Maison Hlaalu : Différence entre versions

De La Grande Bibliotheque de Tamriel
Aller à : navigation, rechercher
 
m
 
(52 révisions intermédiaires par 13 utilisateurs non affichées)
Ligne 1 : Ligne 1 :
De tout temps, la Maison Hllalu a été militairement faible et s'est toujours repliée sur le commerce et la concilliance pour assurer sa prospérité.
+
{{Infobox Faction
 +
| nom                    = Maison Hlaalu
 +
| image_symbole          = House Hlaalu (Online).png
 +
| descr_symbole          = Bannière de la Maison Hlaalu (symbolisée par la balance)
 +
| type                    = Maison dunmeri
 +
| creation                = première Ère
 +
| fondateur              =
 +
| dissolution            =
 +
| siege                  = [[Narsis]]<br>[[Balmora]] (jusqu’en 4E 5)
 +
| ideologie              = commerce, ouverture au progrès, adaptation (couleur jaune)
 +
| mere                    = Conseil des Grandes Maisons (jusqu’en 4E 5)
 +
| filiale                =
 +
| alliance                = [[Empire Septim]], [[Camonna Tong]]
 +
| opposition              = autres [[Maisons dunmeri]]
 +
}}
 +
La '''Maison Hlaalu''' fait partie des [[Maisons dunmeri]]. Elle joue un rôle politique prépondérant durant la [[Ère Troisième]] au sein du [[Maisons dunmeri|Conseil des Grandes Maisons]] de [[Morrowind]] avant d'être condamnée par ses rivales au début de l'[[Ère Quatrième]].
  
A l'arrivée de l'empire en [[Morrowind]], les Hlaalus en ont profité pour déployer leurs activités à très grande échelle, mais la pression exercée par la [[Camonna Tong]] leur a progressivement coûté une partie de leur nouveau pouvoir.
+
== Territoire ==
 +
[[Image:morrowindCarte.jpg|left|thumb|Carte de 3E 427: la puissance territoriale de la Maison Hlaalu est basé dans la plaine de Deshaan du Continent et sur la partie sud ouest de Vvardenfell.]]
 +
Historiquement, elle est la plus faible des cinq Grandes Maisons qui gouvernent Morrowind après la [[Guerre du Premier Conseil]]<ref name=guerre>[[La guerre du Premier Conseil]]</ref>. Elle parvient à étendre considérablement son territoire au cours de l'Ère Troisième.
 +
 
 +
En effet, les Hlaalu font partie des trois Grandes Maisons présentes en [[Vvardenfell]]. Ils sont installés dans la ville de [[Balmora]]<ref>[[Guide de Balmora]]</ref> depuis l’[[Ère Première]]<ref>[[2920, Dernière année de l'Ère Première, Volume 11 : Sombreciel]]</ref><ref>[[2920, Dernière année de l'Ère Première, Volume 12 : Soirétoile]]</ref>. Chaque Maison dunmeri de Morrowind s’appuie sur des territoires qu’elle contrôle et dont elle tire sa puissance.
 +
 
 +
En 3E 414, ils bénéficient grandement de l’ouverture de l’île à la colonisation par l’[[Empire Septim|Empire]]<ref name=histoire>[[Brève histoire de Morrowind]]</ref><ref>[[Guide de Vvardenfell]]</ref>. Ils mettent alors en place une politique active d’expansion entre 3E 414 et 3E 433 dans la partie sud-ouest de Vvardenfell à partir de sa capitale, [[Narsis]]<ref>[[Guide de poche de l'Empire, Première édition]]</ref>, en fondant les villes de [[Suran]] dans les [[Îles ascadiennes]] ainsi que les villages d’[[Hla Oad]] et de [[Gnaar Mok]] sur la [[côte de la Mélancolie]]. Les Hlaalu sont aussi présents dans le canton éponyme de la cité de [[Vivec]]<ref>[[Guide de Vivec]]</ref> tout au sud de Vvardenfell où ils possèdent, entre autre, une prison<ref>[[Registre de prisonniers Hlaalu]]</ref>.
 +
 
 +
En dehors de ces villes, les Hlaalu sont fortement implantés dans le territoire de Vvardenfell. Ils tirent profit de nombreuses plantations, des élevages de [[netch]]s et de mines [[kwama]]s<ref name=fortune>[[Les œufs de la fortune]]</ref> disséminées dans leur district régional. De plus, étant fortement liés à l’Empire, les Hlaalu détiennent des intérêts politiques et économiques dans les fondations impériales, comme dans la mine d’ébonite de [[Caldera]] ou à [[Pélagiad]], où les troupes impériales sont chargées de la protection des possessions Hlaalu alentours.
 +
 
