthropes


Chasse Sauvage - Prophétie de la Lune de Sang

La légende parle d'un temps qui se produit une fois par ère. Un dieu démoniaque parcourt le pays en compagnie de ses Chiens, des créatures aux pouvoirs terrifiants. C'est le Chasseur et son arrivée est précédée de trois signes.
Cela change selon l'époque. Les grands-pères de nos grands-pères parlaient d'un temps où le Chasseur et ses Chiens traquaient des tribus entières. Une fois sur le Terrain de chasse, les hommes étaient traqués par les Chiens. Ceux qui mouraient avaient de la chance. Les survivants affrontaient le Chasseur. Dans un autre temps, un seul homme était la Proie du Chasseur. Si la Proie résistait toute la durée de la Lune de Sang, le Chasseur retournait dans son royaume.
— Korst Oeil-Vent, 3E 427

C'est une Chasse Sauvage rituelle où Hircine a le droit de se manifester sur Nirn, en Solstheim plus précisément. Là il choisit sa ou ses proies, définit les règles et lance la chasse à proprement parler[3].
La dernière Chasse Sauvage en Solstheim remonte à 3E 427[15] environ, où Hircine se fit bannir par l'une de ses proies, qui n'était autre que le Nérévarine.
Durant cette dernière, ses proies étaient les quatre plus grands guerriers de l'île : Tharsten Coeur-Croc, le capitaine du Fort Molène Falx Carius, le géant des glaces Karstaag et ledit Nérévarine.

Notes et références