Jours fériés de la Baie d'Iliaque

De La Grande Bibliotheque de Tamriel
Révision datée du 21 février 2015 à 19:39 par Shadow she-wolf (discussion | contributions)
(diff) ← Version précédente | Voir la version actuelle (diff) | Version suivante → (diff)
Aller à : navigation, rechercher
Média d'origine : TES 2 : Daggerfall

Par Theth-i


La région de la Baie d'Iliaque a une histoire riche, il n'est donc pas surprenant qu'elle possède des jours fériés uniques résultant de cette histoire. La culture des Brétons et des Rougegarde ont de nombreuses similarités, mais aussi des choses qui les distinguent. L'analyse des jours fériés est un moyen comme un autre pour étudier la population.

N'importe quel jeune écolier peut vous le dire, la culture rougegarde est assez récente en Tamriel. Leur arrivée depuis leur pays natal a été datée d'après les historiens aux alentours de la 808e année de la 1re ère, bien qu'ils soient déjà venus il y a quelques milliers d'années de cela. Martelfell était alors un grand désert enclavé par des montagnes pour la plupart infranchissables -- un endroit ignoré et évité. Parmi les jours fériés existant encore à Martelfell, beaucoup d'entre eux semblent êtres des traductions directes de vieilles fêtes rougegardes d'avant leur migration à Tamriel.

Les célébrations orgiaques saisonnières sont peu courantes dans ces provinces, où le climat change peu d'un mois à l'autre. Cependant, le 28 sombreciel, les Rougegardes de la jungle de Banthan célèbrent Aduros Nau pour sortir de la léthargie hivernale ; le 1er mi-l'an, le peuple de Abibon-Gora célèbre Drigh R'Zimb en honneur du soleil, alors que ce jour n'est considéré comme une fête par aucun autre Rougegarde ; de manière analogue, le 29 hautzénith, la fête dans le désert appelé la Nuit Embrasée semble contradictoire dans un tel environnement ; le Koomu Alezer'i du 11 vifazur à Sentinelle est interprété comme le remerciement pour les récoltes, bien que de nombreux étudiants suggèrent qu'il s'agissait autrefois d'une célébration du printemps ; de manière similaire, la Fête du Tigre au Bantha le 14 vifazur était probablement autrefois une fête religieuse pour un dieu Tigre, au lieu d'une fête de remerciement.

D'autres vieilles fêtes rougegardes ont été soit reconnues comme parties de la culture ancestrale, soit ajustées pour correspondre avec le climat de Martelfell. La Danse du Serpent de Satakalaam par exemple, est manifestement un vieux festival en l'honneur d'un Dieu Serpent indigène qui n'a apparemment pas survécu au voyage vers Martelfell. La signification de la date, le 3 sombreciel, a été perdue avec ses prêtres. Baranth Do, le 18 soirétoile, et Chil'a, le 24 du même mois, sont tous les deux des festivals du nouvel an. Leur dates ont été très probablement changées pour correspondre avec la notion d'année telle qu'elle est définie dans Tamriel.

Les Brétons ont étés présents dans Tamriel bien avant les premiers écrits historiques. Leurs jours fériés sont resté quasi-inchangés depuis des temps reculés, bien que de nouvelles fêtes ont été crées pour remplacer celles qui ont perdu en popularité.

La plus ancienne fête encore observée en Hauteroche doit être le Jour du Réveil, le 18 primétoile, quand le peuple de Yeorth Burrowland réveille les esprits de la nature après l'hiver, de manière très proche des traditions de leurs vénérables ancêtres. Le Jour de la Fleur, organisée le 25 semailles par les petits villages de Hauteroche doit être de la même époque. L'ancien culte de la Fleur est commémoré aussi par la fête du Jardin à Tamarilyn Point le 1er ondepluie. A Daguefilante, le Jour de la Mort, le 13 ondepluie, suggère la vénération des ancêtres, apparue très tôt dans le culte bréton. Enfin, l'antique déesse des Lunes, Secunda, est fêtée au Festival de la Lune dans les Landes de Glenumbra le 8 clairciel, juste lorsque les nuits commencent à s'allonger.

Les jours fériés créés les plus récemment sont ceux tels Tibedetha, "le jour de Tiber", fêté tous les 24 mi-l'an en l'honneur du fils d'Alcaire le plus célèbre, Tiber Septim.

De la même manière, la fête d'Othrok le 5 sombreciel est organisée en l'honneur du premier et plus illustre Baron de Dwynnen. En total contraste, le Jour de Marukh le 9 plantaisons, est un jour solennel, immortalisant les leçons du Prophète également solennel Marukh de la 1re ère. Parmi les festivals récents, mon favori doit être celui de Pelagius le Fou, parodie organisée en l'honneur du plus excentrique des Empereurs de Septim. Pelagius n'était après tout qu'un prince de Refuge avant qu'il ne devienne Roi de Solitude, puis Empereur de Tamriel. Les Bretons aiment à dire que c'est le temps qu'il a passé à Hauteroche qui l'a conduit à la folie.