TESO:Introduction à Vvardenfell

De La Grande Bibliotheque de Tamriel
Aller à : navigation, rechercher
Par ZeniMax Online Studios, 30/03/2017


Morrowind, la terre des Elfes noirs, occupe le coin nord-est de Tamriel. Le point principal de cette province est l'île gigantesque de Vvardenfell, en plein dans la Mer intérieure. Le Mont Écarlate volcanique domine l'île et surplombe l'horizon. On raconte que, les jours de beau temps, on peut le voir depuis chaque recoin de Morrowind. Ces derniers temps, les grandes maisons ont pratiqué une politique de colonisation agressive de Vvardenfell. Cette île est la nouvelle frontière de Morrowind, pleine de promesses, de richesses à découvrir et de mystères à dévoiler pour les aventuriers les plus chevronnés, les chasseurs de trésors et les colons. Les maisons des Elfes noirs (Rédoran, Hlaalu et Telvanni) rivalisent d'idées pour s'approprier des portions de l'île, tandis que les Cendrais nomades luttent pour conserver leur emprise sur leurs terres de chasses traditionnelles et leurs sites sacrés des Terres de cendres.

Depuis la cité portuaire de Seyda Neen, dans le coin sud-ouest de l'île, la maison Hlaalu accueille les visiteurs et leur fournit l'accès au reste de l'île. Non loin de là, le dieu vivant du Tribunal Vivec réside dans la cité du même nom, surveillant son vaste domaine depuis son splendide palais, sous la lune flottante de Baar Dau. Un corps de prêtres bien organisé, sous la supervision de l'archichanoine Tarvus, dirige la ville et répond aux besoins spirituels du Dieu vivant et de ses fidèles suivants.

centrer

Plus loin au nord, le long de la Côte de la Mélancolie, la ville de Balmora est le dernier bastion de civilisation à la frontière des contrées sauvages connues sous le nom de Terres de cendres. C'est là que la maison Redoran tient conseil et envoie régulièrement des forces d'expédition tenter de prendre place dans les Terres de cendres, tout en essayant de contrôler les ambitions de la maison Hlaalu et de surveiller attentivement les assassins de la Morag Tong. En plus des tensions habituelles qui y règnent, des rumeurs racontent qu'un culte daédrique opère au sein de la ville. Les Ordonnateurs et les Exaltés de Vivec s'intéressent de près à ce problème.

Sur la côte est de l'île, au milieu d'un assortiment de petites îles, se trouve le village de Sadrith Mora. C'est là, ainsi que dans la campagne environnante, que les seigneurs sorciers des Telvanni s'isolent loin des machinations des autres grandes maisons. Ils préfèrent trouver la sagesse et maîtriser la magie en toute solitude, dans leurs hautes tours champignons. Ils ont tendance à penser que les règles sont édictées pour les faibles, que la puissance donne des droits et que les esclaves sont indispensables à la continuation des précieuses traditions de la maison Telvanni.

centrer

Les terres sauvages de Vvardenfell grouillent d'étranges créatures comme le bœuf-nix, les mouches chercheuses et les vvardvarks, tout en abritant ceux que les grandes maisons considèrent comme des sauvages : les Cendrais nomades. Ils vivent dans des tribus errants dans les terres pour chasser, pêcher et honorer leurs ancêtres. Ils n'apprécient guère les grandes maisons ou le Tribunal, car ils considèrent que ces institutions trahissent la culture ancestrale et les traditions des Elfes noirs. Ces dernières années, le conflit entre Cendrais et grandes maisons a redoublé de violence, surtout avec la maison Rédoran, qui colonise de plus en plus de terres. Les Cendrais tiennent toujours leur site sacré d'Ald'ruhn, malgré le désir flagrant de la maison Rédoran d'occuper la région. D'ailleurs, les tribus utilisent cet endroit comme lieu de rencontre, où ils commercent, discutent et honorent ensemble leurs anciennes traditions.

Morrowind, et Vvardenfell en particulier, ont un écosystème unique dans Tamriel. Séparé à l'ouest par les montagnes de Vélothi et isolé par la Mer intérieure, Vvardenfell a été bouleversé par l'activité volcanique et dispose donc d'un climat tempéré, voire chaud. Les flots de lave du Mont Écarlate et les chutes de cendres font périr et renaître la végétation, créant une énorme diversité de faune et de flore. Depuis les forêts de fongus de la baie de Zafirbel jusqu'aux marais de la Côte de la Mélancolie en passant par les dunes des Terres de cendres, la vie s'épanouit à Vvardenfell !