 +
== Organisation politique et sociale ==
 +
 
 +
{{Citation
 +
| texte              = Très proche de l'administration [[impérial]]e, la Maison Hlaalu représente pendant l'Ère Troisième un pouvoir politique et économique majeur au sein des Grandes Maisons de [[Morrowind]]. Les Hlaalus accueillent avec joie la culture impériale et ses lois, ses légions et sa bureaucratie, ainsi que la liberté de culte et de commerce. Ils respectent encore les anciennes traditions [[Dunmer]]s - les [[Culte des Ancêtres|ancêtres]], le [[Temple de Morrowind|Temple]] et les Maisons Nobles - mais s'adaptent rapidement aux changements et aux progrès dans les provinces impériales. Contrairement aux autres Grandes Maisons, qui sont hostiles aux non-dunmers, la Maison Hlaalu aspire à vivre en paix et en harmonie avec les autres races et à partager la prospérité de l'empire.
 +
| source            = Grandes maisons de Morrowind
 +
}}
 +
Selon certaines sources, l’origine de la Maison Hlaalu remonte au moins à l'Ère Première<ref name=guerre/>. Son organisation est héritée du système tribal des [[Chimer]]s arrivés en Morrowind à la suite du prophète [[Véloth]]. La maison Hlaalu, qui à l'origine est un clan Chimer parmi d’autres, s’élève alors par l'assimilation et l'alliance avec d’autres clans, jusqu’à jouer un rôle clé dans la politique de la Province lors de la création du Premier Conseil.
 +
 
 +
Le siège politique de la Maison Hlaalu est situé sur le continent, à [[Narsis]]<ref name=comprendre>[[Comprendre la maison Hlaalu]]</ref>. C’est là que se trouve le conseil des plus hauts dignitaires Hlaalu. Il existe aussi une capitale régionale en [[Vvardenfell]], dans la ville de [[Balmora]] - bien que le rôle politique de Balmora soit tout juste symbolique puisque la plupart des nobles Hlaalu dans le district sont à [[Vivec]] ou dans des plantations des [[Îles ascadiennes]].
 +
 
 +
Dans chaque ville ou manoir appartenant aux Hlaalu, on retrouve l’ensemble des services liés à la Maison : commerçants, forgerons, formateurs, érudits, etc... Ces services sont pour la plupart fournis par des groupes affiliés de la Maison afin de satisfaire les nobles et marchands Hlaalu, ou les invités sur place ou de passage. Aussi disposent-ils d’une garde personnelle en [[Armure d'ossement|armure d'Ostalium]] traditionnelle qui est chargée d’assurer l’ordre dans les villes affiliées ou les manoirs et les plantations de la noblesse Hlaalu.
 +
 
 +
== Évolution historique ==
 +
=== La plus faible des cinq Grandes Maisons ===
 +
Dès l'Ère Première, la Maison Hlaalu a du mal à se faire une place au sein du Conseil des Grandes Maisons.
 +
 
 +
La Maison Hlaalu développe son ambition<ref>[[TESO:Introduction à Vvardenfell|Introduction à Vvardenfell]]</ref> et commence à prendre de l'importance vers le milieu de l'Ère Deuxième. Soutenant le [[Pacte de Cœurébène]]<ref>[[Pamphlet du Pacte Félicitations !]]</ref>, elle s'accapare des marchés de construction<ref>[[Syndic de construction Hlaalu]]</ref> et d'ingénierie<ref>[[Déplacer Cœurébène]]</ref> tout en tentant d'étendre son territoire en grignotant celui de la Maison [[Rédoran]]<ref>[[Conseil de la maison Rédoran]]</ref>.
 +
 
 +
Plusieurs opérations sont ainsi lancées contre les autres Maisons<ref>Événements de {{média|online}}.</ref>. Un affrontement avec la Maison [[Drès]] questionne les frontières entre leurs districts respectifs<ref>[[La guerre des deux maisons]]</ref>, une conseillère Rédoran est corrompue<ref>[[Lettre Hlaalu]]</ref> et la magistère [[Dratha]] de la Maison [[Telvanni]] est empoisonnée pour tenter de mettre la main sur [[Tel Mora]]<ref>[[Lettre à Savarak]]</ref>.
 +
 
 +
Elle tente également d'établir des relations commerciales avec des tribus [[cendrais]]es<ref>[[Tribus et coutumes cendraises]]</ref>.
 +
 
 +
=== L’apogée de l'Ère Troisième ===
 +
 
 +
{{citation|texte=Nous en appelons à la maison Hlaalu, qu'elle plante, récolte et préserve, qu'elle prolonge le cours du commerce, qu'elle assure la prospérité de tous, y compris dans les nuées de cendres et les vapeurs de fumées.|auteur=[[Llévule Andrano]]|source=La foi à l'ombre du mont écarlate}}
 +
 
 +
La situation change radicalement pour les Hlaalu à partir du deuxième armistice, signé en 2E 896 entre les [[Tribuns]] et [[Tiber Septim]], les Hlaalu étant la seule des cinq Maisons à se montrer favorable à un accord entre [[Morrowind]] et [[Cyrodiil]], désireux d’accueillir l’Empire et de développer les relations économiques avec eux. Pour autant, la rumeur veut que la Maison Rédoran se soit secrètement réjouit de cet accord, étant la première force armée au combat contre l’invasion impériale sur la frontière occidentale de Morrowind.
 +
Finalement, la signature de l’armistice est approuvée par les Hlaalu, Rédoran et Telvanni, tandis que les Maisons Drès et Indoril refusent. Le chef du Conseil des Grandes Maisons, un Indoril s'opposant catégoriquement à l’accord ou à la démission, est assassiné et remplacé par un Hlaalu, favorable aux intérêts de l'Empire<ref name=province>[[Morrowind, province impériale]]</ref>.
 +
 
