Maison Tamrith

De La Grande Bibliotheque de Tamriel
Aller à : navigation, rechercher
Maison Tamrith
Présentation
Type de faction Famille brétonne
Siège Morneheaume, en Eyebright Feld
Politique
Alliance Convention de Daguefilante
Refuge
Opposition Maison Montclair

La Maison Tamrith est une famille noble brétonne de Fendretour et des vénérateurs d'Arkay.

Elle est la rivale de la Maison Dorell et de la Maison Montclair pour le contrôle de la région.

Histoire

L'histoire de la famille remonterait à la première ère, alors qu'ils entrent en concurrence avec les Dorell et les Montclair pour le développement de la région[1].

Situées en Eyebright Feld, la partie sud-ouest de Fendretour, les terres des Tamrith sont dédiées à l'agriculture et au commerce avec Havre-Tempête et la cité de Refuge[1].

En 2E 551, un conflit éclate entre Tamrith et Dorell, à propos de la propriété de tertres situés sur les terres de la Maison Corbeguet. Ce conflit est connu comme celui des Funérailles sanglantes, car il se produit lors de l'inhumation simultanée de deux membres de ces maisons, dans le même tertre[2].

En 2E 566, le Haut-roi Émeric est victorieux face aux forces du roi Ranser de Morneheaume. A la demande des Tamrith, qui dès le début des hostilités réclamaient la paix[1], il nomme un triumvirat de trois familles afin d'administrer la région : les Dorell, les Montclair et bien sûr les Tamrith eux-même, qui deviennent les parangons de la paix et de la coopération.

A une date inconnue, le Comte Esmark Tamrith meurt, et sa fille prend alors sa suite. S'ensuivent une relation houleuse avec le chef de la Maison Dorell[1].
Au cours de son règne, elle commande une série d'enquêtes, en lien avec les troubles qui parcourent la province. Ces enquêtes portent sur la Morteroche, un antique site Ayléide[3], la recrudescence de vampires sangrebêtes[4].

Les Tamrith se lancent par la suite dans une tentative de rétablissement de l'ordre, chassant les individus à l'origine des troubles[5], et remontant ainsi jusqu'aux Montclair[6].

En 2E 582, des vampires enlèvent la fille de la comtesse, alors que les forces tamrith marchent sur Pointe-Nord afin de la reprendre aux Montclair[6].

Membres connus

  • Comte Esmark Tamrith, ami d'enfance du Haut-Roi Émeric[1] ;
  • Comtesse Janèce Tamrith, née Elde, épouse du comte Esmark et mère d'Eselde et de Janève ;
  • Comtesse Eselde Tamrith, qui remplace son père à sa mort. Elle est l'héroïne d'une fable de propagande, la proposant comme héritière légitime du trône de Taillemont[7]. Cette fable est liée aux revendications de la Maison Montclair, qui prétendre être liés au roi Hurlburt (Rulthrub dans la fable), roi de Taillemont de 2E 522 à 2E 546 ;
  • Dame Janève Tamrith, soeur cadette d'Eselde, plus forte et impulsive que son ainée. Elle rejoint la garde de Taillemont contre l'avis de ses parents, et devient rapidement capitaine de cet ordre ainsi que des troupes personnelles de la maison ;
  • Dame Aurine Tamrith, fille d'Eselde ;
  • Dame Bérenda de Tamrith, personnage associé à la légende du chevalier Marcelle Stenric. S'étant violemment querellée avec un membre de la Maison Dorell, elle fit enlever l'héritier de la maison par une bande de brigands aux ordres des Tamrith, les Marteaux d'Ombrage[8].

Notes et références