Empire Mede : Différence entre versions

De La Grande Bibliotheque de Tamriel
Aller à : navigation, rechercher
(Page créée avec « {{Voir homonymes|Empire (homonymie)}} {{Infobox Province | nom = Empire Mede | image_blason = | descr_blason = | upright_blason = | type_gouvernement = Empire | titr... »)
 
m (Remplacement de texte — « [[Quatrième Ère » par « [[Quatrième ère »)
 
(Une révision intermédiaire par un autre utilisateur non affichée)
Ligne 14 : Ligne 14 :
 
  | type_formation          = Quatrième Empire
 
  | type_formation          = Quatrième Empire
 
  | date_formation          = 4E 17
 
  | date_formation          = 4E 17
 +
| province_précédente    = [[Empire Septim]]
 +
| province_suivante      =
 
}}
 
}}
 
L''''Empire Mede''' est la quatrième itération de l'[[Empire de Cyrodiil]] qui apparait suite à la fin de l'[[Interregnum de la Couronne de fureur]] lorsque [[Titus Mede]] prend le contrôle de la [[Cité Impériale]] en 4E 17.
 
L''''Empire Mede''' est la quatrième itération de l'[[Empire de Cyrodiil]] qui apparait suite à la fin de l'[[Interregnum de la Couronne de fureur]] lorsque [[Titus Mede]] prend le contrôle de la [[Cité Impériale]] en 4E 17.
Ligne 21 : Ligne 23 :
 
La fin de la [[Maison de Septim|dynastie des Septim]] est un choc majeur qui entraine une succession d'évènements politiques, géographiques et sociaux à une vitesse alarmante. Durant les années suivant la fin de la [[Crise d'Oblivion]], le haut-chancelier [[Ocato de Primeterre|Ocato]] et l'ordre des [[Lames]] tentent tant bien que mal de maintenir la paix en [[Tamriel]], mais l'absence d'un véritable souverain fragilise considérablement l'unité du continent.
 
La fin de la [[Maison de Septim|dynastie des Septim]] est un choc majeur qui entraine une succession d'évènements politiques, géographiques et sociaux à une vitesse alarmante. Durant les années suivant la fin de la [[Crise d'Oblivion]], le haut-chancelier [[Ocato de Primeterre|Ocato]] et l'ordre des [[Lames]] tentent tant bien que mal de maintenir la paix en [[Tamriel]], mais l'absence d'un véritable souverain fragilise considérablement l'unité du continent.
  
Les régions du [[Marais Noir]] et d'[[Elsweyr]] font sécession et redeviennent indépendantes quelques années à peine après la proclamation de la [[Quatrième Ère]]. Les [[Argonien]]s profitent par ailleurs de la crise de l'[[Année Rouge]] pour envahir le sud de la région de [[Morrowind]]. En 4E 22, l'[[archipel de l'Automne]] tombe sous l'emprise politique du [[Thalmor]], une ancienne et puissante faction Aldmer qui avait été dissoute par [[Tiber Septim]] plusieurs siècles auparavant. En 4E 29, le [[Val-Boisé]] quitte à son tour l'Empire pour intégrer le [[Domaine Aldmeri]]<ref>[[Menace grandissante, vol. 4]]</ref>.
+
Les régions du [[Marais Noir]] et d'[[Elsweyr]] font sécession et redeviennent indépendantes quelques années à peine après la proclamation de la [[Quatrième ère]]. Les [[Argonien]]s profitent par ailleurs de la crise de l'[[Année Rouge]] pour envahir le sud de la région de [[Morrowind]]. En 4E 22, l'[[archipel de l'Automne]] tombe sous l'emprise politique du [[Thalmor]], une ancienne et puissante faction Aldmer qui avait été dissoute par [[Tiber Septim]] plusieurs siècles auparavant. En 4E 29, le [[Val-Boisé]] quitte à son tour l'Empire pour intégrer le [[Domaine Aldmeri]]<ref>[[Menace grandissante, vol. 4]]</ref>.
  
 
Profitant de l'instabilité politique globale, un seigneur de guerre [[colovie]]n du nom de [[Titus Mede]] fait le siège de la cité impériale avec l'aide d'à peine un millier d'hommes. S'emparant de la [[Tour d'or blanc]], il se proclame lui-même nouvel [[empereur]] de Tamriel, instaurant par la même une [[Maison Mede|nouvelle dynastie]] en unifiant les provinces humaines. Cet évènement est loin de restaurer la paix sur le continent, et de nouvelles factions séparatistes émergent suite à ce coup d'état.
 