 +
Le soutien appuyé de la Maison Hlaalu à l’Empire est récompensé par la nomination de l’un des leurs au titre de roi de Morrowind. Bien qu’honorifique et sans lien véritable avec la royauté Chimer de l'Ère Première<ref>[[Méta:Ken Rolston# king_morrowind|Ken Rolston - Le roi de Morrowind]]</ref>, ce titre accordé aux Hlaalu laisse apparaître les liens formés entre la Grande Maison et l’Empire.
 +
 
 +
Forts de ce soutien, les Hlaalu finissent par s’imposer à la tête des Grandes Maisons en écartant, le plus souvent par la force, les hauts dignitaires Indoril des postes à responsabilité dans toute la province. Une entreprise facilitée par le suicide massifs des chefs et nobles Indoril qui refusent l'annexion impériale.
 +
 
 +
C'est en parallèle des évènements sur le continent que les Hlaalu raffermissent leur emprise sur les terres sud-ouest de Vvardenfell, les plus fertiles et propices au commerce.
 +
Ils bénéficient des scrupules des Rédoran qui, d’une fidélité sans faille au [[Tribunal]], n’osent pas s’installer activement sur l’île, jusqu'à ce que les intérêts des Hlaalu soient jugés trop importants.
 +
 
 +
Ainsi, en 3E 427, année d’apparition du [[Nérévarine]], les Hlaalu dominent à la fois en Morrowind et en Vvardenfell. Concernant cette dernière, nombre de célèbres conseillers Hlaalu de l'époque y exercent<ref>[[Le Livre Jaune 3E 426]]</ref>. On retrouve par exemple [[Vélanda Omani]], maîtresse du manoir Omanais sur l’île de Elmas, [[Dram Béro]], [[Crassius Curio]], auteur de théâtre aux mœurs particulièrement dissolues, [[Yngling Demi-Troll]], connu pour sa corruption, la conseillère [[Névéna Ulès]] ou encore, et non des moindres, [[Védam Dren]], grand maître de la maison Hlaalu, mais aussi duc de Vvardenfell et représentant de l’Empereur sur l’île. En tant que tel, il dirige le Conseil des Grandes Maisons présentes en Vvardenfell depuis la cité de [[Château coeurébène|Coeurébène]].
 +
 
 +
En dehors des conseillers, d’autres personnages affiliés à la Maison Hlaalu jouent un rôle clé en Morrowind et tout particulièrement en Vvardenfell à cette époque.
 +
L'un des plus remarquables est [[Orvas Dren]], dirigeant de la [[Camonna Tong]], disposant d'une grande influence au sein de la Maison Hlaalu. Frère du duc Védam Dren, il a à sa botte les conseillères Névéna Ulès et [[Vélanda Omani]] et noyaute ainsi les décisions prises par le Conseil local. Quant à son entreprise criminelle, elle lui permet une grande influence sur la politique locale.
 +
Il est pourtant en totale opposition avec les ambitions de la Maison Hlaalu, s'opposant farouchement aux étrangers et à l’Empire.
 +
 
 +
Autre personnage d'importance, le roi de Morrowind, et duc de [[Longsanglot]], est désigné parmi les Hlaalu avec la bénédiction de l’Empereur.
 +
Lors de l’annexion par [[Tiber Septim]], le titre est accordé à son second, le général [[Symmachus]], et à sa femme, la Reine [[Barenziah]] de Lonsanglot, tous deux apparentés à la Grande Maison Hlaalu. Suite aux révoltes durant le [[Simulacrum Impérial]] et au meurtre de Symmachus, le trône passe aux mains d’[[Athyn Llethan]]<ref>[[Auberge d'Arrile]]</ref>, oncle de Barenziah, jusqu’en 3E 426. Le décès d’Athyn et de son neveu dans des circonstances assez troubles entrainent une nouvelle succession.
 +
C'est ainsi qu'en 3E 427, [[Hlaalu Helseth]], fils de la reine [[Barenziah]], prend à son tour le titre de roi.
 +
 
 +
Enfin, le dirigeant de la [[Morag Tong]], la guilde d’assassins nationale, est [[Eno Hlaalu]]. Et bien que son rôle personnel ne soit pas spécifiquement lié à la famille Hlaalu, son identité témoigne du rôle et du prestige de la Grande Maison à cette époque.
 +
 
 +
Les Hlaalu jouissent même d'un poids politique à l'extérieur des frontières de Morrowind, permettant en 3E 433 l'accession d'[[Andel Indarys]], dunmer de la Grande Maison Hlaalu, au titre de Comte de [[Cheydinhal]], nommé par l'empereur en personne. Cependant, cette nomination d'un dunmer à un titre de noblesse cyrodiiléenne entraine quelques désaccords d'[[Impérial|impériaux]] locaux<ref>[[Guide de Cheydinhal]]</ref>.
 +
 
