Symmachus

De La Grande Bibliotheque de Tamriel
Révision datée du 7 mars 2019 à 14:04 par Goultard (discussion | contributions)
(diff) ← Version précédente | Voir la version actuelle (diff) | Version suivante → (diff)
Aller à : navigation, rechercher
Symmachus
Description de cette image, également commentée ci-après

Image manquante

Biographie
Naissance 2E 865
Décès 3E 391
Race Dunmer
Sexe Homme
Mère Morgiah
Conjoint(es) Barenziah
Enfant(s) Hlaalu Helseth
Morgiah
Fonctions
Affiliation Empire Septim
Longsanglot
Titre(s) et désignation(s) Général impérial
Commandant des Légions
Roi de Longsanglot

Symmachus est un général et ami de Tiber Septim dont il commande les Légions en Morrowind.

Il vit une enfance pauvre et difficile en compagnie de sa mère veuve. Lors de ses 30 ans, le jour de la naissance de Barenziah, sa mère attrape une fièvre mortelle. Aucun guérisseur ne peut l'aider, tous étant occupé à la cérémonie de la naissance de Barenziah, il se jure donc de provoquer la perte du Seigneur et de prendre la main de sa fille[1].

Il quitte ensuite Morrowind et intègre la Légion impériale. Il revient dans la région à la tête des troupes impériales de Tiber Septim. Morrowind capitule et Symmachus persuade Tiber Septim de laisser la jeune Barenziah en vie. Celle-ci est envoyée en Bordeciel[2].

Des années plus tard, la jeune femme s'enfuit de son foyer et Symmachus part à sa recherche. Il finit par la retrouver à Faillaise où elle vient de rejoindre un groupe de voleurs[3]. Le général tue le chef de ce groupe et coupe la langue de Paille, l'ami de Barenziah l'ayant convaincue de s'enfuir[4].

Il ramène Barenziah à la Cité Impériale où elle apprend à gouverner. Le jour de ses 18 ans, Symmachus la ramène à Longsanglot et l'épouse. Après plusieurs siècles de mariage, ils ont un fils, Hlaalu Helseth, puis une fille, Morgiah. Sa fille est nommée Morgiah en l'honneur de sa mère, du même nom[5][6].

Pendant la Guerre du Diamant Rouge, Morrowind, notamment le Clan Ra'athim, soutient Uriel Septim III et la reine Potéma Septim. Symmachus remporte plusieurs batailles au nom d'Uriel III et de Longsanglot[7].

Il trouve la mort à l'époque du Simulacrum Impérial lors d'une révolte d'esclaves à Longsanglot[6][8].

Une dague cérémonielle portant son nom est offerte par son fils Helseth au Nérévarine après que celui-ci ait prouvé sa valeur en remportant un duel en 3E 427[9].

Notes et références