Montagnes Vélothi

De La Grande Bibliotheque de Tamriel
Révision datée du 7 mai 2019 à 07:20 par Svartalfar (discussion | contributions)
(diff) ← Version précédente | Voir la version actuelle (diff) | Version suivante → (diff)
Aller à : navigation, rechercher
Mont vélothi.png

Les Montagnes Vélothi sont les montagnes à la frontière de Bordeciel et de Morrowind.

Elles doivent leur nom au prophète Véloth, qui, lors de l'Ère Méréthique, conduisit le peuple appelé plus tard les Chimers depuis les domaines elfiques de l'ouest jusqu'à la terre promise de Morrowind, en franchissant ces montagnes.

Comme nombre de chaînes de montagnes de Tamriel, les monts vélothi sont connectés à d'autres massifs : dans son cas il s'agit des Montagnes de Jerall, qui marque la frontière entre Bordeciel et Cyrodiil et les Montagnes de Valus, qui jouent le même rôle, mais entre Cyrodiil et Morrowind.

Histoire

Les Dwemers s'y installent également à cette époque, creusant leurs citadelles au cœur même des roches de la chaîne montagneuse[1]. La plus célèbre d'entre elle est la cité de Mzulft.

Nordiques et Chimer fondent également dans les montagnes plusieurs temples, tertres et tombeaux, dont Skuldafn, l'un des sites les plus importants du Culte du Dragon, puisqu'il contient un portail pour Sovngarde et qu'il est administré par un Prêtre-Dragon de haut rang, Nahkriin.

Suite à la Révolte Alessienne, de nombreux Ayléides se lancèrent désespérément à la recherche de la Ragepierre, un artefact mythique sensé contrôler une arme formidable reposant aux Salles du colosse. Une expédition marche donc sur la cité dwemer Mzulft, sensée détenir la tablette. Malgré un siège, les troupes ne parviendront cependant pas à briser les murailles de la cité[2], notamment à cause d'un manque de soutien du puissant roi Narilmor[3].

Lorsque les cités dwemers s'affrontent pour le contrôle de l'Aetherium le Haut-roi Gellir, alors en guerre avec elles, parvient enfin à les vaincre et à les soumettre. Les Nordiques occupent même alors certaines cités, comme celle de Mzulft. Un siècle plus tard cependant, les Dwemers reprennent la ville et la font prospérer de nouveau[4].

A la fin de la Guerre Draconique, une faction du culte du Dragon fuit vers les montagnes. Elle y fonde le bastion de Forelhost. Il n'est redécouvert qu'en 1E 139 par hasard, au cours d'une chasse aux Falmers[5].

En 2E 582, le Culte du Ver s'emparent de divers sommets, en convoitant les ruines. Leur offensive sur Estemarche repoussée, ils s'y retranchent, mais pourchassés, ils finissent vaincus[6].

La même année, le frère du Haut-roi Jorunn, Fildgor Thane-orque et ses Poigne-tempête s'emparent de Skuldafn, afin de pénétrer en Sovngarde. Ils sont finalement stoppés par le Vestige, agissant pour le compte du Haut-roi[6].

En 2E 864, un tunnel permettait un accès à Cyrodiil[7]. Cependant il n'en restait aucune trace en 3E 433[8].

Suite aux événements de l'Année Rouge et l'invasion argonienne de Morrowind, de nombreux Dunmers empruntent ces montagnes afin de trouver refuge dans la province voisine.

En 4E 201 et le retour d'Alduin, le Dovahkiin se rend à Skuldafn à la poursuite du Dévoreur, après avoir repoussé son offensive sur la Gorge du Monde[9].

Sites

  • Le Col de Dunmeth, seule grande liaison terrestre entre Bordeciel et Morrowind[10]. Il se situe dans le nord des montagnes. C'est le col que les Dunmers empruntèrent en majorité afin de fuir leur province ravagée ;
  • Le Col d'Indrano[11] ;
  • le Trolhetta, un volcan situé à la charnière entre les chaînes montagneuses de Valus, Jerall et Véloth. C'est là qu'à lieu en 2E 582 la bataille finale contre le Culte du Ver et le Géant Sinmur, précédemment réanimé, qui se solda par le massacre des adeptes du Ver ;
  • le Forelhost, sommet avancé de La Brèche et dernier bastion du culte du Dragon ;
  • les ruines de Skuldafn, temple reculé du Culte du Dragon qui abrite un portail pour Sovngarde. Entre 2E 582 et 4E 201, la route permettant de s'y rendre est bouchée, isolant totalement le site. Les seuls moyens de s'y rendre sont alors de voler ;
  • Les ruines de Mzulft, ancienne cité dwemer qui rejoignit l'alliance menée par Arkngthamz dans sa quête pour l'Aetherium. Elle était jadis reliée à Skuldafn par un ascenseur débouchant non loin, mais qui fut bloqué par un effondrement entre 1E 700 et 2E 582 ;
  • Les ruines de Kagrenzel, la Cité de la musique, un petit avant-poste dwemer bâti au dessus d'un gouffre abritant un petit lac souterrain ;

Notes et références