 +
À la tête de la Grande Maison Hlaalu siège le ''Haut Hlaalu'', à la capitale de Narsis. Il a comme soutiens de son administration un ''Vizir'' et des ''Sous-Vizir'', répartis dans différents "Clubs"<ref>[[TES:Skeleton Man's Interview with Denizens of Tamriel]]</ref>.
 +
 
 +
=== La chute des Hlaalu ===
 +
L’apogée de la Maison Hlaalu est de courte durée et s’achève en 3E 433. La [[Crise d'Oblivion]] oblige l’Empire à se replier sur [[Cyrodiil]], laissant les [[dunmer]]s seuls face aux invasions de [[Daedra]] menés par [[Mehrunes Dagon]]. Les Hlaalu, abandonnés par leurs alliés et peu armés, sont incapables de repousser les attaques d’Oblivion. Une fois la crise passée, ils sont publiquement désavoués par les autres Grandes Maisons et par le peuple, d'une part pour leur incapacité à protéger Morrowind, mais aussi pour leur soutien à l’Empire et leur ouverture au progrès, en opposition aux traditions ancestrales des dunmers.
 +
Leur position prépondérante dans la gouvernance de Morrowind au sein du Grand Conseil est alors perdue au profit de la [[Maison Rédoran]] qui combat les daedra.
 +
 
 +
De ce fait, c'est la [[Maison Sadras]] qui prend la place des Hlaalu au sein du Conseil des Grandes Maisons au début de l’Ère Quatrième. Les actions des Hlaalu ne se résument alors plus, de la part de quelques personnes, qu'à de vaines tentatives pour prendre le contrôle de colonies dunmeri établies à la suite de [[L'Année écarlate]], l'une d'entre elles ayant, selon les archives Rédoran, été contrée par à [[Corberoc]]<ref>[[L'affaire des Ulen]]</ref>.
 +
 
 +
== Valeurs et culture ==
 +
 
 +
{{citation|texte=Commercer librement et honnêtement en l'honneur des Trois.||source=Devises des grandes maisons dunmers}}
 +
 
 +
Le saint patron de la Maison Hlaalu est le prophète [[Véloth]]<ref>[[Devises des grandes maisons dunmers]]</ref> bien qu'elle ne soit pas très fervente<ref>[[Lettre d'Yngling]]</ref>.
 +
 
 +
La particularité première des Hlaalu par rapport aux autres Grandes Maisons de Morrowind est de ne pas être foncièrement xénophobe. Au contraire, les exemples historiques ne manquent pas où la Maison a fait tout sont possible pour favoriser l'accueil des étrangers en son sein et plus généralement en Morrowind<ref>[[Grandes maisons de Morrowind]]</ref>. La Maison Hlaalu est aussi celle qui est la plus tournée vers le commerce<ref>[[Motifs artisanaux 52 : Les Hlaalu]]</ref><ref>[[Lettre de plainte Hlaalu]]</ref>, et plus généralement les métiers d'argent<ref>[[TESO:Les factions influentes de Vvardenfell|Les factions influentes de Vvardenfell]]</ref>.
 +
 
 +
Durant toute l'Ère troisième, les Hlaalu entretiennent des relations économiques et commerciales étroites avec le reste de l'Empire. Ces échanges et intérêts partagés en font la Maison la plus proche du pouvoir en place à la [[Cité Impériale]], et donc la plus appréciée de l'[[Empereur]]<ref name=histoire/><ref name=art>[[De l'Art des affaires]]</ref><ref>[[Abrégé de la vie d'Uriel Septim VII]]</ref><ref>[[Pour les Dieux et l'Empereur]]</ref>. Elle fait le commerce de nombreuses marchandises<ref>[[Camp marchand de la maison Hlaalu]]</ref><ref>[[Note de la maison Hlaalu]]</ref> en coordination avec les compagnies commerciales de [[Compagnie commerciale de la Côte d'or|la Côte d'or]]<ref>[[Journal de Naryu/Côte d'or|Journal de Naryu - Côte d'or]]</ref> et de [[Compagnie de l'Empire oriental|l'Empire Oriental]] : produits issus des élevages de netchs, des mines d'œufs de kwamas, d'[[ébonite]] brute, de la vente d'artefacts [[Dwemer]]s ou d'alcools locaux comme le [[Mazte]], le [[vin#Shein|Shein]], le [[Sujamma]] ou le [[Cognac#Greef|Greef]]. Ce sont de grands entrepreneurs qui n’hésitent pas à se lancer dans l’exploitation de toutes les ressources locales de Morrowind pour faire un maximum de profit<ref name=fortune/>. Associé à leurs compétences commerciales, ils sont très bon diplomates<ref name=province/><ref>[[Maison Hlaalu : éthique du commerce]]</ref> et mettent beaucoup d'efforts sur l'art de l'éloquence et de la persuasion<ref name=comprendre/> pour se faire une réputation qui les serve<ref name=art/><ref>[[Les grandes maisons et leur rôle]]</ref>.
 +
 