Profitant de l'instabilité politique globale, un seigneur de guerre [[colovie]]n du nom de [[Titus Mede]] fait le siège de la cité impériale avec l'aide d'à peine un millier d'hommes. S'emparant de la [[Tour d'or blanc]], il se proclame lui-même nouvel [[empereur]] de Tamriel, instaurant par la même une [[Maison Mede|nouvelle dynastie]] en unifiant les provinces humaines. Cet évènement est loin de restaurer la paix sur le continent, et de nouvelles factions séparatistes émergent suite à ce coup d'état.

Version actuelle datée du 3 avril 2019 à 07:47

Disambig colour.png Pour les articles homonymes, voir Empire (homonymie).

Empire Mede


Administration
Forme de l'État Empire
Titre du dirigeant Empereur
Continent Tamriel
Capitale Cité Impériale
Races Impériaux
Monnaie Or
Histoire
Quatrième Empire 4E 17

L'Empire Mede est la quatrième itération de l'Empire de Cyrodiil qui apparait suite à la fin de l'Interregnum de la Couronne de fureur lorsque Titus Mede prend le contrôle de la Cité Impériale en 4E 17.

Histoire

La fin de la dynastie des Septim est un choc majeur qui entraine une succession d'évènements politiques, géographiques et sociaux à une vitesse alarmante. Durant les années suivant la fin de la Crise d'Oblivion, le haut-chancelier Ocato et l'ordre des Lames tentent tant bien que mal de maintenir la paix en Tamriel, mais l'absence d'un véritable souverain fragilise considérablement l'unité du continent.

Les régions du Marais Noir et d'Elsweyr font sécession et redeviennent indépendantes quelques années à peine après la proclamation de la Quatrième ère. Les Argoniens profitent par ailleurs de la crise de l'Année Rouge pour envahir le sud de la région de Morrowind. En 4E 22, l'archipel de l'Automne tombe sous l'emprise politique du Thalmor, une ancienne et puissante faction Aldmer qui avait été dissoute par Tiber Septim plusieurs siècles auparavant. En 4E 29, le Val-Boisé quitte à son tour l'Empire pour intégrer le Domaine Aldmeri[1].

Profitant de l'instabilité politique globale, un seigneur de guerre colovien du nom de Titus Mede fait le siège de la cité impériale avec l'aide d'à peine un millier d'hommes. S'emparant de la Tour d'or blanc, il se proclame lui-même nouvel empereur de Tamriel, instaurant par la même une nouvelle dynastie en unifiant les provinces humaines. Cet évènement est loin de restaurer la paix sur le continent, et de nouvelles factions séparatistes émergent suite à ce coup d'état.

Attrebus Mede lui succède, celui-là même qui a auparavant détruit la cité volante d'Umbriel avec l'aide de son compagnon Sul, et qui dans sa quête pour retrouver Umbra voyage au travers de nombreux plans d'Oblivion, allant même jusqu'à passer un "contrat" avec le Vil Clavicus. Ces actes héroïques lui permettent de prouver la légitimité de l'Empire des Mede, alors qu'Attrebus n'a que 22 ans[2].

Titus Mede II monte sur le trône[3] en 4E 168. Trois années plus tard seulement, le domaine Aldmeri attaque l'Empire. La Grande Guerre dure 4 ans (de 4E 171 à 175), affaiblissant les deux camps pour finalement aboutir au Traité de l'or blanc, qui oblige l'Empire à faire de nombreuses concessions : interdiction du Culte de Talos, dissolution de l'ordre des Lames[4], autorité accrue du Thalmor dans les affaires internes de l'Empire. Martelfell quitte l'Empire suite à ce traité leur étant défavorable[5].

Suite à la Grande guerre, l'Empire se reconstruit lentement. Son cœur, Cyrodiil, est saccagé et connait une longue période de crise, causant une émigration de nombreux impériaux vers les provinces voisines. Cette crise est toujours en cours alors que la Révolte des Sombrages éclate.

Les choses vont mal en Cyrodiil. La guerre contre les Thalmor a tout saccagé...— Camilla Valérius, 4E 201

En 4E 201, la guerre civile éclate en Bordeciel, les Sombrages tentant de faire à leur tour sécession suite à l'interdiction du culte de Talos. La même année, Titus Mede II est assassiné par la Confrérie Noire à Solitude[6].

Notes et références