Grande Guerre : Différence entre versions

De La Grande Bibliotheque de Tamriel
Aller à : navigation, rechercher
Ligne 17 : Ligne 17 :
 
[[Empire]] de [[Cyrodiil]]
 
[[Empire]] de [[Cyrodiil]]
 
| commandant1            =
 
| commandant1            =
Dame [[Arannelya]]
+
Dame [[Arannelya]] {{clr}}
Seigneur [[Naarifin]] †
+
Le seigneur [[Naarifin]] †
 
| commandant2            =  
 
| commandant2            =  
 
Empereur [[Titus Mede II]]
 
Empereur [[Titus Mede II]]

Version du 20 janvier 2015 à 14:46

Grande Guerre
Informations générales
Date 4E 171 - 4E 175
Lieu Territoires de l'Empire en Tamriel
Casus Belli Ultimatum du Thalmor (Domaine Aldmeri) à l'Empereur de Cyrodiil
Issue Victoire du Domaine sur les Impérial et signature du traité de l'or blanc
  • Interdiction du Culte de Talos dans l'Empire
  • Liberté d'action du Thalmor dans l'Empire
  • Dissolution et extermination de l'ordre des Lames
  • Martelfell fait sécession et devient une nation indépendante de L'Empire
Belligérants
Domaine Aldmeri (Archipel de l'Automne, Elsweyr et Val-Boisé)Empire de Cyrodiil
Commandants
Dame Arannelya
Le seigneur Naarifin
Empereur Titus Mede II

Général Decianus

Général Jonna


Au cours de la quatrième ère, le terme Grande Guerre (appelée Première Guerre par le Thalmor) fait référence au conflit qui opposa les forces du Domaine Aldmeri à l'Empire durant quatre années. La guerre se solda par la signature du Traité de l'or blanc, qui marqua un tournant dans la situation géopolitique de Tamriel toute entière.

L'ultimatum du Thalmor

Lorsque Titus Mede II accède au trône en 4E168, l'Empire n'est plus que l'ombre de lui-même. Quatre provinces ont fait sécession, Morrowind est en grave convalescence, et Hauteroche doit faire face à une guerre civile interminable. Seules les provinces de Martelfell, Bordeciel et Cyrodiil ont été relativement épargnées par les évènements de la quatrième ère jusqu'à présent. La Légion ayant perdu une très grande partie de son prestige et de la confiance qui lui était attribuée par le peuple vit ses rangs maigrir drastiquement au fil des décennies. Les populations locales se tournèrent vers une organisation plus décentralisée de leurs armée et milices, et cette tendance fut sans doute l'un des facteurs qui menèrent également à la dissolution de groupes autrefois puissants et emblématiques tels que la Guilde des Guerriers ou la Guilde des Mages. Les organisations aux agissements plus obscurs, Guilde des Voleurs, Morag Tong, Confrérie Noire, furent également largement touchées par les effets de cette déstabilisation.

De son côté, le Thalmor est en pleine confiance et poursuit son ascension triomphante. Une situation qui va dégénérer lorsqu'un ultimatum est envoyé par le Domaine Aldmeri à l'empereur en personne, trois années seulement après son couronnement. Le document formulait des demandes particulièrement insultantes, allant de la cession de territoire à la reconnaissance sans équivoque de la supériorité des mers sur toutes les autres races. La requête fut naturellement déclinée, ce qui entraina le début de la "Grande Guerre".

La Grande Guerre

4E 171-173 : Blitzkrieg

En 4E171, le casus belli causé par le rejet de l'ultimatum envoyé par le Domaine Aldmeri donna lieu à une attaque éclair de la part de la nation pan-elfique.
L'attaque a lieu sur deux fronts :

  • Le premier, mené par le seigneur Naarifin, émerge depuis des camps d'entrainements secrets installés en ancienne Elsweyr. Le sud de la région de Cyrodiil est pris d'assaut et rapidement occupé, tandis que l'armée impériale est flanquée à la bordure du Val-Boisé.
  • Le second, avec à sa tête Dame Arannelya, passe outre Kvatch et Anvil par les terres pour atteindre le territoire de Martelfell, tandis que d'autres contingents arrivés directement d'Alinor débarquent par la mer. Les troupes impériales locales, prises par surprise, sont contraintes de se replier dans le désert d'Alik'r et d'abandonner les côtes à l'occupation elfique.

Suite à ce succès incontestable, le Domaine Aldmeri, qui avait pour but originel de conquérir des territoires en Martelfell, décide de presser son avantage en engageant une guerre totale avec l'Empire. Le continent est mis à feu et à sang pendant 4 ans, et compte deux batailles décisives.

4E 174 : La Cité Impériale occupée

Forcé à maintenir sa ligne de défense sur de multiple fronts avec un effectif limité, Titus Mede II doit sacrifier une grande partie de la protection de la capitale. Prenant avantage de la situation, les elfes assiègent puis conquièrent la Cité Impériale, brûlant et pillant la Tour d'Or Blanc. L'empereur fuit par les souterrains de la prison et rejoint au nord les troupes menées par le général Jonna en Bordeciel. De nombreux témoignages affirment que le Thalmor s'adonna à une épuration ethnique, mais aucun historien n'a jamais corroboré les faits.

4E 175 : La bataille de l'Anneau Rouge

Décidé à ne jamais laisser la Tour d'Or Blanc aux elfes, Titus Mede II décide d'engager une ultime bataille contre les forces Aldmeri. La majorité de l'armée du Domaine ayant été affectée à l'occupation de la cité, l'Empereur en fait à son tour le siège, pressant et étouffant les troupes isolées sur l'île. Les très nombreux cadavres tombant dans le lac Rumare remplissent les eaux de sang, donnant son nom à la "bataille de l'Anneau Rouge". Les pertes sont éprouvantes sur les deux fronts, et bien que la cité soit finalement reprise, Titus est conscient qu'il ne peut plus continuer la guerre.
Les belligérants entrent donc en contact pour la signature d'un armistice.

Le Traité de l'Or Blanc

Le domaine Aldmeri ayant remporté une victoire incontestable en terme de conquête territoriale, le Thalmor met tout son poids dans la signature d'un traité très largement en faveur des elfes, baptisé Traité de l'or blanc.
C'est d'abord sur un plan symbolique que le prestige de l'Empire est sévèrement entaché. Le culte de Talos, déification de Tiber Septim, est rendu hors-la-loi, réduisant le panthéon impérial à huit déités. L'ordre des Lames, autre vestige de la dynastie des Septim, est également officiellement dissolu, même si ce dernier n'était plus qu'une organisation sans but réel depuis son échec à protéger la lignée impériale.
Bien qu'officiellement l'indépendance de l'Empire soit toujours garantie, le Thalmor dispose d'un pouvoir décisionnel particulièrement prégnant dans les affaires impériales. Cette occupation à peine masquée a provoqué un tollé dans les populations.
Les territoires de Martelfell furent officiellement cédés au Domaine, ce qui provoqua une réaction d'orgueil immédiate de la part des Rougegardes. La province fit sécession et engagea un conflit indépendant avec l'occupant, ce qui mena au retrait de ce dernier en 4E180. Martelfell, devenue nation à part entière, entretient désormais des relations ambivalentes avec l'Empire, et refuse de le réintégrer. Ce traité fut aussi la cause principale de la Révolte des Sombrages en Bordeciel, les Nordiques étant indignés de la mise hors-la-loi du culte de Talos.

Références Bibliographiques