 +
Les Hlaalu sont cependant réputés opportunistes et roublards, en contrepoint de leur art du marchandage. Même s'ils n'approuvent pas officiellement les méthodes illégales que sont le vol et le meurtre, ils sont en lien étroit avec des organisations criminelles comme la [[Camonna Tong|Camonna]] ou la [[Morag Tong]], et n'hésitent pas eux-même à faire usage du vol, de la corruption et de la falsification pour faciliter leurs affaires, aux détriments de leurs adversaires. Ces pratiques, loin de s'atténuer, se renforcent davantage après la perte du statut de grande Maison comme avec les tentatives d'assassinat sur des Rédoran pendant l'[[Ère Quatrième]]<ref>[[Histoire de Corberoc, vol. III]]</ref>.
 +
 
 +
=== Architecture ===
 +
[[Fichier:Balmora conceptart.jpg|thumb|Esquisse de Balmora de nuit, exemple de l'architecture Hlaalu]]
 +
{{main|Architecture Dunmeri#Architecture hlaalu{{!}}Architecture hlaalu}}
 +
L'architecture Hlaalu est d'une facture assez sommaire, les bâtiments ne sont pas très grands, ont souvent un seul étage et forment de grands rectangles. Les murs sont rarement décorés, les toitures comme les murs sont rectilignes avec les bords en arrondis. Ce type d’architecture permet aux bâtiments d'être proches les uns des autres, ce qui donne aux villes Hlaalu un aspect assez dense.
 +
 
 +
== Galerie ==
 +
<gallery mode="packed-hover" heights="250px">
 +
TESL-Hlaalu Oathman.png|Vassale Hlaalu
 +
TESL-Hlaalu Sharpshooter.jpg|Tireuse d'élite Hlaalu
 +
TESO-Introduction Factions Morrowind Hlaalu.jpg|Tenues Hlaalu
 +
</gallery>
 +
 
 +
== Notes et références ==
 +
=== Apparitions ===
 +
* {{apparition|morrowind}}
 +
* {{apparition|oblivion}}
 +
* {{apparition|skyrim}}
 +
* {{apparition|online}}
 +
* {{apparition|legends}}
 +
 
 +
=== Références ===
 +
{{références}}
 +
 
 +
[[Catégorie:Maisons dunmeri|Hlaalu]]

Version actuelle datée du 3 avril 2019 à 07:53

Maison Hlaalu
Description de cette image, également commentée ci-après

Bannière de la Maison Hlaalu (symbolisée par la balance)

Présentation
Type de faction Maison dunmeri
Création première Ère
Siège Narsis
Balmora (jusqu’en 4E 5)
Politique
Idéologie commerce, ouverture au progrès, adaptation (couleur jaune)
Faction mère Conseil des Grandes Maisons (jusqu’en 4E 5)
Alliance Empire Septim, Camonna Tong
Opposition autres Maisons dunmeri

La Maison Hlaalu fait partie des Maisons dunmeri. Elle joue un rôle politique prépondérant durant la Ère Troisième au sein du Conseil des Grandes Maisons de Morrowind avant d'être condamnée par ses rivales au début de l'Ère Quatrième.

Territoire

Carte de 3E 427: la puissance territoriale de la Maison Hlaalu est basé dans la plaine de Deshaan du Continent et sur la partie sud ouest de Vvardenfell.

Historiquement, elle est la plus faible des cinq Grandes Maisons qui gouvernent Morrowind après la Guerre du Premier Conseil[1]. Elle parvient à étendre considérablement son territoire au cours de l'Ère Troisième.

En effet, les Hlaalu font partie des trois Grandes Maisons présentes en Vvardenfell. Ils sont installés dans la ville de Balmora[2] depuis l’Ère Première[3][4]. Chaque Maison dunmeri de Morrowind s’appuie sur des territoires qu’elle contrôle et dont elle tire sa puissance.

En 3E 414, ils bénéficient grandement de l’ouverture de l’île à la colonisation par l’Empire[5][6]. Ils mettent alors en place une politique active d’expansion entre 3E 414 et 3E 433 dans la partie sud-ouest de Vvardenfell à partir de sa capitale, Narsis[7], en fondant les villes de Suran dans les Îles ascadiennes ainsi que les villages d’Hla Oad et de Gnaar Mok sur la côte de la Mélancolie. Les Hlaalu sont aussi présents dans le canton éponyme de la cité de Vivec[8] tout au sud de Vvardenfell où ils possèdent, entre autre, une prison[9].

En dehors de ces villes, les Hlaalu sont fortement implantés dans le territoire de Vvardenfell. Ils tirent profit de nombreuses plantations, des élevages de netchs et de mines kwamas[10] disséminées dans leur district régional. De plus, étant fortement liés à l’Empire, les Hlaalu détiennent des intérêts politiques et économiques dans les fondations impériales, comme dans la mine d’ébonite de Caldera ou à Pélagiad, où les troupes impériales sont chargées de la protection des possessions Hlaalu alentours.

Organisation politique et sociale

Très proche de l'administration impériale, la Maison Hlaalu représente pendant l'Ère Troisième un pouvoir politique et économique majeur au sein des Grandes Maisons de Morrowind. Les Hlaalus accueillent avec joie la culture impériale et ses lois, ses légions et sa bureaucratie, ainsi que la liberté de culte et de commerce. Ils respectent encore les anciennes traditions Dunmers - les ancêtres, le Temple et les Maisons Nobles - mais s'adaptent rapidement aux changements et aux progrès dans les provinces impériales. Contrairement aux autres Grandes Maisons, qui sont hostiles aux non-dunmers, la Maison Hlaalu aspire à vivre en paix et en harmonie avec les autres races et à partager la prospérité de l'empire.— Auteur inconnu, Grandes maisons de Morrowind

Selon certaines sources, l’origine de la Maison Hlaalu remonte au moins à l'Ère Première[1]. Son organisation est héritée du système tribal des Chimers arrivés en Morrowind à la suite du prophète Véloth. La maison Hlaalu, qui à l'origine est un clan Chimer parmi d’autres, s’élève alors par l'assimilation et l'alliance avec d’autres clans, jusqu’à jouer un rôle clé dans la politique de la Province lors de la création du Premier Conseil.

Le siège politique de la Maison Hlaalu est situé sur le continent, à Narsis[11]. C’est là que se trouve le conseil des plus hauts dignitaires Hlaalu. Il existe aussi une capitale régionale en Vvardenfell, dans la ville de Balmora - bien que le rôle politique de Balmora soit tout juste symbolique puisque la plupart des nobles Hlaalu dans le district sont à Vivec ou dans des plantations des Îles ascadiennes.

Dans chaque ville ou manoir appartenant aux Hlaalu, on retrouve l’ensemble des services liés à la Maison : commerçants, forgerons, formateurs, érudits, etc... Ces services sont pour la plupart fournis par des groupes affiliés de la Maison afin de satisfaire les nobles et marchands Hlaalu, ou les invités sur place ou de passage. Aussi disposent-ils d’une garde personnelle en armure d'Ostalium traditionnelle qui est chargée d’assurer l’ordre dans les villes affiliées ou les manoirs et les plantations de la noblesse Hlaalu.

Évolution historique

La plus faible des cinq Grandes Maisons

Dès l'Ère Première, la Maison Hlaalu a du mal à se faire une place au sein du Conseil des Grandes Maisons.

La Maison Hlaalu développe son ambition[12] et commence à prendre de l'importance vers le milieu de l'Ère Deuxième. Soutenant le Pacte de Cœurébène[13], elle s'accapare des marchés de construction[14] et d'ingénierie[15] tout en tentant d'étendre son territoire en grignotant celui de la Maison Rédoran[16].

Plusieurs opérations sont ainsi lancées contre les autres Maisons[17]. Un affrontement avec la Maison Drès questionne les frontières entre leurs districts respectifs[18], une conseillère Rédoran est corrompue[19] et la magistère Dratha de la Maison Telvanni est empoisonnée pour tenter de mettre la main sur Tel Mora[20].

Elle tente également d'établir des relations commerciales avec des tribus cendraises[21].

L’apogée de l'Ère Troisième

Nous en appelons à la maison Hlaalu, qu'elle plante, récolte et préserve, qu'elle prolonge le cours du commerce, qu'elle assure la prospérité de tous, y compris dans les nuées de cendres et les vapeurs de fumées.Llévule Andrano, La foi à l'ombre du mont écarlate

La situation change radicalement pour les Hlaalu à partir du deuxième armistice, signé en 2E 896 entre les Tribuns et Tiber Septim, les Hlaalu étant la seule des cinq Maisons à se montrer favorable à un accord entre Morrowind et Cyrodiil, désireux d’accueillir l’Empire et de développer les relations économiques avec eux. Pour autant, la rumeur veut que la Maison Rédoran se soit secrètement réjouit de cet accord, étant la première force armée au combat contre l’invasion impériale sur la frontière occidentale de Morrowind. Finalement, la signature de l’armistice est approuvée par les Hlaalu, Rédoran et Telvanni, tandis que les Maisons Drès et Indoril refusent. Le chef du Conseil des Grandes Maisons, un Indoril s'opposant catégoriquement à l’accord ou à la démission, est assassiné et remplacé par un Hlaalu, favorable aux intérêts de l'Empire[22].

Le soutien appuyé de la Maison Hlaalu à l’Empire est récompensé par la nomination de l’un des leurs au titre de roi de Morrowind. Bien qu’honorifique et sans lien véritable avec la royauté Chimer de l'Ère Première[23], ce titre accordé aux Hlaalu laisse apparaître les liens formés entre la Grande Maison et l’Empire.

Forts de ce soutien, les Hlaalu finissent par s’imposer à la tête des Grandes Maisons en écartant, le plus souvent par la force, les hauts dignitaires Indoril des postes à responsabilité dans toute la province. Une entreprise facilitée par le suicide massifs des chefs et nobles Indoril qui refusent l'annexion impériale.

C'est en parallèle des évènements sur le continent que les Hlaalu raffermissent leur emprise sur les terres sud-ouest de Vvardenfell, les plus fertiles et propices au commerce. Ils bénéficient des scrupules des Rédoran qui, d’une fidélité sans faille au Tribunal, n’osent pas s’installer activement sur l’île, jusqu'à ce que les intérêts des Hlaalu soient jugés trop importants.

Ainsi, en 3E 427, année d’apparition du Nérévarine, les Hlaalu dominent à la fois en Morrowind et en Vvardenfell. Concernant cette dernière, nombre de célèbres conseillers Hlaalu de l'époque y exercent[24]. On retrouve par exemple Vélanda Omani, maîtresse du manoir Omanais sur l’île de Elmas, Dram Béro, Crassius Curio, auteur de théâtre aux mœurs particulièrement dissolues, Yngling Demi-Troll, connu pour sa corruption, la conseillère Névéna Ulès ou encore, et non des moindres, Védam Dren, grand maître de la maison Hlaalu, mais aussi duc de Vvardenfell et représentant de l’Empereur sur l’île. En tant que tel, il dirige le Conseil des Grandes Maisons présentes en Vvardenfell depuis la cité de Coeurébène.

En dehors des conseillers, d’autres personnages affiliés à la Maison Hlaalu jouent un rôle clé en Morrowind et tout particulièrement en Vvardenfell à cette époque. L'un des plus remarquables est Orvas Dren, dirigeant de la Camonna Tong, disposant d'une grande influence au sein de la Maison Hlaalu. Frère du duc Védam Dren, il a à sa botte les conseillères Névéna Ulès et Vélanda Omani et noyaute ainsi les décisions prises par le Conseil local. Quant à son entreprise criminelle, elle lui permet une grande influence sur la politique locale. Il est pourtant en totale opposition avec les ambitions de la Maison Hlaalu, s'opposant farouchement aux étrangers et à l’Empire.

Autre personnage d'importance, le roi de Morrowind, et duc de Longsanglot, est désigné parmi les Hlaalu avec la bénédiction de l’Empereur. Lors de l’annexion par Tiber Septim, le titre est accordé à son second, le général Symmachus, et à sa femme, la Reine Barenziah de Lonsanglot, tous deux apparentés à la Grande Maison Hlaalu. Suite aux révoltes durant le Simulacrum Impérial et au meurtre de Symmachus, le trône passe aux mains d’Athyn Llethan[25], oncle de Barenziah, jusqu’en 3E 426. Le décès d’Athyn et de son neveu dans des circonstances assez troubles entrainent une nouvelle succession. C'est ainsi qu'en 3E 427, Hlaalu Helseth, fils de la reine Barenziah, prend à son tour le titre de roi.

Enfin, le dirigeant de la Morag Tong, la guilde d’assassins nationale, est Eno Hlaalu. Et bien que son rôle personnel ne soit pas spécifiquement lié à la famille Hlaalu, son identité témoigne du rôle et du prestige de la Grande Maison à cette époque.

Les Hlaalu jouissent même d'un poids politique à l'extérieur des frontières de Morrowind, permettant en 3E 433 l'accession d'Andel Indarys, dunmer de la Grande Maison Hlaalu, au titre de Comte de Cheydinhal, nommé par l'empereur en personne. Cependant, cette nomination d'un dunmer à un titre de noblesse cyrodiiléenne entraine quelques désaccords d'impériaux locaux[26].

À la tête de la Grande Maison Hlaalu siège le Haut Hlaalu, à la capitale de Narsis. Il a comme soutiens de son administration un Vizir et des Sous-Vizir, répartis dans différents "Clubs"[27].

La chute des Hlaalu

L’apogée de la Maison Hlaalu est de courte durée et s’achève en 3E 433. La Crise d'Oblivion oblige l’Empire à se replier sur Cyrodiil, laissant les dunmers seuls face aux invasions de Daedra menés par Mehrunes Dagon. Les Hlaalu, abandonnés par leurs alliés et peu armés, sont incapables de repousser les attaques d’Oblivion. Une fois la crise passée, ils sont publiquement désavoués par les autres Grandes Maisons et par le peuple, d'une part pour leur incapacité à protéger Morrowind, mais aussi pour leur soutien à l’Empire et leur ouverture au progrès, en opposition aux traditions ancestrales des dunmers. Leur position prépondérante dans la gouvernance de Morrowind au sein du Grand Conseil est alors perdue au profit de la Maison Rédoran qui combat les daedra.

De ce fait, c'est la Maison Sadras qui prend la place des Hlaalu au sein du Conseil des Grandes Maisons au début de l’Ère Quatrième. Les actions des Hlaalu ne se résument alors plus, de la part de quelques personnes, qu'à de vaines tentatives pour prendre le contrôle de colonies dunmeri établies à la suite de L'Année écarlate, l'une d'entre elles ayant, selon les archives Rédoran, été contrée par à Corberoc[28].

Valeurs et culture

Commercer librement et honnêtement en l'honneur des Trois.— Auteur inconnu, Devises des grandes maisons dunmers

Le saint patron de la Maison Hlaalu est le prophète Véloth[29] bien qu'elle ne soit pas très fervente[30].

La particularité première des Hlaalu par rapport aux autres Grandes Maisons de Morrowind est de ne pas être foncièrement xénophobe. Au contraire, les exemples historiques ne manquent pas où la Maison a fait tout sont possible pour favoriser l'accueil des étrangers en son sein et plus généralement en Morrowind[31]. La Maison Hlaalu est aussi celle qui est la plus tournée vers le commerce[32][33], et plus généralement les métiers d'argent[34].

Durant toute l'Ère troisième, les Hlaalu entretiennent des relations économiques et commerciales étroites avec le reste de l'Empire. Ces échanges et intérêts partagés en font la Maison la plus proche du pouvoir en place à la Cité Impériale, et donc la plus appréciée de l'Empereur[5][35][36][37]. Elle fait le commerce de nombreuses marchandises[38][39] en coordination avec les compagnies commerciales de la Côte d'or[40] et de l'Empire Oriental : produits issus des élevages de netchs, des mines d'œufs de kwamas, d'ébonite brute, de la vente d'artefacts Dwemers ou d'alcools locaux comme le Mazte, le Shein, le Sujamma ou le Greef. Ce sont de grands entrepreneurs qui n’hésitent pas à se lancer dans l’exploitation de toutes les ressources locales de Morrowind pour faire un maximum de profit[10]. Associé à leurs compétences commerciales, ils sont très bon diplomates[22][41] et mettent beaucoup d'efforts sur l'art de l'éloquence et de la persuasion[11] pour se faire une réputation qui les serve[35][42].

Les Hlaalu sont cependant réputés opportunistes et roublards, en contrepoint de leur art du marchandage. Même s'ils n'approuvent pas officiellement les méthodes illégales que sont le vol et le meurtre, ils sont en lien étroit avec des organisations criminelles comme la Camonna ou la Morag Tong, et n'hésitent pas eux-même à faire usage du vol, de la corruption et de la falsification pour faciliter leurs affaires, aux détriments de leurs adversaires. Ces pratiques, loin de s'atténuer, se renforcent davantage après la perte du statut de grande Maison comme avec les tentatives d'assassinat sur des Rédoran pendant l'Ère Quatrième[43].

Architecture

Esquisse de Balmora de nuit, exemple de l'architecture Hlaalu
Article détaillé : Architecture hlaalu.

L'architecture Hlaalu est d'une facture assez sommaire, les bâtiments ne sont pas très grands, ont souvent un seul étage et forment de grands rectangles. Les murs sont rarement décorés, les toitures comme les murs sont rectilignes avec les bords en arrondis. Ce type d’architecture permet aux bâtiments d'être proches les uns des autres, ce qui donne aux villes Hlaalu un aspect assez dense.

Galerie

Notes et références

Apparitions

Références

  1. 1,0 et 1,1 La guerre du Premier Conseil
  2. Guide de Balmora
  3. 2920, Dernière année de l'Ère Première, Volume 11 : Sombreciel
  4. 2920, Dernière année de l'Ère Première, Volume 12 : Soirétoile
  5. 5,0 et 5,1 Brève histoire de Morrowind
  6. Guide de Vvardenfell
  7. Guide de poche de l'Empire, Première édition
  8. Guide de Vivec
  9. Registre de prisonniers Hlaalu
  10. 10,0 et 10,1 Les œufs de la fortune
  11. 11,0 et 11,1 Comprendre la maison Hlaalu
  12. Introduction à Vvardenfell
  13. Pamphlet du Pacte Félicitations !
  14. Syndic de construction Hlaalu
  15. Déplacer Cœurébène
  16. Conseil de la maison Rédoran
  17. Événements de TES Online.
  18. La guerre des deux maisons
  19. Lettre Hlaalu
  20. Lettre à Savarak
  21. Tribus et coutumes cendraises
  22. 22,0 et 22,1 Morrowind, province impériale
  23. Ken Rolston - Le roi de Morrowind
  24. Le Livre Jaune 3E 426
  25. Auberge d'Arrile
  26. Guide de Cheydinhal
  27. TES:Skeleton Man's Interview with Denizens of Tamriel
  28. L'affaire des Ulen
  29. Devises des grandes maisons dunmers
  30. Lettre d'Yngling
  31. Grandes maisons de Morrowind
  32. Motifs artisanaux 52 : Les Hlaalu
  33. Lettre de plainte Hlaalu
  34. Les factions influentes de Vvardenfell
  35. 35,0 et 35,1 De l'Art des affaires
  36. Abrégé de la vie d'Uriel Septim VII
  37. Pour les Dieux et l'Empereur
  38. Camp marchand de la maison Hlaalu
  39. Note de la maison Hlaalu
  40. Journal de Naryu - Côte d'or
  41. Maison Hlaalu : éthique du commerce
  42. Les grandes maisons et leur rôle
  43. Histoire de Corberoc, vol. III